Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

B

1.2 Site code

FR5300031

1.3 Site name

Ile de Groix

1.4 First Compilation date

1995-11

1.5 Update date

2017-09

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie - DGALN/DEB/SDEN/Bureau Natura 2000
Address:          La Défense Cedex  92055   
Email:en3.en.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr
Date site proposed as SCI:2002-04
Date site confirmed as SCI:2009-12
Date site designated as SAC:2014-05
National legal reference of SAC designation:http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028967955&dateTexte=&categorieLien=id

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:-3.486940
Latitude:47.631390

2.2 Area [ha]

28336.9700

2.3 Marine area [%]

97.0000

2.4 Sitelength [km]:

0.00

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
FR52Bretagne

2.6 Biogeographical Region(s)

Atlantic (100.00 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.1 Habitat types present on the site and assessment for them

Annex I Habitat types Site assessment
Code PF NP Cover [ha] Cave [number] Data quality A|B|C|D A|B|C
      RepresentativityRelative SurfaceConservationGlobal
1110  info      5960.01  0.00 
1140  info      14.82  0.00       
1170  info      15325.7  0.00 
1210  info      0.46  0.00 
1220  info      0.09  0.00       
1230  info      66.61  0.00 
2110  info      0.94  0.00       
2120  info      0.15  0.00       
4030  info      70.02  0.00 
4040  info  X     17.56  0.00 
6410  info      0.00         
6430  info      0.37  0.00       
8330  info      2.84  0.00 
9180  info  X     0.48  0.00       
  • PF: for the habitat types that can have a non-priority as well as a priority form (6210, 7130, 9430) enter "X" in the column PF to indicate the priority form.
  • NP: in case that a habitat type no longer exists in the site enter: x (optional)
  • Cover: decimal values can be entered
  • Caves: for habitat types 8310, 8330 (caves) enter the number of caves if estimated surface is not available.
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation)

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
I1044Coenagrion mercuriale               
M1351Phocoena phocoena         
P1441Rumex rupestris         
P1421Trichomanes speciosum         
M1349Tursiops truncatus         
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
Asphodelus arrondeaui                 
2618Balaenoptera acutorostrata               
Crambe maritima                 
Cytisus scoparius maritimus                 
Daucus carota subsp.gadecaeui                 
1350Delphinus delphis               
Eryngium maritimum                 
2029Globicephala melas               
Isoetes histrix                  
Linaria arenaria               
Lithothamnion coralloides                       
Lithothamnion sp.                  
Nucella lapillus                 
Ophioglossum lusitanicum                  
Plantago holosteum littoralis               
Romulea columnae subsp. Coronata                 
Silene portensis                 
Trifolium repens occidentale                 
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N0195.00
N041.00
N051.00
N081.00
N091.00
N221.00

Total Habitat Cover

100

Other Site Characteristics

Plateau de schistes cristallins (intérêt minéralogique exceptionnel : réserve naturelle) bordé de falaises couronnées de landes littorales. Présence de dunes perchées à l'est (nord et sud de la pointe de la Croix). L'extension en 2008 permet ainsi de prendre en considération des zones intertidales sableuses et surtout rocheuses (1110,1140 et 1170) présentant des modes d'exposition différents et représentatifs. Cette extension vers l'Est permet ainsi de prendre en compte une partie de haut plateau rocheux sous-marin qui se prolonge de façon significative sur plusieurs milles avant une nouvelle rupture. L'île de Groix représente la partie émergée d'un ensemble de roches métamorphiques particulières connues sous le nom de " schistes bleus " de 50 Km de long sur 8 à 10 Km de large, affleurant sous 5 à 40 m d'eau entre les îles des Glénan au nord-ouest, la presqu'île de Quiberon au sud-est et Belle-Ile au sud-sud-est. La prise en compte de la moitié Est de Groix, de la pointe du Grognon au Nord à Locqueltas au Sud permet de prolonger le périmètre de l'actuel site qui était essentiellement terrestre et côtier. Cette extension permet ainsi de prendre en considération des zones intertidales sableuses et rocheuses (1110,1140 et 1170) présentant des modes d'exposition différents et représentatifs. Cette extension vers l'Est permet ainsi de prendre en compte une partie de haut plateau rocheux sous-marin qui se prolonge de façon significative sur plusieurs milles avant une nouvelle rupture. Le piétinement (fréquentation touristique) des hauts de plage, dunes fixées, et des landes littorales provoque une rudéralisation de la flore littorale type. Dans la partie marine étendue les menaces d'impacts directs sont faibles, que ce soit par la pêche ou les plaisanciers. Pour la zone de clapage des boues de dragage des ports lorientais, au nord ouest de l'île, le suivi fin des impacts permettra d'orienter les solutions ou modalités pour que la conservation en bon état du milieu marin soit assurée. Pour la plaisance, le bassin de navigation de Lorient est assez important avec plus de 18000 bateaux immatriculés. Groix est une destination de prédilection avec plusieurs ports d'accueil très visités en été (Port Tudy, Port St Nicolas, Locamaria) même si la Côte Sauvage est moins accessible. Pour la pêche, essentiellement côtière, les bateaux proviennent pour leur majorité, soit de Lorient, soit de Port-Tudy. La disparition des laminaires en 2003 a conduit à émettre comme hypothèse une cause climatique (réchauffement global des eaux) à cette disparition. Aussi, Groix, du fait de sa position biogéographique, a été choisie comme zone atelier pour le suivi de ce réchauffement.

