Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

B

1.2 Site code

FR4301327

1.3 Site name

Étival - Assencière

1.4 First Compilation date

1995-11

1.5 Update date

2012-12

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie - DGALN/DEB/SDEN/Bureau Natura 2000
Address:          La Défense Cedex  92055   
Email:en3.en.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr
Date site proposed as SCI:1998-12
Date site confirmed as SCI:2013-11
Date site designated as SAC:2015-08
National legal reference of SAC designation:http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000031112410

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:5.784440
Latitude:46.501940

2.2 Area [ha]

1640.0000

2.3 Marine area [%]

0.0000

2.4 Sitelength [km]:

0.00

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
FR43Franche-Comté

2.6 Biogeographical Region(s)

Continental (100.00 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.1 Habitat types present on the site and assessment for them

Annex I Habitat types Site assessment
Code PF NP Cover [ha] Cave [number] Data quality A|B|C|D A|B|C
      RepresentativityRelative SurfaceConservationGlobal
3150  info      0.00 
6110  info  X     0.00 
6210  info      16.43  0.00 
6410  info      16.43  0.00 
6430  info      16.43  0.00 
6510  info      65.72  0.00 
7140  info      0.00 
7230  info      0.00 
8120  info      0.00 
8210  info      16.43  0.00 
9130  info      542.19  0.00 
9150  info      32.86  0.00 
9160  info      0.00 
9180  info  X     0.00 
91E0  info  X     0.00 
9410  info      0.00 
  • PF: for the habitat types that can have a non-priority as well as a priority form (6210, 7130, 9430) enter "X" in the column PF to indicate the priority form.
  • NP: in case that a habitat type no longer exists in the site enter: x (optional)
  • Cover: decimal values can be entered
  • Caves: for habitat types 8310, 8330 (caves) enter the number of caves if estimated surface is not available.
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation)

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
A1193Bombina variegata    30   
F1163Cottus gobio    50  500   
I1065Euphydryas aurinia    20   
P6216Hamatocaulis vernicosus    10  100   
M1361Lynx lynx           
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
1191Alytes obstetricans             
Calliergon trifarium                 
Carex limosa                 
Cinclidium stygium                 
1070Coenonympha hero             
1283Coronella austriaca             
Drosera rotundifolia                 
Dryopteris cristata                 
Eriophorum gracile                 
1363Felis silvestris             
Fritillaria meleagris                 
Gagea lutea                 
Hierophis viridiflavus               
Lacerta bilineata               
Laserpitium prutenicum                 
1038Leucorrhinia albifrons             
1067Lopinga achine             
Pedicularis palustris                 
Phengaris alcon rebeli                 
Phengaris arion                 
Pinguicula vulgaris                 
Pulsatilla vulgaris                 
Thelypteris palustris                 
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N061.00
N075.00
N096.00
N108.00
N1677.00
N203.00

Total Habitat Cover

100

Other Site Characteristics

Site forestier (divers groupements de pente) recèlant un petit ensemble marécageux de grande valeur. Les tourbières sont des milieux fragiles, extrêmement sensibles à l'assèchement. Il convient donc d'éviter toute opération de drainage ou d'assainissement dans le secteur ; l'apport d'engrais, qui peut provoquer un déséquilibre trophique du milieu, néfaste à la faune et à la flore (enrichissement en éléments nutritifs) est déconseillé au sein et dans les environs immédiats de la zone. De même les remblais ou excavation (trous à grenouilles, étang), sont à proscrire. Le Lac de l'Assencière, les marais qui l'encadrent et les prairies marneuses sont menacés par la plantation de résineux au coeur de la zone. Il est donc impératif de limiter ces pratiques. Le fond de vallon pourrait même être restauré car ces plantations ruinent la richesse floristique des prairies marneuses et marécageuses et entraînent un drainage du lac de l'Assencière. Une gestion de ces prairies humides s'avère nécessaire. Il est également indispensable de limiter le piétinement lié à la fréquentation des bords de lacs (lac de la Fauge notamment) ou des autres zones humides, qui est lui aussi à l'origine d'une dégradation importante de la diversité floristique. La gestion des massifs nécessite la mise en place d'une cartographie des formations végétales (intérêt biologique, maturité et structure), qui permettra de distinguer d'une part, les secteurs non exploitables de ceux devant faire l'objet d'une gestion particulière et d'autre part, ceux où une gestion ordinaire adaptée aux potentialités du milieu est suffisante. Dans les deux premières catégories, il convient de distinguer des forêts sur éboulis, les groupements forestiers thermophiles et les forêts matures.

