Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

A

1.2 Site code

FR2310045

1.3 Site name

Littoral seino-marin

1.4 First Compilation date

1990-01

1.5 Update date

2013-08

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie - DGALN/DEB/SDEN/Bureau Natura 2000
Address:          La Défense Cedex  92055   
Email:en3.en.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr

1.7 Site indication and designation / classification dates

Date site classified as SPA:2013-09
National legal reference of SPA designationhttp://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?cidTexte=JORFTEXT000027920008

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:0.418890
Latitude:49.892780

2.2 Area [ha]

180050.0000

2.3 Marine area [%]

99.0000

2.4 Sitelength [km]:

0.00

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
FR23Haute-Normandie

2.6 Biogeographical Region(s)

Atlantic (100.00 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
BA168Actitis hypoleucos    250  250           
BA200Alca torda         
BA200Alca torda    189     
BA394Anser albifrons albifrons    100  100           
BA043Anser anser    500  500           
BA222Asio flammeus    10  10           
BA148Calidris maritima    10  100           
BA175Catharacta skua             
BA082Circus cyaneus               
BA026Egretta garzetta               
BA026Egretta garzetta               
BA098Falco columbarius               
BA103Falco peregrinus    17     
BA103Falco peregrinus           
BA009Fulmarus glacialis    14  14         
BA009Fulmarus glacialis    95  356     
BA009Fulmarus glacialis    99  313     
BA002Gavia arctica    274     
BA002Gavia arctica    25  43     
BA003Gavia immer    50  50         
BA003Gavia immer           
BA001Gavia stellata    611     
BA001Gavia stellata    28  217     
BA189Gelochelidon nilotica             
BA014Hydrobates pelagicus    100             
BA184Larus argentatus    3641  5503     
BA184Larus argentatus    2443  12478   
BA183Larus fuscus             
BA183Larus fuscus    17  391         
BA187Larus marinus    16  33         
BA187Larus marinus    1924  3801   
BA176Larus melanocephalus    155  1102     
BA176Larus melanocephalus    100  300           
BA177Larus minutus               
BA177Larus minutus    2115  4987   
BA178Larus sabini    10             
BA246Lullula arborea    120         
BA066Melanitta fusca           
BA066Melanitta fusca    80  130         
BA065Melanitta nigra    2300  3800         
BA065Melanitta nigra           
BA069Mergus serrator    30           
BA069Mergus serrator    11  80         
BA016Morus bassanus    538  2426     
BA016Morus bassanus    1602  11323   
BA015Oceanodroma leucorhoa    10             
BA072Pernis apivorus               
BA018Phalacrocorax aristotelis    20  33           
BA018Phalacrocorax aristotelis    20           
BA018Phalacrocorax aristotelis    23           
BA017Phalacrocorax carbo    155  200         
BA017Phalacrocorax carbo    155  186     
BA017Phalacrocorax carbo    73  324     
BA034Platalea leucorodia               
BA007Podiceps auritus    12  29           
BA007Podiceps auritus    11  11           
BA005Podiceps cristatus    3528  8401     
BA005Podiceps cristatus    8000  8000   
BA008Podiceps nigricollis             
BA013Puffinus puffinus             
BA013Puffinus puffinus    15           
BA384Puffinus puffinus mauretanicus    50             
BA132Recurvirostra avosetta               
BA188Rissa tridactyla           
BA188Rissa tridactyla    427  997     
BA188Rissa tridactyla         
BA063Somateria mollissima    10           
BA063Somateria mollissima    50  60         
BA173Stercorarius parasiticus    246           
BA172Stercorarius pomarinus    81           
BA195Sterna albifrons    10  10           
BA193Sterna hirundo    651  8145     
BA194Sterna paradisaea    50  50           
BA191Sterna sandvicensis    1489  5843     
BA048Tadorna tadorna    130  500         
BA199Uria aalge    207     
BA199Uria aalge         
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N0199.00
N051.00