4.2 Quality and importance

Le secteur ouest de l'île abrite des landes littorales thermo-atlantiques exceptionnelles à Ulex maritimus et où Erica vagans atteint sa limite nord de répartition. Des pelouses climaciques rases à Plantago holosteum littoralis (limite nord) contribuent également à faire de l'île un site d'intérêt botanique national. A noter par ailleurs les falaises suintantes à Rumex rupestris (espèce d'intérêt communautaire), la présence du Crithmo-Crambetum maritimae (Géhu 1960) J.-M. et J. Géhu 1969 (végétation vivace du sommet des cordons de galets - 1220) abritant le Chou marin (protégé au niveau national), qui constituent deux phytocénoses de grand intérêt patrimonial. L'extension marine 2008 vers le large permet d'englober une part importante du plus vaste complexe d'habitats rocheux caractéristique du sud Bretagne et des bancs de sable intéressants avec notamment la présence de maërl et des zones de zostères. Elle intègre donc des zones intertidales ou subtidales sableuses et rocheuses présentant des modes d'exposition différents. Cette extension vers l'ouest permet ainsi de prendre en compte une partie de haut plateau rocheux sous-marin qui se prolonge de façon significative sur plusieurs milles avant une nouvelle rupture. De même les platiers rocheux et bancs de sable de la baie de Locmaria, classés en réserve naturelle, et vers la basse des Chats au sud-est sont concernés. A noter la présence de l'habitat pelouse à Ophioglossum lusitanicum et Isoetes histrix sur des superficies très restreintes, non cartographiables et très temporaires. Il se présente en mosaïque au sein de l'habitat pelouse de falaise littorale (1230). La prise en compte d'un secteur très large qui s'étend à 7 milles à l'ouest de Groix et à 7 milles au Sud allant de l'Ouest au sud repose sur l'habitat " Récifs " et plus spécialement l'habitat élémentaire " Roche infralittorale en mode exposé" , notamment dans l'axe basse Buzig-basse de Groix. Cet axe s'apparente à une forme de chaussée profonde (autour de 20 mètres de profondeur en moyenne) dont la partie Sud constitue un habitat circalittoral de substrat meuble. L'intérêt de ce périmètre élargi repose aussi sur l'intégration du début de la Grande Vasière. L'habitat de la convention OSPAR " Colonies de pennatules et mégafaune fouisseuse " permet de légitimer ce périmètre vers le large : il s'agit de plaines de vase fine, à des profondeurs se situant entre 15 et 200 mètres ou plus abritant des populations telle que Virgularia mirabilis ou Pennatula phosphorea Au niveau faunistique, de nombreuses espèces rares ou remarquables ont été observées dans ces récifs (spongiaires, hydraires, anthozoaires, bryozoaires, vers polychètes, echiuriens, crustacés et mollusques sédentaires, faune mobile…) (Castric-Fey et L'Hardy-Halos, 2001). Il s'agit en outre d'un site de fréquentation saisonnière par des mammifères marins dont le grand Dauphin.