4.2 Quality and importance

Ce site Natura 2000 est situé à l’est du lac de Vouglans, et au Nord-Est de Moirans-en-Montagne, sur le territoire du Parc naturel régional du Haut-Jura. Il regroupe le bois et le Lac de l’Assencière, à l’ouest ainsi qu’une grande partie de la Vallée d’Etival, plus à l’est, incluant trois lacs : le Grand et le Petit Lac d’Etival, ainsi que le Lac de la Fauge. Massifs forestiers, lacs et formations marécageuses et tourbeuses caractérisent le site, formant un complexe intéressant d’habitats naturels diversifiés et imbriqués les uns dans les autres. Les eaux des quatre lacs recèlent une flore aquatique variée. Ces groupements d’eau libre sont essentiellement représentés par des peuplements de potamots et des peuplements de nénuphars. On notera la présence remarquable du Nénuphar du Jura, hybride entre le Nénuphar jaune et le Nénuphar nain, sur le lac de la Fauge. Sur les rives des plans d’eau, comme à Etival, des groupements semi-aquatiques dominés par le Scirpe apparaissent. Les groupements à grandes laîches et roselières colonisent les bords des lacs en retrait des groupements précédents mais s’étendent largement à l’intérieur des terres où le gradient de l’humidité reste important, dans des zones périodiquement inondées, surtout à Etival. Toujours en bordure de lac, des tourbières sont parfois présentes, comme au niveau du lac de l’Assencière ou du petit lac encaissé de la Fauge. Ces tourbières abritent tout un cortège d’espèces caractéristiques telles que le Trèfle d’eau, la Parnassie des marais, accompagnant la Rossolis à feuilles rondes, la Linaigrette grêle et la Laîche des bourbiers, qui bénéficient d’une protection sur l’ensemble du territoire national. Des formations végétales à végétation hygrophile* haute, de type mégaphorbiaie*, sont également rencontrées, comme à proximité du lac de l’Assencière. Enfin, des prairies oligotrophes* à Molinie prennent place en retrait de ces formations palustres*. Ainsi au sud du bois du Mont Varet, le substrat marneux, très humide en hiver et au printemps et s’asséchant en été, présente un contraste hydrique favorable à l’installation d’une flore intéressante ; elle se compose d’espèces de pelouses et d’espèces de bas-marais (prairie à Molinie). L’intérêt du secteur est marqué par la présence d’une espèce très rare dans le Jura, le Laser de Prusse. Les massifs forestiers (bois des landes, de l’Assencière et du Mont du Varet) présentent une grande diversité de groupements avec des forêts caducifoliées* mixtes : - les éboulis les plus grossiers en exposition froide supportent un type forestier particulier, adapté à ce substrat, l’Erablaie à scolopendre, cette dernière marquant la physionomie du groupement. - De petites barres calcaires alimentent des éboulis très filtrants, colonisés par une autre formation d’éboulis, celle-ci adaptée aux conditions séchardes : la Tiliaie à Erable à feuilles d’obier. Ces deux habitats sont classés d’intérêt prioritaire. - La Chênaie pubescente affectionne les parties supérieures des pentes ensoleillées dont le substrat peut être constitué d’éboulis pierreux de rocailles, ou de sols colluviaux très caillouteux. Il s’agit toujours de stations fondamentalement chaudes et sèches. La strate arborescente est dominée par le Chêne pubescent. La Seslérie bleue, le Brachypode penné et la Laîche glauque constituent le fond de la strate herbacée. - La Hêtraie thermophile* se cantonne dans les stations chaudes lorsque la pente est de l’ordre de 25 à 30°. Bien que dominées par le hêtre au niveau de la strate arborescente, ces hêtraies montrent une certaine variation liée aux différences d’altitude. Dès lors, la composition des couverts arbustifs et herbacés varient de façon significative. Il faut signaler, enfin, la présence importante d’hêtraies à buis. Profitant de la diversité structurale et de la tranquillité des lieux, le Lynx est régulièrement observé dans le secteur. Le Mélibée, papillon d’intérêt communautaire, trouve également ici un milieu à sa convenance. Cette espèce, qui est extrêmement localisée sur l’ensemble de son aire de répartition européenne, est l’un des papillons les plus menacés en France. L’imbrication des différents milieux est favorable également à une avifaune diversifiée. Les boisements abritent le Pic noir mais aussi des espèces plus rares comme la Gélinotte des bois, ou encore la Chouette de Tengmalm. Cette dernière adopte de préférence les vieux peuplements de hêtres lui assurant la présence de cavités de nidification, directement liées à la fréquentation du site par le Pic noir. Quant aux prairies, elles constituent le terrain de chasse privilégié de rapaces diurnes comme la Bondrée apivore, le Milan noir et le Milan royal. Ces milieux ouverts abritent aussi la Pie-grièche écorcheur, passereau prédateur d’insectes et parfois de campagnols qu’il chasse à partir de postes d’affût (buissons, haies, piquets, etc…).

