Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

B

1.2 Site code

FR4201812

1.3 Site name

Jura alsacien

1.4 First Compilation date

1995-12

1.5 Update date

2007-03

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie - DGALN/DEB/SDEN/Bureau Natura 2000
Address:          La Défense Cedex  92055   
Email:en3.en.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr
Date site proposed as SCI:2003-02
Date site confirmed as SCI:2008-12
Date site designated as SAC:2009-05
National legal reference of SAC designation:http://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?cidTexte=JORFTEXT000020796230

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:7.328890
Latitude:47.490280

2.2 Area [ha]

3998.0000

2.3 Marine area [%]

0.0000

2.4 Sitelength [km]:

0.00

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
FR42Alsace

2.6 Biogeographical Region(s)

Continental (100.00 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.1 Habitat types present on the site and assessment for them

Annex I Habitat types Site assessment
Code PF NP Cover [ha] Cave [number] Data quality A|B|C|D A|B|C
      RepresentativityRelative SurfaceConservationGlobal
3260  info      39.98  0.00 
5130  info      39.98  0.00 
6110  info  X     39.98  0.00 
6210  info      79.96  0.00 
6410  info      39.98  0.00       
6510  info      239.88  0.00 
7220  info  X     39.98  0.00 
8210  info      39.98  0.00       
9130  info      1119.44  0.00 
9150  info      119.94  0.00 
9160  info      599.7  0.00 
9180  info  X     79.96  0.00 
91E0  info  X     79.96  0.00 
  • PF: for the habitat types that can have a non-priority as well as a priority form (6210, 7130, 9430) enter "X" in the column PF to indicate the priority form.
  • NP: in case that a habitat type no longer exists in the site enter: x (optional)
  • Cover: decimal values can be entered
  • Caves: for habitat types 8310, 8330 (caves) enter the number of caves if estimated surface is not available.
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation)

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
I1092Austropotamobius pallipes         
A1193Bombina variegata    1000  1000   
F1163Cottus gobio         
P1381Dicranum viride         
I1065Euphydryas aurinia               
I6199Euplagia quadripunctaria         
I1083Lucanus cervus         
I1060Lycaena dispar         
M1361Lynx lynx               
M1321Myotis emarginatus    90  90  bfemales   
M1324Myotis myotis    900  900  bfemales   
M1303Rhinolophus hipposideros    368  368  bfemales   
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
A085Accipiter gentilis                   
A086Accipiter nisus                   
Alyssum montanum L.                 
Arabis alpina L.                 
Arabis turrita L.                 
Asplenium viride Hudson                 
1091Astacus astacus                     
Athamanta cretensis L.                 
A218Athene noctua                 
A215Bubo bubo (L.)                 
Buxus sempivirens L.                 
Campanula cochleariifolia Lam.                 
Carex hostiana DC.                 
Coronilla vaginalis Lam.                 
Daphne laureola L.                 
A240Dendrocopos minor                   
Draba aizoides L.                 
A099Falco subbuteo                   
Ficedula hypoleuca                   
Gentiana ciliata L.                 
Gentiana germanica Willd.                 
1657Gentiana lutea L.                   
Gentiana verna L.                 
Gymnadenia conopsea (L.) L.C.M. Richard                 
Gymnadenia odoratissima (L.) L.C.M. Richard                 
Gymnocarpium robertianum                 
Hippocrepis emerus (L.)                 
A340Lanius excubitor                   
A341Lanius senator                   
Leucojum vernum L.                 
Moehringia muscosa L.                 
Nucifraga caryocatactes                   
Ophrys fuciflora (Schmidt) Moench                 
Orthilia secunda (L.)                 
A274Phoenicurus phoenicurus                   
Phylloscopus bonelli                   
Ranunculus platanifolius L.                 
Rhamnus alpina L.                 
Saxicola torquata                   
Seseli libanotis (L.)                 
Stachys alpina L.                 
Sylvia curruca                   
Trollius europaeus L.                 
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N061.00
N082.00
N092.00
N106.00
N124.00
N1655.00
N1910.00
N2015.00
N222.00
N233.00
N061.00
N082.00
N092.00
N106.00
N124.00
N1655.00
N1910.00
N2015.00
N222.00
N233.00