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MD03.02I
ME01.03I
MF02.02I
MF04.01I
HG05.01I
MJ02.12I
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MA04I

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.5 Documentation

ASSOCIATION DEPARTEMENTALE POUR L'AMENAGEMENT DES STRUCTURES DES EXPLOITATIONS AGRICOLES, 2004 - " Diagnostic agricole et territorial de l'île de Groix ", 20 p. AUDREN C., TRIBOULET C., 1990 - " Un témoin exceptionnel de l'histoire géologique hercynienne de l'Europe " in " L'île de Groix ", in Penn ar Bed, numéro spécial, p 16-27. AUSSEUR-DOLLEANS C., 1993 - " Aménager vos sentiers en milieux dunaires ", Atelier Technique des Espaces Naturels, 73 p. BIORET F., 1985 - " Etude de la végétation des milieux naturels des îles de Batz, Ouessant et Groix : état actuel et évolution, influence de l'homme et dégradations ", Université de Nantes, Observatoire des changements dans les îles bretonnes, 186 pp. BIORET F., 1989 - " Contribution à l'étude de la flore et de la végétation de quelques îles et archipels ouest et sud armoricains ", Thèse de doctorat de l'Université de Nantes, 480 p. BIORET F., 1990 - " La végétation de l'île de Groix " in " L'île de Groix ", Penn ar Bed, numéro spécial, p 16-27. BIORET F., BRIGAND L., 1993 - " Fréquentation humaine et protection des espaces naturel littoraux : un exemple de diagnostic en vue d'une stratégie d'aménagement intégré ", Bull. Ecol., Tome 24, p 96 - 99. BIORET F., BRIGAND L., LE DEMEZET M., 1989 - " L'environnement, argument de développement d'un tourisme intégré dans les îles bretonnes " in " Actes du colloque Territoires et Sociétés insulaires ", Ministère de l'Environnement, p 399 - 406. BRETAGNE VIVANTE, Réserve naturelle François Le bail - Plans de gestion et rapports d'activités. BRIGAND L., 1983 - " Les îles bretonnes : Aspects géographiques de l'insularité ", Thèse de 3ème cycle de l'Université de Bretagne Occidentale, Tome I, 267 p. BRIGAND L., 2002 - " Les îles du Ponant, Histoires et géographie des îles et archipels de la Manche et de l'Atlantique ", 480 pp. BRIGAND L., LE DEMEZET M., 1986 - " Les changements écologiques, économiques et sociologiques dans les îles du Ponant : le cas de Batz, Ouessant et Groix ", Université de Bretagne Occidentale, Institut de Géoarchitecture, 194 p. BRIGAND L., MORINIERE C., 1990 - " Paysages et organisation de l'espace " in " L'île de Groix ", Penn ar Bed, numéro spécial, p 50-63. BRIGAND L., FICHAUT B., MARQUES P., 1998 - " Archipel de Chausey, étude de fréquentation ", CNRS, Laboratoire Géosystèmes, Conservatoire de l'Espace Littoral et des Rivages Lacustres, 101 p. CANADO G., CHAUVAUD S. (TBM), 2003 - " Cartographie des habitats marins d'intérêt européen de l'île de Groix " et " Notice ". CANADO G., CHAUVAUD L., CHAUVAUD S., FORTIN M., GELINAUD G., GRALL J., 2002 - " Mise en place d'un réseau d'observation des habitats insulaires marins du Morbihan ", Direction Régionale de l'Environnement, 41 p. CASTRIC-FEY A., L'HARDY-HALOS M-TH., 2001 - " Inventaire de la faune et de la flore sur les fonds rocheux de l'île de Groix ", Association pour la Découverte du Monde Sous-marin, 175 p. CAPITAINE E., 2000 - " Etude de déplacement - Ile de Groix ", Communauté d'Agglomération du Pays de Lorient, 60 p. CONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL DE BREST, 2000. " Inventaire et cartographie des habitats terrestres, Rapport de synthèse " et " Notice d'accompagnement de la carte des habitats terrestres ". FIERS V., 2003. " Etudes scientifiques en espaces naturels ", Atelier Technique des Espaces Naturels, 96 p. DIRECTION DEPARTEMENTALE DE l'EQUIPEMENT (Finistère), 2001 - " L'organisation de la fréquentation du public dans les espaces naturels : enseignements de l'opération Grand Site National Pointe du Raz, Pointe du Van, Cap Sizun ". DIRECTION REGIONALE DE L'ENVIRONNEMENT - " Les dunes : une richesse à protéger et mettre en valeur ", 47 p. DUTOIT T., MAUBERT P., 1995 - " Connaître et gérer les pelouses calcicoles ", Atelier Techniques des Espaces Naturels, 65 p. DUVIAL J., 1986 - " Aménagement et gestion des dunes du nord de