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MA04.03I
MB02.01I
MB02.04I
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MB02.05I

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.5 Documentation

- TERRAZ, L. et al (2008). Guide pour une rédaction synthétique des Docobs Natura 2000. ATEN, Montpellier, 56 pages (ISBN 10 : 2-912801-74-5 ISBN 13 : 978-2-912801-74-6, dépôt légal : juin 2008). - TERRAZ, L. et al (2008). Guide pour une rédaction synthétique des Docobs Natura 2000 : le Docob type " prêt à remplir ". ATEN, Montpellier, 56 pages (dépôt légal : juin 2008). - TERRAZ, L., PROFIT, A-F., BLANCHARD, O. (2008). Natura 2000 en Franche-Comté : quand l'Homme s'engage pour la Biodiversité ". CPIE Haut-Doubs, DIREN Franche-Comté, Besançon, 20 pages (dépôt légal : juin 2008). - VOCCIA M. (2010). Document d'objectif : Complexe du Bois et du Lac de l'Assencière, vallée d'Etival - FR4301327. PNR du Haut Jura, MEEDDAT. - MORA F., TERRET P. (2008). Expertise entomologique du complexe de l'Assencière et de la vallée d'Etival (39). Investigations 2008. Recherche ciblée d'insectes prioritaires. Site Nature FR 4301327 et périphérie. OPIE FC, DIREN FC. - GADEN JL., GADEN F. (2007). Etude phytosociologique et cartographique des habitats ouverts du complexe des Bois et du Lac de l'Asssencière FR4301327. Ecotope Faune Flore.

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top

5.1 Designation types at national and regional level:

Code Cover [%]
FR052.00
FR15100.00

5.3 Site designation (optional)

Le site « Complexe du bois et du lac de l'Ascencière, vallée d'Etival », renommé « Etival-Assencière » a été proposé au réseau européen des sites remarquables Natura 2000 en 1998 et a été désigné site d’intérêt communautaire par décision de la Commission européenne en date du 7 décembre 2004. La réflexion menée avec l’ensemble des acteurs locaux et en premier lieu desquels les élus, les exploitants agricoles et les forestiers lors de l’élaboration du document d’objectifs, a conduit les élus à solliciter une extension du périmètre du site pour plusieurs raisons : - intégrer des zones humides et des enjeux de faune en particulier le sonneur à ventre jaune, - maximiser la surface accessible en mesures agri-environnementales territorialisées pour les exploitants, - faciliter la contractualisation en ajustant le périmètre sur des limites physiques (routes, chemins...) ou naturelles (lisières, cours d'eau...). Par ailleurs la présence d'espèces d'oiseaux d'intérêt communautaire (pie-grièche écorcheur, chouette de Tengmalm, chevêchette d'Europe, alouette lulu...) met en exergue la qualité ornithologique du site et nous amène à le proposer également au titre de la directive Oiseaux. Cette désignation permettra, outre la préservation de ces espèces d’intérêt communautaire, d’élaborer des contrats sur des habitats naturels qui sont des habitats d'espèces d’intérêt communautaire (exemple de la pie-grièche qui peut permettre de contractualiser des habitats prairiaux avec haies). Pour favoriser l’opérationnalité de la mise en œuvre de Natura 2000, le périmètre proposé au titre des deux directives habitats – Faune - Flore et Oiseaux est identique.

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.1 Body(ies) responsible for the site management:

Organisation:Parc naturel régional du Haut-Jura,
Address:
Email:parc@parc-haut-jura.fr.

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

X
Yes Name: Document d'objectif Complexe du bois et du lac de l'Assencière Vallée d'Etival FR4301327
Link: http://natura2000.mnhn.fr/uploads/doc/PRODBIOTOP/1819_DOCOB_V5_definitive_valide_26-03-2010.pdf

No, but in preparation
No

6.3 Conservation measures (optional)

Parc naturel régional du Haut-Jura, F-39310 LAJOUX, FRANCE, tel (+33) 3 84 34 12 30, fax (+33) 3 84 41 24 01, Email parc@parc-haut-jura.fr.

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top No data

SITE DISPLAY