Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

A

1.2 Site code

FR4312008

1.3 Site name

Bresse jurassienne

1.4 First Compilation date

2004-01

1.5 Update date

2012-12

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie - DGALN/DEB/SDEN/Bureau Natura 2000
Address:          La Défense Cedex  92055   
Email:en3.en.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr

1.7 Site indication and designation / classification dates

Date site classified as SPA:2018-03
National legal reference of SPA designationhttps://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036932125&dateTexte=&categorieLien=id

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:5.291000
Latitude:46.524700

2.2 Area [ha]

9477.0000

2.3 Marine area [%]

0.0000

2.4 Sitelength [km]:

0.00

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
FR26Bourgogne
FR43Franche-Comté

2.6 Biogeographical Region(s)

Continental (100.00 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
BA229Alcedo atthis    30  60   
BA056Anas clypeata     
BA052Anas crecca           
BA055Anas querquedula           
BA051Anas strepera           
BA029Ardea purpurea    12  17   
BA059Aythya ferina    38  49         
BA059Aythya ferina    100  500   
BA061Aythya fuligula           
BA060Aythya nyroca           
BA031Ciconia ciconia    20   
BA030Ciconia nigra           
BA080Circaetus gallicus             
BA081Circus aeruginosus     
BA082Circus cyaneus     
BA084Circus pygargus     
BA238Dendrocopos medius    70  100   
BA236Dryocopus martius    10   
BA027Egretta alba    60  120   
BA026Egretta garzetta    17  60         
BA379Emberiza hortulana     
BA103Falco peregrinus           
BA153Gallinago gallinago               
BA022Ixobrychus minutus    15  20   
BA338Lanius collurio    100  110   
BA246Lullula arborea           
BA272Luscinia svecica    cmales         
BA073Milvus migrans    20  29   
BA074Milvus milvus           
BA058Netta rufina           
BA160Numenius arquata           
BA023Nycticorax nycticorax           
BA094Pandion haliaetus           
BA072Pernis apivorus    18  23   
BA234Picus canus    21  30   
BA119Porzana porzana           
BA118Rallus aquaticus    70  120   
BA275Saxicola rubetra           
BA142Vanellus vanellus               
BA142Vanellus vanellus             
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
A298Acrocephalus arundinaceus             
A055Anans querquedula             
A052Anas crecca               
A257Anthus pratensis               
Bufo bufo                 
1202Bufo calamita           
Carduelis cannabina               
Carex pseudocyperus                 
Cyperus michelianus                 
Drosera rotundifolia                 
A027Egretta alba                 
Elatine triandra               
A099Falco subbuteo    13  15             
1363Felis silvestris               
A153Gallinago gallinago             
Gratiola officinalis                 
Hippolais icterina             
Hottonia palustris                 
1203Hyla arborea             
Ichthyosaura alpestris                 
1261Lacerta agilis               
Limosella aquatica                 
Lindernia palustris                 
Lissotriton vulgaris               
Logfia galica                 
Logfia minima                 
Ludwigia palustris                 
1428Marsilea quadrifolia           
Najas marina                 
Najas minor                 
Natrix natrix                 
A160Numenius arquata             
Oenanthe peucedanifolia                 
Orchis laxiflora               
Pelophylax kl. esculentus               
Phylloscopus sibilatrix               
Potamogeton acutifolius               
Potamogeton gramineus                 
Potentilla supina               
Pseudognaphalium luteo-album                 
1209Rana dalmatina               
1213Rana temporaria               
Ranunculus lingua                 
Rumex palustris                 
Salamandra salamandra                 
A275Saxicola rubetra         
Schoenoplectus mucronatus                 
Sium latifolium                 
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N067.00
N071.00
N081.00
N1013.00
N1414.00
N1519.00
N1639.00
N171.00
N203.00
N231.00
N271.00