Total Habitat Cover

100

Other Site Characteristics

La superficie marine du site est d'à peu près 99%, il existe une petite partie terrestre, correspondant essentiellement à des plages, falaises et hauts de falaise. Cette partie terrestre représente environ 600 hectares soit seulement 0,3% de la surface du site. Elle se situe sur le front de falaise taillé par la mer dans le plateau crayeux du Pays de Caux (craie du Crétacé). La craie présente de nombreux lits de silex.Le site comprend ainsi 4 types de milieux : le front de falaise et les pelouses littorales aérohalines associées, les dépôts de galets situés en pied de falaises, la zone intertidale et la mer, atteignant la profondeur maximale de 33m. Le périmètre du site comprend également la zone portuaire d'Antifer. Etant donné la configuration des falaises et de la côte, la vulnérabilité du site est faible concernant les aménagements et infrastructures. Pour les nicheurs et les migrateurs, c'est sans doute le dérangement qui constitue la menace la plus forte. Il est toutefois limité grâce à la réserve de chasse du secteur proche du Cap Fagnet. La présence depuis plusieurs décennies de la centrale nucléaire de Paluel, à proximité immédiate de l'extension ne semble pas constituer a priori un facteur de vulnérabilité supplémentaire par rapport aux espèces d'oiseaux concernées par le site Natura 2000. Il est à noter qu'un projet de parc éolien offshore de 21 éoliennes pour une puissance de 105 MW est autorisé sur le site. De même, un autre parc éolien offshore de 50 éoliennes pour une puissance de 300MW est en projet. (non autorisé en date d'octobre 2009)