Total Habitat Cover

200

Other Site Characteristics

Les principales conditions géomorphologiques, et d'une manière plus générale, écologiques du Jura peuvent être listées comme suit : - Le Jura est un massif montagnard calcaire dont l'altitude varie entre 300 et 900 m d'altitude; il présente un relief accidenté, des pentes fortes, des éboulis et des oppositions de versant ; - Son orientation générale suit une ligne Ouest Est, perpendiculaire à la trouée de Belfort; - Le climat y est pluvieux (moyenne annuelle de 1035 mm par an à Lucelle), la température annuelle, plutôt fraîche (9,5° C à Lucelle en moyenne par an), les hivers relativement longs et la ventilation importante. A noter des variations de température importantes en fonction de l'exposition ; - Le Jura constitue par ailleurs l'extrémité septentrionale du massif alpin avec lequel il se situe en continuité ; - L'activité humaine, du fait des conditions rudes liées au relief et au climat, ainsi qu'à un éloignement de l'influence directe des grands centres urbains, reste extensive. En conséquence, - Le Jura réunit la diversité des habitats "primaires" et secondaires, respectivement, l'ensemble des formations forestières et ouvertes, de substitution, des montagnes calcaires, dont onze relèvent de l'annexe 1 de la directive Habitats ; - L'état de conservation des habitats peut être considéré comme bon à l'échelle du massif. En particulier le Jura reste un site d'accueil et d'essaimage pour une faune technophobe (Lynx, Grand duc, etc). La Société Botanique d'Alsace signale l'originalité et la diversité de la flore qui comporte un grand nombre d'espèces à valeur patrimoniale (à savoir, d' espèces de la liste rouge des espèces menacées d'Alsace). Comme les habitats forestiers font l'objet de plan de gestion approuvé, il n'y a pas de risque de perte de l'objectif forestier. Environ 60% du site a un statut de forêt publique et une soixantaine d'hectares sont classés en réserve biologique forestière. Les prairies humides de fond de vallon et les pelouses sèches sur coteaux ensoleillés sont très dépendantes de l'activité humaine. Une absence d'entretien régulier des friches et des pelouses peut conduire rapidement à leur fermeture par reforestation alors qu'un drainage des prairies humides entraînera une modification des cortèges floristiques et donc la disparition des lépidoptères associés. Enfin, les prairies du secteur de Winkel/Oberlarg se réduisent depuis quelques années en faveur de cultures céréalières. Le maintien des éléments structurants du milieu, forêts, milieux ouverts et bocagers constitue la première condition pour une bonne conservation des espèces concernées. De plus, des mesures spécifiques, assez simples à mettre en œuvre, peuvent améliorer leurs conditions de vie et, par voie de conséquence, maintenir leurs effectifs actuels, voire les augmenter. Le crapaud Sonneur à ventre jaune est en régression généralisée en Europe. Il est particulièrement vulnérable dans l'est de la France. Cette espèce est menacée par la disparition des habitats de reproduction (comblement des mares, curage des fossés, drainage, etc.). Les œufs et les têtards sont particulièrement sensibles à la pollution des eaux. Enfin, les adultes subissent parfois des prélèvements par des collectionneurs. Le maintien ou la multiplication de petites mares, même temporaires, constitue l'une des mesures les plus efficaces pour favoriser la présence du crapaud Sonneur à ventre jaune. Il conviendrait de tenir compte des ses exigences écologiques: les trous d'eau doivent présenter une faible profondeur, bénéficier d'un bon ensoleillement et les berges être aménagées en pente douce, au moins sur une partie de la mare... La situation idéale consiste en l'existence d'un maillage de zones humides permettant les échanges entre populations. L'existence d'abris assurant au crapaud humidité et fraîcheur pendant les chaleurs estivales (souches, pierres, etc.) est également importante. La forêt du Britzkiwald retenue a un statut de forêt publique pour la plus grande partie de sa surface et bénéficie, de ce fait, du régime forestier. Une sensibilisation des agents forestiers à l'écologie du crapaud Sonneur à ventre jaune devrait permettre de répondre à ses besoins spécifiques. Pour les chauves-souris Bon nombre de chauves-souris sont menacées en France et en Europe. Les raisons sont variées: destruction directe (par gêne ou par crainte irraisonnée), dérangements dans leurs gîtes, dégradation des gîtes, emploi exagéré de pesticides, transformation et disparition d'habitats favorables, etc. La perturbation des lieux a un impact négatif immédiat sur la colonie. Des mesures simples (accès aux combles limités au minimum) suffisent à assurer l'intégrité et la tranquillité des lieux. La principale vulnérabilité pour la population des chauves-souris se situe au niveau des gîtes.