la France ", Ministère de l'Environnement, Délégation à la qualité de la vie, 55 p. DUVIARD D., 1978 - " Groix, l'île des thoniers ", Ed. des quatre seigneurs, Grenoble, 405 p. ENOUL P. - " Restaurer nos espaces naturels, Bilan d'un savoir-faire en Bretagne ", Institut Régional du Patrimoine, Conservatoire de l'Espace Littoral et des Rivages Lacustres, 55 p. GALLET S., 2001 - " Les landes atlantiques : De l'écologie des perturbations à la gestion conservatoire. Exemple du site mégalithique de Carnac ", Thèse de l'Université de Rennes I, 298 p. HALLEGOUET B., GORAGUER F., 1990 - " Les formes du relief " in " L'île de Groix ", Penn ar Bed, numéro spécial, p 29-37. HASSANI S., 2008, communication personnelle - actualisation des données sur les mammifères marins : DIREN-Océanopolis. INSTITUT REGIONAL DU PATRIMOINE, 1995 - " Les landes de Bretagne, une richesse à protéger, à gérer, à mettre en valeur ". JAHAN E., 2003 - " Mise en place d'un programme de surveillance de l'érosion côtière sur le littoral du Pays de Lorient : Exemple de l'Ile de Groix ", Mémoire de DESS (Expertise et gestion des littoraux) de l'Université de Bretagne Occidentale, 109 p. LE BERRIGAUD S., MORGAN A., MASFRAND V., 1999 - " Groix, vers une nouvelle identité ", Université de Bretagne Occidentale, Institut de Géoarchitecture, 112 p. LE BORGNE J., 1995 - " Analyse et gestion de la friche de l'île de Groix ", Maîtrise de géographie de l'Université de Bretagne Occidentale, 94 p. LE BRUN C., 2003 - " Les impacts de la fréquentation sur le sentier côtier et les espaces naturels littoraux de l'île de Groix ", Mémoire de DESS (Expertise et gestion des littoraux) de l'Université de Bretagne Occidentale, 98 p. LECUYER J., PORTIER J., 1994 - " Agriculture - Environnement dans les îles du Ponant. Ile de Groix ", Association des Iles du Ponant, 26 p. LEROY D., 2001 - " Aperçu sur le patrimoine archéologique de l'île de Groix " in " Les cahiers de l'île de Groix : Aux origines du paysages, une autre découverte de l'île de Groix ", Numéro spécial mars 2001, Ecomusée de l'île de Groix, p 3-8. LOUIS-DUBREUIL J.P., 1984 - " Les dunes de Bretagne : Aménagement et gestion ", Ministère de l'Environnement, Délégation à la qualité de la vie, 96 p. MORINIERE C., 1990 - " Fréquentation touristique à Groix ", Université de Bretagne Sud, 25 p. PERON F., 1993 - " Des îles et des hommes, l'insularité aujourd'hui ", 287 p. PLAN LOCAL D'URBANISME (PLU), 2003 - Etat des lieux, diagnostic, Projet d'Aménagement et de Développement Durable. PRIEUR L., 2002 - " La Loi Littoral ", La lettre du cadre territorial, 187 p. VALENTIN-SMITH G., 1998 - " Guide méthodologique des documents d'objectifs Natura 2000 ", Réserves naturelles de France/Atelier Technique des Espaces Naturels, Quétigny, 144 p. VOURC'H D., 2002 - " Notice de gestion du périmètre d'intervention foncière du Conservatoire de l'Espace Littoral et des Rivages Lacustres sur l'île de Groix ", Mémoire de DESS, Conservatoire de l'Espace Littoral et des Rivages Lacustres - délégation Bretagne. Castric-Fey A., L'Hardy-Halos M.-Th., 2001. Inventaire de la faune et de la flore sur les fonds rocheux de l'île de Groix, Association pour la Découverte du Monde Sous-marin, 175 p. Commune de Groix, 2004. Document d'objectifs du site Natura 2000 FR5300031 de l'ile de Groix. Commune de Groix/DIREN Bretagne, 212 p. Courtel J.E. (coord.), 1998. Quel avenir pour la façade atlantique Réflexions à partager, pour agir mieux ensemble", DATAR, Secrétariat général à la mer : http://www.bretagne-environnement.org/telecharger/1049200288-le-littoral-breton.pdf Derrien-Courtel S., 2006. Suivi stationnel des roches subtidales - 2004-2005 - Suivi du Benthos, Région Bretagne. REBENT - IFREMER/MNHN, 262 p. Grall J., 2003. Fiche de synthèse sur les biocénoses : les bancs de maërl, Rebent, 20 p. Leblond E., Merrien C., Berthou P., Demaneche S., Rostiaux E., 2007. Les activités des navires de pêche en 2005, réseau d'observation des ressources halieutiques et des usages. IFREMER, 240 p. Les Cahiers d'Habitats, 2004. Habitats côtiers, Natura 2000, Tome 2. La documentation française, 399 p.