4.2 Quality and importance

La Zone de Protection Spéciale Littoral Seino-Marin s'étend d'un seul tenant sur un peu plus de 70 km de linéaire côtier, depuis le port d'Antifer jusqu'au cap d'Ailly. A l'ouest de Veulettes sur mer, le site comprend la bordure du plateau sur environ 150 mètres, la falaise, la plage, l'estran et s'étend jusqu'à la limite des 12 milles nautiques. Le secteur à l'Est de Veulettes sur mer est quant à lui entièrement marin, couvrant l'espace depuis la limite des plus basses mers (zéro hydrographique des cartes marines) jusqu'à la limite des 12 milles nautiques. L'intérêt écologique majeur du site "Littoral Seino-Marin", qui justifie sa désignation dans le réseau Natura 2000, est la présence d'oiseaux marins d'intérêt communautaire en grand nombre, migrateurs pour l'essentiel ou visés dans l'annexe 1 de la Directive Oiseaux. Espèces nicheuses : Cette ZPS comprend les deux principales colonies d'oiseaux marins nicheurs de Haute-Normandie, accueillant 8 espèces d'intérêt communautaire : le Cap d'Antifer et le Cap Fagnet. Ainsi, elle accueille une part importante de la population de Faucon pèlerin, de Fulmar boréal, de Grand Cormoran et de Goélands argenté et brun du littoral de Seine-Maritime. De plus, la ZPS abrite la quasi-totalité ou l'intégralité des effectifs de Cormoran huppé, de Mouette tridactyle et de Goéland marin nichant sur le littoral du Pays de Caux. De fait, cette ZPS, en plus d'être représentative et exemplaire de l'ensemble du littoral seino-marin, représente ainsi un intérêt national voire européen pour les espèces nicheuses. Espèces en migration ou en hivernage : En outre, cette ZPS accueille 35 espèces d'intérêt communautaire en hivernage ou en migration. En hiver, elle représente un intérêt national voire européen pour 8 espèces (grèbes, plongeons et alcidés), puisqu'une grande part des effectifs français y hiverne . De plus, la très grande majorité des effectifs hivernants au large du Pays de Caux se trouve chaque année dans ces secteurs d'où l'importance de cette ZPS. De plus, le littoral du Pays de Caux est un site d'importance nationale pour la migration des oiseaux marins. Les effectifs recensés en migration sont relativement importants, et l'ensemble des oiseaux migrants au large du Pays de Caux passe par la ZPS, notamment au niveau d'Antifer. Point particulier sur le Cap Fagnet : On peut noter que la Zone de Protection Spéciale "Littoral Seino-Marin" comprend un secteur proche du Cap Fagnet particulièrement intéressant (portion du littoral cauchois comprise entre Fécamp et Saint Pierre en Port). La désignation des falaises du Cap Fagnet repose essentiellement sur son intérêt fonctionnel en tant que zone de passage littorale pour de très nombreux individus d'espèces terrestres ou marines. Même si certaines des espèces présentes appartiennent à l'annexe I de la Directive- la Mouette mélanocéphale, les Plongeons catmarin et arctique, les Sternes caugek et pierregarin- le rôle de ce secteur pour ces espèces reste assez faible à l'échelle européenne. Le secteur constitue également un site de reproduction important pour certaines espèces patrimoniales. Les oiseaux migrateurs : Le secteur du Cap Fagnet est une zone de passage privilégiée pour les passereaux migrateurs. Ils survolent les terres sur une bande de 500 à 800m en bordure de falaise. En période favorable, de très grands nombres peuvent être observés (jusqu'à 380 000 individus en quelques jours). Ces effectifs font de la zone le point le plus important de France pour la migration des passereaux. Les espèces les plus fréquentes sont l'Alouette des champs, le Pinson des arbres et les Pipits. Au large des falaises, la ZPS constitue également un secteur de migration important pour les oiseaux marins, principalement les Sternes (caugek et pierregarin), les Fous de Bassan, les Bernaches cravants, les Mouettes (pygmées, tridactyles, mélanocéphales), anatidés et limicoles. Les oiseaux nicheurs : Les falaises du Cap Fagnet accueillent plusieurs populations nicheuses intéressantes : - les Mouettes tridactyles : avec plus de 400 couples, cette colonie regroupe près de la moitié de la population nicheuse de Haute-Normandie et constitue un des 10 sites qui accueillent 90% de la population française. La mouette tridactyle figure sur la liste des espèces OSPAR. - les Pétrels fulmar : avec 41 couples, le site accueille 1/20 de la population haut-normande. - les faucons pèlerins : espèce de l'annexe I de la directive Oiseaux, disparu depuis 1965 de Haute Normandie, le Faucon pèlerin a colonisé de nouveau le littoral normand à partir de 1992 pour atteindre plus de 10 couples en 2002 répartis sur l'ensemble du littoral.. La ZPS accueille deux de ces couples. - le Goéland argenté , espèce dont les populations sont abondantes sur les côtes françaises, et souvent favorisées par les activités humaines. La population de Goélands argentés se stabilise actuellement. Les oiseaux hivernants : Au large de la côte, la mer constitue une zone d'hivernage pour un certain nombre d'oiseaux marins, notamment : les Plongeons (essentiellement catmarins mais aussi arctiques), le Grèbe huppé, les Mouettes melanocéphales, pygmées et tridactyles. Le statut de zone d'hivernage pour le littoral cauchois est reconnu depuis peu et des études devraient être réalisées de façon plus approfondie,(études radar) pour affiner la connaissance dans ce domaine, notamment en zone hauturière.

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
LC01.01B
LF03.01B
LG01.02B
LG01.05I
LK01.01B
HL05B
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
HJ02.12I
HJ02.12.01I