4.2 Quality and importance

Le Jura alsacien constitue l'extrémité septentrionale d'un vaste massif calcaire qui prolonge l'arc alpin. Cette appartenance à la principale chaîne montagneuse du continent lui a valu de servir de refuge et de centre d'essaimage pour la faune. Ses falaises, ses éboulis, ainsi que l'abondance de sourcins et de zones humides, ses forêts constituent autant de conservatoires de la nature sauvage. Sur une partie de l'espace agricole, les contraintes du milieu ont imposé jusqu'à ce jour, une exploitation extensive qui a permis le maintien de prairies de grande richesse, de haies et de vergers. Le Jura alsacien a été désigné comme site d'importance communautaire essentiellement en raison de l'abondance de prairies et de pelouses sèches riches en orchidées : 334 ha avaient ainsi fait l'objet d'une première désignation en décembre 2004. Des extensions ont été proposées début 2006 pour une surface de 191 hectares afin de compléter le réseau natura2000 pour deux types d'habitats peu représentés: la hêtraie à Céphalanthère (dont les surfaces ont été multipliées par 20 par rapport à la première proposition) et les pelouses des affleurements rocheux. La présente extension est destinée à renforcer la conservation de quatre espèces encore insuffisamment représentées dans le réseau natura2000 : un batracien, le crapaud Sonneur à ventre jaune et trois espèces de chauves-souris le Petit Rhinolophe, le Grand Murin et le Murin à oreilles échancrées. Les inventaires régionaux établis par BUFO, association pour l'étude et la protection des amphibiens et reptiles d'Alsace, sur le crapaud Sonneur à ventre jaune, montrent que cette espèce n'atteint nulle part les densités de population rencontrées en limite méridionale du département où ont pu être dénombrés plus de deux mille individus. Les deux autres populations les plus conséquentes connues en Alsace se situent dans le Bas-Rhin, dans les boisements d'Epfig et de Marckolsheim, où les effectifs se situent entre 500 et 1000 individus. D'après les données réunies par le Groupe d'Etude et de Protection des Mammifères d'Alsace (GEPMA), le Jura représente, avec les Vosges, l'un des deux sites majeurs pour la conservation du Grand Murin dans le département. Ensemble, dans les limites proposées à la consultation, ces deux massifs totalisent environ un tiers des femelles reproductrices de cette espèce dans la région. De plus, le projet d'extension du Jura abrite les deux seules colonies de reproduction du Petit Rhinolophe connues en Alsace. Il abrite une des rares colonies de reproduction de Murin à oreilles échancrées. Ensemble, ces deux extensions ont permis d'intégrer ou d'augmenter de façon significative, les surfaces des habitats suivants : 7220 : sources pétrifiantes, habitat prioritaire, (non présent initialement) ; - 9130 : hêtraie à Aspérule ; - 9180 : tilio acerion ; 91E0 : forêt alluviale, habitat prioritaire. Par ailleurs, l'augmentation des surfaces boisées rend significatifs ces habitats pour les espèces telles que le Lynx et le Grand duc. L'étagement altitudinal (300 à 900 m) permet l'expression d'une grande diversité de milieux naturels et la présence de nombreuses espèces végétales à statut de protection régional.