Total Habitat Cover

100

Other Site Characteristics

Habitats d'eaux douces - Forêts - Prairies de fauche de basse altitude Parmi les menaces, les points de vulnérabilité et les principaux enjeux ayant trait à la conservation des espèces et des habitats de la Bresse Jurassienne, il convient de retenir les suivants : Les étangs : - la dégradation de la qualité de l'eau, - l'intensification par rapport à la gestion actuelle, - la disparition des éléments phares des étangs. Les ruisseaux : - la dégradation de la qualité de l'eau et des habitats aquatiques, - les dépôts et apports de produits polluants - l'altération des forêts humides riveraines et des ripisylves. Les prairies : - la disparition des systèmes culturaux prairiaux traditionnels adaptés. Les forêts : - la disparition des mosaïques en forêt, - le raccourcissement des cycles d'exploitation (les vieux chênes sont indispensables au cycle biologique d'espèces comme le Cerambyx cerdo présent sur le site), - la diminution des espaces de quiétude pour la faune, - la diminution des arbres à cavités et de la proportion de bois sénescents ou morts, - l'homogénéisation de la structure et de la nature des peuplements autochtones, - les introductions d'essences allochtones, - la disparition des milieux naturels non boisés inclus au sein des massifs forestiers (ruisseaux, mares forestières, ...). Le secteur le plus au sud est limité par l'autoroute A39 à l'ouest et, en lisière sud, le Centre d'enfouissement de déchets du SYDOM de Lons-le-Saunier. L'influence de l'activité de ces équipements sur le site Natura 2000 fait et fera l'objet de suivis réguliers.