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.5 Documentation

Données Debout G., Binard R. et les conservateurs : Etat des Réserves du GONm (ERG) 2002, 2003, 2004, 2005, 2006. Debout G., Binard R. et les responsables de sites : Etat des Principaux Sites Ornithologiques Normands (EPSION) 2002, 2003, 2004, 2005, 2006 GONm - Recensements des oiseaux nicheurs du Pays de Caux 2002, 2004, 2006 GONm - Résultats des recensements des oiseaux hivernants " Wetlands International " 2002, 2003, 2004, 2005, 2006 GONm - Suivi de la migration post-nuptiale à Antifer 2002, 2003, 2004, 2005, 2006, 2007 Articles & études Colombe S. - 1998 - Intensive repeat boat surveys reveal important wintering seabird population in the Channel - Le Cormoran, tome 10, fascicule 3, n°47 Comolet-Tirman J., Hindermeyer X. & Siblet J. Ph.. (2007).- Liste française des espèces d'oiseaux marins susceptibles de justifier la création de zones de protection spéciale. Rapport MNHN -S.P.N./MEDD Creau Y. - 1998 - Les recensements de laridés au dortoir sur les côtes de la Manche au cours de l'hiver 1996-1997 - Le Cormoran, tome 10, fascicule 3, n°47 Debout G. - 1998 - Les alcidés au large des côtes normandes - Le Cormoran, tome 10, fascicule 3, n°47 Debout G. - 2003 - Les plongeons et les grèbes en mer : l'hivernage est-il lié au débouché des estuaires - Le Cormoran, tome 13, fascicule 1, n°57 Debout G. - 2005 - L'hivernage des oiseaux en mer en Normandie : résultats de l'enquête 2001-2002 - Le Cormoran, tome 13, fascicule 4, N°62 Gallien F., Bouchet A. - 2003 - Étude ornithologique préalable à la désignation en Zone de Protection Spéciale du littoral cauchois et des boucles de la Seine Amont (Seine-Maritime) - Rapport final - Rapport GONm à la demande de la DIREN Haute-Normandie Gallien F., Le Guillou G. - 2005 - Étude ornithologique préalable à la désignation en Zone de Protection Spéciale du littoral cauchois et des boucles de la Seine Amont (Seine-Maritime) - Rapport final - Rapport GONm à la demande de la DIREN Haute-Normandie Skov H., Durinc J., Leopold M.F., Tasker M.L. - 1995 - Important bird areas for seabords in the North Sea including the Channel and the Kattegar - ORNIS Consult White R.W., Reid J.B. - 1998 - Seabird dispersion patterns in the Channel - Le Cormoran, tome 10, fascicule 3, n°47

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top

5.1 Designation types at national and regional level:

Code Cover [%]
FR0093.00
FR131.00
FR140.00
FR186.00

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.1 Body(ies) responsible for the site management:

Organisation:DREAL Haute-Normandie
Address:
Email:

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

Yes
No, but in preparation
X
No

6.3 Conservation measures (optional)

Les activités de défense exercées sont en particulier : Missions opérationnelles : -Missions opérationnelles de surveillance, de police, de défense ou de service public (sauvetage, assistance, lutte antipollution, etc...) par navires ou embarcations de la Marine Nationale et de la gendarmerie maritime ; -missions de recherche et de neutralisation d'explosifs immergés en mer ou sur l'estran par navires, embarcations ou plongeurs de la Marine Nationale ; -missions opérationnelles et patrouilles de surveillance, de police, de défense, ou de service public par aéronefs militaires sans restriction d'altitude. Exercices et entrainements : -de navires de la Marine Nationale ou de la gendarmerie maritime ; -d'aéronefs militaires (hélicoptères sans restriction d'altitude, avions à 500 pieds terre et 100 pieds mer minimum) ; -de plongeurs et de commandos de la Marine Nationale (entrainements nautiques, aériens et terrestres) ; -des forces spéciales du centre parachutiste d'entrainement aux opérations maritimes (CPEOM) de ROSCANVEL (29) : activités sous-marines, aériennes et de surface ; -zone de tirs (D82) empiétant au Nord-Ouest du Cap d'Antifer. Plus généralement, les espaces marins inclus dans le périmètre du site sont mobilisés pour assurer la protection du territoire national, y compris à un niveau stratégique. Les activités de défense, d'assistance et de sauvetage, de prévention et de lutte contre la pollution et de police en mer ne seront pas remises en cause par cette mesure de classement. La pérennisation des mesures précitées ne devra pas être remiseen cause. Le périmètre du classement Natura 2000 comprend le sémaphore et la batterie de Semonce d'Antifer, attribués à la Marine Nationale ainsi que le relais hertzien d'Antifer le Phare attribué à l'équipement et occupé par la marine nationale. Le classement de ces emprises ne devra pas remettre en cause leurs fonctions de défense et d'action de l'Etat en mer ainsi que leur entretien et leurs capacités d'évolution.

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top No data

SITE DISPLAY