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MA01B
MA02I
LA04O
HA07I
LA07O
MA08I
LA08O
HA10B
LB01.02I
HC01.01.01I
MD01.02O
LF03.01O
LF04I
LG01.02O
MJ02.01I
MA01B
MA02I
LA04O
HA07I
LA07O
MA08I
LA08O
HA10B
LB01.02I
HC01.01.01I
MD01.02O
LF03.01O
LF04I
LG01.02O
MJ02.01I
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MA03I
MA04I
MBB
MA03I
MA04I
MBB

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.5 Documentation

Cabinet DENNY CONSULTANT, (1994). - Contribution à l'inventaire et à la localisation des habitats et des espèces d'intérêt communautaire en Alsace en application de la Directive Habitats CEE 92/43 du 21 mai 1992. - DIREN Alsace. A.E.R.U., (1996). - Inventaire des zones humides du Haut-Rhin - Vol. V et VI, Conseil Général du Haut-Rhin, Agence de l'Eau Rhin-Meuse. OBERTI D., (1993). - Catalogue des types de stations forestières du Jura alsacien. - Cellule d'Application en Ecologie, Office National des Forêts, Direction Régionale Alsace. Office National des Forêts, Direction Régionale Alsace, (1993). - Aménagement forestier de la forêt communale de Winkel : 1991 - 2010. Office National des Forêts, Direction Régionale Alsace, (1990). - Aménagement forestier de la forêt communale de Wolschwiller : 1988 - 2015. Office national des Forêts, Cartographie des stations du Jura alsacien (2005) Base de données BRUNFELS de la Société Botanique d'Alsace Base de données SOPHY - H. Brisse et P. de Ruffray Base de données de l'herbier de Strasbourg, ULP BUFO, 2006. Proposition d'extension de sites natura 2000 en Alsace pour le Sonneur à ventre jaune. 12p. Raphaël SANE, automne 2006 - Définition de sites significatifs pour la préservation du crapaud sonneur à ventre jaune et de quatre espèces de chauves-souris en Alsace. 73 p. Diren Alsace. JJ FELDBRAUER, 1989 - Inventaire des sites favorables à la protection des papillons diurnes du Haut-Rhin. AERU, 47 p. DRAE AERU 1995 - Inventaires des zones humides remarquables du Haut-Rhin, vol. 4, sites les plus remarquables du Jura. Conseil général du haut-Rhin et Agence de l'Eau.

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top

5.1 Designation types at national and regional level:

Code Cover [%]
FR081.00
FR233.00
FR2460.00
FR321.00

5.2 Relation of the described site with other sites:

Designated at national or regional level:

Type code Site name Type Cover [%]
FR32Site acquis par le département1.00
FR23Forêt domaniale de Lucelle3.00
FR24Forêts communales de Winckel et Wolschwiller60.00
FR08RBF de Wolschwiller1.00

Designated at international level:

Type Site name Type Cover [%]
Other Site acquis par le département1.00
Forêt domaniale de Lucelle3.00
Forêts communales de Winckel et Wolschwiller60.00
RBF de Wolschwiller1.00

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

Yes
No, but in preparation
X
No

6.3 Conservation measures (optional)

* La gestion des sites gérés par le Conservatoire des Sites Alsaciens s'effectue selon 3 axes (source C.S.A.) : 1) Gestion des habitats, des espèces et des paysages : L'entretien des prairies se fait par fauchage mécanique ou manuel. Les pelouses sont maintenues ouvertes par la suppression des ligneux, l'arrachage de jeunes arbustes, la recoupe estivale des repousses et l'évacuation des branchages hors site. 2) Fréquentation, accueil et pédagogie. 3) Suivi scientifique et recherche : Il comprend des compléments d'inventaire, un suivi de l'état actuel, une synthèse annuelle et un bilan quinquennal de l'ensemble des actions entreprises. * 60% des surfaces concernées ont un statut de forêt publique domaniale, et surtout communale. La gestion forestière est assurée par l'Office National des Forêts et tient compte des principaux enjeux liés à la biodiversité.

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top No data

SITE DISPLAY