4.2 Quality and importance

La Bresse, partie nord des bassins d'effondrement du Rhône et de la Saône, était occupée par un lac à la fin de l'ère tertiaire. Cette zone formait alors un vaste delta servant d'embouchure au fleuve qui regroupait les eaux du Rhin et du Doubs actuel. Des alluvions se sont déposées sur de grandes épaisseurs, rapprochant ainsi la Bresse jurassienne de la Dombe. Le retrait progressif du lac bressan a laissé place à de vastes marécages. L'histoire des étangs de la Bresse rappelle celle de la Dombe et de la Sologne. On doit probablement leur création aux seigneurs et aux moines, grands consommateurs de poissons. L’apparition des étangs qui servaient alors à la pisciculture et de réserve d'eau pour le bétail semble dater du XIIIe siècle. En effet, l'étang traditionnel est une création de l'homme. Dans les régions favorisées par un sol peu perméable, on réalisait des plans d'eau de faible étendue et de faible profondeur alimentés en eau par les précipitations, par des sources ou le ruissellement voisin : c’est le cas de la Bresse. Dès le XVIIe siècle, les campagnes d'assèchement ont entraîné la réduction du nombre d'étangs, qui est passé de 1300 à l’époque, à 600 aujourd’hui, soit 2000 ha de plans d'eau en Bresse. Ce sont des étangs de moins de 5 ha dans 80 % des cas, la grande majorité d’entre eux se trouvant au nord et à l'ouest. Le site Natura 2000 de la Bresse jurassienne est un complexe d'étangs, de prairies, de bois humides et de forêts de 9477 ha. Parmi les étangs, il convient de distinguer pour leur grande valeur biologique, ceux du Grand Virolot, d’Antoine, du Vernois, de Vaillant, du Crêt et du Fort, de Boisson, de Neuf, de Monseigneur, de la Choulière, des bois du Beulet et du Marais et de l’étang Voisin. La forêt apparaît généralement sur l’une des berges et laisse peu de place aux ceintures végétales. Ces étangs à potamot capillaire appartiennent au type méso-eutrophe (non acides et moyennement riches en éléments nutritifs). Ils se distinguent par la présence d'espèces végétales typiques et rares en France ou dans la région, la Marsilée à quatre feuilles et la Lindernie couchée, strictement protégées dans tous les pays européens, la Renoncule grande-douve protégée en France, ainsi que 6 autres espèces protégées au niveau régional parmi lesquelles le Scirpe de Micheli, le Potamot à feuilles de graminée et les Grande et Petite naïades. Au-delà d’une stratégie ponctuelle et partielle, la préservation des étangs, notamment intraforestiers, comme l’étang Voisin, ceux des Tartres et de Chalmache, requiert des mesures incitatives susceptibles de poursuivre ou d'encourager leur exploitation traditionnelle extensive et régulière. Parmi les habitats forestiers, la chênaie-charmaie mésotrophe est présente sur les terrains qui se ressuient le mieux ; elle vient en contact avec des chênaies pédonculées qui occupent les terrains humides. Les hêtraies-chênaies-charmaies mésotrophes à acidiclines se développent sur les niveaux limoneux et sableux (dont la hêtraie à luzule et la hêtraie à aspérule). Localement, les sols acides hébergent une hêtraie-chênaie acidiphile. Cependant, les habitats forestiers les plus intéressants sont fournis par les forêts humides fonctionnellement solidaires des étangs et du réseau hydrographique : - les aulnaies marécageuses oligotrophes sur sols tourbeux ou para-tourbeux sont caractérisées par des conditions d’hydromorphie marquées, associées aux exurgences situées au contact de couches argileuses et sableuses et se rencontrant souvent en amont d’étangs. Ce groupement présente une forte valeur patrimoniale régionale, - les sols engorgés supportent l’aulnaie-frênaie rivulaire qui accompagne le réseau hydrographique (bas fond, bordures de ruisseaux ou en ceinture externe d'étangs). Riche en essences (chêne pédonculé, érable sycomore, frêne, cerisier à grappes, aulne,…), cet habitat de forêts alluviales résiduelles linéaires allie intérêt patrimonial et valeur productive, - la chênaie pédonculée à primevère élevée et la chênaie pédonculée acidiphile occupent de vastes surfaces dans les vallées de la Seille et de la Serenne. Cet habitat, rattaché aux chênaies à stellaire occupe une position plus élevée que les habitats précédents et moins inondé que l’habitat suivant, - en aval, dans la plaine de la Seille, des périodes d’inondation plus fréquentes ou des sols plus hydromorphes permettent le développement d’un type de forêt humide beaucoup plus rare : la frênaie-ormaie à chêne pédonculé à cerisier à grappes. Ce groupement, rattaché aux forêts alluviales résiduelles caractérise les larges plaines inondables ; il est extrêmement rare en Bresse. Dans le site, il occupe une bonne moitié du bois des Vernes, - plus marginalement, sur les sols hydromorphes de versants se développe, de façon assez linéaire à l’occasion d‘un affleurement sableux, une chênaie pédonculée acidiphile* à molinie bleue. Ce groupement est marqué par une faible valeur économique. Même si ces forêts humides couvrent une surface plus restreinte, la mosaïque qu'elles constituent avec les autres types confère à l'ensemble une forte valeur écologique, rehaussée par la présence de stations à Osmonde royale ou Polystic des marais, tous deux protégés au niveau régional. Il convient enfin de noter que ces forêts ont conservé une exploitation peu intensive même si localement quelques parcelles ont été enrésinées. La variété des sols et des situations topographiques favorise la présence d’un ensemble très représentatif des forêts de plaine à déterminisme hydrique. Dans les massifs forestiers, plusieurs ruisseaux (ruisseaux de la Chaux, du bois d'Amont et de la Serenne) montrent des caractéristiques significatives de milieux à haute valeur biologique et favorables à des espèces de poisson patrimoniales comme le Chabot, le Blageon, le Toxostome ou la Bouvière. Par ailleurs le site recèle un certain nombre d’espaces favorables à la fraie du Brochet (la Chaux). Dans les secteurs agricoles, les sols hydromorphes, largement représentés dans la région, font progressivement l'objet de drainages et de mise en culture. Les prairies naturelles (prairies permanentes sans drainage) qui demeurent, en particulier celles de la vallée de la Brenne, sont apparentées à des formations méso-hygrophiles à brome, acidiclines (légèrement acide) avec une tendance thermophile faiblement liée aux remontées climatiques véhiculées par le couloir rhodanien. La flore est marquée par une orchidée particulière, l'Orchis à fleurs lâches, protégée au niveau régional. Autrefois très répandus en Bresse avant les opérations de drainage. Ces éléments méritent d'être sauvegardés par des mesures adaptées. En plus d'une flore typique et caractéristique, les étangs de Bresse constituent un site exceptionnel de nidification et d'étape pour l'avifaune. Héron pourpré, Blongios nain, Faucon hobereau, Busard des roseaux, Martin pêcheur, figurent parmi les espèces les plus remarquables, certaines trouvant là leur seul site de nidification en Franche-Comté. La Bresse regroupe environ 80% des effectifs régionaux de Héron pourpré ; on dénombre sur le site 15 à 20 couples nicheurs. Le site est aussi le bastion franc-comtois d’un autre héron, de petite taille, le Blongios nain, espèce très menacée sur le plan national (200 à 300 couples estimés en France). Le site en abriterait 15 à 20 couples, et complète ainsi les sites de la Basse Vallée du Doubs et de la Basse Seille, bastions de l’espèce pour la Bourgogne. Autre espèce d’intérêt européen, le Busard des roseaux niche au niveau de certains plans d’eau comme l’étang du Meix ou l’étang Rouge. Le Busard Saint-Martin hiverne à proximité de la Brenne et du ruisseaux de la Chaux. D’autre part, dans les boisements limitrophes aux étangs, il est possible de rencontrer le Pic cendré ou le Milan noir. Dans les ripisylves, et autres plantations bordant les plans d’eau, quelques couples d’un autre rapace, le Faucon hobereau, sont intéressants à signaler. Les haies au contact des prairies peuvent abriter un passereau original à la fois insectivore et prédateur de micro-mammifères, la Pie-grièche écorcheur. Enfin, il convient également de mentionner les batraciens. L'humidité constante, l'imbrication étroite des milieux aquatiques et forestiers, la présence de prairies sont autant de facteurs propices à leur reproduction. La Bresse constitue ainsi un réservoir batracologique très important. Au sein de ce peuplement, il faut signaler la présence de la Rainette verte, de la Grenouille agile associées au Lézard vivipare et à la Couleuvre verte et jaune, toutes ces espèces étant protégées dans les différents pays européens. Une mention spéciale est à apporter au Crapaud sonneur à ventre jaune, présent dans certaines parties forestières du site. Parmi les insectes présents dans ces habitats humides, une libellule protégée est intéressante à signaler ; il s’agit de l’Agrion de Mercure, qui se reproduit dans les petits cours d’eau. Le Cuivré des marais, un lépidoptère caractéristique des zones humides, est également présent. D’autre part, certains vieux chênes présents sur le site et témoins relictuels de grandes chênaies anciennes remarquables, abritent le Grand Capricorne. Ce coléoptère, dont la larve est xylophage, trouve presque en Bresse sa limite septentrionale. Il est inscrit à l’annexe 2 de la Directive Habitats naturels Faune Flore.