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top

5.1 Designation types at national and regional level:

Code Cover [%]
FR031.00
FR122.00
FR134.00
FR141.00
FR321.00

5.2 Relation of the described site with other sites:

Designated at national or regional level:

Type code Site name Type Cover [%]
FR14Groix côte sud+1.00
FR32Pointe des chats+1.00
FR12Ile de Groix*0.00
FR13Ile de Groix+4.00
FR03François le Bail - Ile de Groix+1.00

Designated at international level:

Type Site name Type Cover [%]
Other Groix côte sud+1.00
Pointe des chats+1.00
Ile de Groix*0.00
Ile de Groix+4.00
François le Bail - Ile de Groix+1.00

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.1 Body(ies) responsible for the site management:

Organisation:Agence française pour la biodiversité Site de Nantes – Antenne Atlantique
Address:
Email:
Organisation:Lorient Agglomération
Address:
Email:tdelatouche@agglo-lorient.fr

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

Yes
No, but in preparation
X
No

6.3 Conservation measures (optional)

Commune de Groix et communauté d'agglomération du Pays de Lorient. Les activités de défense exercées sont en particulier : Aérienne : Patrouilles opérationnelles et de surveillance aérienne ; Point d'entrée et de sortie de la BAN Lann-Bihoué; Zone de posé d'hélicoptères; Zones d'entraînement aérien très basse altitude, zone de largage chaîne SAR et artifices; Zone de transit des aeronefs reliant Landivisiau, Lann-Bihoué et les zones de tir de Gâvres et de Quiberon. Zone de survol pour les essais de missiles avec environnement électromagnétique potentiellement dense. Surface : Patrouilles opérationnelles et de surveillance nautique ; Zones d'entraînement commandos marine et du centre parachutisted'entraînement aux opérations maritimes (CPEOM) de ROSCANVEL(29); Zone de transit, activité et mouillage de bâtiments militaires; Zones de tir; Zones en bordure Est avec le champ de tir marin de Gâvres; Zone d'exercices amphibies; Zone de patrouille en liaison avec les essais de misiles, retombées possible d'objets ou engins en cas de difficultés rencontrées lors des essais avec environnement électromagnétique potentiellement dense. Sous marine : Zones d'entraînement commandos marine et du centre parachutiste d'entraînement aux opérations maritimes (CPEOM) de Roscanvel(29) ; Emissions sonar. Zone d'opérations de Guerre des mines; Opérations de chasse aux mines. Action de l'état en mer : Opérations de déminage sur l'estran et points de dépose et de destruction d'explosifs ; Plus généralement les espaces marins inclus dans le périmètre du site sont mobilisés pour assurer îa protection du territoire national, y compris à un niveau stratégique. Les activités de défense, d'assistance et de sauvetage , de prévention et de lutte contre la pollution et de police en mer ne pourront pas être remises en cause par cette mesure de classement. La pérennisation des missions précitées ne devra pas être remise en cause. Le classement concerne le Sémaphore de Beg Melen, le Fort Surville et les zones aériennes dangeureuses LFD18 et D13. Il ne devra pas remettre en cause les fonctions de défense et d'action de l'Etat en mer concernées par ces espaces et équipements ainsi que leur entretien et leur capacité d'évolution.

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top No data

SITE DISPLAY