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
HA01I
MA02I
HA03I
LA07I
MA08I
LA10.01I
LE01I
MF02.03I
MH01I
HJ02.06I
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
HBI
HF01I

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.4 Ownership (optional)

Type[%]
PublicNational/Federal0
State/Province0
Local/Municipal0
Any Public0
Joint or Co-Ownership0
Private0
Unknown0
sum100

4.5 Documentation

- SCHÄFER-GUIGNER O. (1994). Weiher in der Franche-Comté : eine floristisch-ökologische und vegetationkundliche Untersuchung - I Textteil, II Karten - und Tabellenteil - J CRAMER, BERLIN STUTTGART. - Office national des forêts (2001). Communication personnelle, présence attestée de Cerambyx cerdo dans la chênaie d'Oussières, à proximité de la zone des étangs de Bresse. - TERRAZ, L. et al (2008). Guide pour une rédaction synthétique des Docobs Natura 2000. ATEN, Montpellier, 56 pages (ISBN 10 : 2-912801-74-5 ISBN 13 : 978-2-912801-74-6, dépôt légal : juin 2008). - TERRAZ, L. et al (2008). Guide pour une rédaction synthétique des Docobs Natura 2000 : le Docob type " prêt à remplir ". ATEN, Montpellier, 56 pages (dépôt légal : juin 2008). - TERRAZ, L., PROFIT, A-F., BLANCHARD, O. (2008). Natura 2000 en Franche-Comté : quand l'Homme s'engage pour la Biodiversité ". CPIE Haut-Doubs, DIREN Franche-Comté, Besançon, 20 pages (dépôt légal : juin 2008). - AUBERT, C., VAUTHIER, R. (CREN FC), BOURGOIN,V. (CPIE) - 2010- Document d'objectifs du site Natura 2000 FR4312008 et FR4301306 "Bresse jurassienne nord". Communauté de Communes du Val de Brenne - DREAL Franche-Comté, Union Européenne. - Office national des forêts - site Natura 2000 n° FR4301307 - Etude et cartographie des habitats forestiers, août 2000, 25 pages + 2 annexees + 3 cartes. - Office national des forêts - site n° FR4301307 - Document d'objectifs Natura 2000 - mai 2003, 51 pages + 5 cartes. - GIRAUD.M., LANGLADE.J, SENECHAL.V & CRANAY.E. 2008. Inventaire ornithologique Natura 2000 de la Bresse jurassienne. DIREN-FC - CRANAY.E. 2009. Etude amphibiens-Peuplements, orientations de gestion des biotopes. DIREN-FC - Mora F., Franzoni A. (OPIE-FC) 2010. Expertise entomologique du complexe de la Bresse Jurassienne (39) - Rhopalocères, Odonates et Orthoptères - Tome I : Rapport de restitution des investigations 2009 et Tome II : Fiches synthétiques de résultats - Investigations 2009 - Sites prioritaires. DREAL-FC, UE (FEDER), - GUINCHARD P. et M. (2009) - Inventaire et cartographie des habitats naturels des milieux ouverts dont ceintures d'étangs du site Natura 2000 de la Bresse du Nord. UE, DIREN-FC. - BOUARD H., BEAUFILS T., CHAMP S.(2009) - Site Natura 2000 Bresse Jurassienne nord - Etude et cartographie partielle des habitats naturels forestiers. DIREN-FC, Com com Val de Brenne, UE. - MANGEAT M., LAUNAY S. et GIROUD M. (2011) - Typologie et cartographie des habitats naturels et semi-naturels des milieux ouverts sur le site Natura 2000 "Bresse Jurassienne Nord" de la commune de Beauvernois. UE, DREAL-FC.

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top

5.1 Designation types at national and regional level:

Code Cover [%]
FR050.64
FR122.30
FR130.14

5.2 Relation of the described site with other sites:

Designated at national or regional level:

Type code Site name Type Cover [%]
FR05Etangs Vaillant, du Crêt et du Fort+0.00
FR12SITE D'ARLAY*3.00
FR13CHENAIE D'OUSSIERES*0.00

Designated at international level:

Type Site name Type Cover [%]
Other Etangs Vaillant, du Crêt et du Fort+0.00
SITE D'ARLAY*3.00
CHENAIE D'OUSSIERES*0.00

5.3 Site designation (optional)

Ce site nouveau a fait l'objet d'une concertation avec les communes, les EPCI et les acteurs socioprofessionnels concernées entre mai et juillet 2005 lors de réunions locales spécifiques. Les réunions publiques ont permis d'expliciter les caractéristiques du programme Natura 2000 et les spécificités du site ayant motivé la volonté de proposer sa désignation au titre de la directive oiseaux et de la directive habitats naturels. Le site est spécifiquement référencé dans la circulaire DNP/SDEN n°2004-2 du 23 novembre 2004 compte-tenu des insuffisances du réseau Natura 2000. Au regard de la présence sur le site d'habitats et d'espèces remarquables du patrimoine naturel et de l'insuffisance de ces éléments dans le réseau, le projet consiste en une désignation, sur la base du même périmètre, au titre de la directive oiseaux etau titre de la directive habitats naturels. Une partie de ce site est compris sur le département de Saône-et-Loire en Bourgogne et a fait l'objet d'une consultation spécifique à ce titre au printemps 2006. En 2012, lors de la proposition de fusion des sites habitats de la Bresse jurassienne nord et sud, dans un soucis d'efficacité de gestion, les élus de la Bresse sud ont validé également l'extension du site "Oiseaux sauvages" existant en Bresse jurassienne nord sur la même base que le périmètre habitat.

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.1 Body(ies) responsible for the site management:

Organisation:
Address:
Email:
Organisation:CPIE Bresse Jura
Address:
Email:

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

X
Yes Name: Document d'objectifs du site Natura 2000 "Bresse Jurassienne Nord"
Link: http://natura2000.mnhn.fr/uploads/doc/PRODBIOTOP/1870_Docob_ BJN_complet.pdf

No, but in preparation
No

6.3 Conservation measures (optional)

Communauté de Communes Bresse Revermont (prestataire : CPIE Bresse Jura) Carole JEANNIN / Sandra ALEKSY CC Bresse Revermont CPIE Bresse Jura 1 place de la Mairie Maison de la Nature F-39140 Bletterans Arlay Tel : 03 84 44 46 80 / 03 84 85 12 75 Fax : 03 84 44 46 81 / 03 84 85 12 76 Email : bresse-revermont@orange.fr / s.aleksy.cpiebj@free.fr DOCOB réalisé

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top No data

SITE DISPLAY