Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

B

1.2 Site code

FR5300032

1.3 Site name

Belle Ile en mer

1.4 First Compilation date

1995-11

1.5 Update date

2011-09

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie - DGALN/DEB/SDEN/Bureau Natura 2000
Address:          La Défense Cedex  92055   
Email:en3.en.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr
Date site proposed as SCI:2002-04
Date site confirmed as SCI:2009-12
Date site designated as SAC:2014-05
National legal reference of SAC designation:http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028967960&fastPos=14&fastReqId=2004270537&categorieLien=id&oldAction=rechTexte

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:-3.143330
Latitude:47.335000

2.2 Area [ha]

17331.2100

2.3 Marine area [%]

76.0000

2.4 Sitelength [km]:

0.00

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
FR52Bretagne

2.6 Biogeographical Region(s)

Atlantic (100.00 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.1 Habitat types present on the site and assessment for them

Annex I Habitat types Site assessment
Code PF NP Cover [ha] Cave [number] Data quality A|B|C|D A|B|C
      RepresentativityRelative SurfaceConservationGlobal
1110  info      6943.6  0.00 
1140  info      69.44  0.00 
1170  info      5554.88  0.00 
1210  info      0.06  0.00 
1220  info      0.09  0.00       
1230  info      269.74  0.00 
1310  info      1.45  0.00       
1330  info      0.55  0.00       
1410  info      0.77  0.00       
1430  info      10.2  0.00 
2110  info      0.92  0.00       
2120  info      3.47  0.00 
2130  info  X     56.87  0.00 
3150  info      0.02  0.00       
4030  info      133.69  0.00 
4040  info  X     263.15  0.00 
6410  info      3.68  0.00 
8230  info      5.03  0.00 
8330  info      1.74  0.00 
9120  info      0.69  0.00       
9180  info  X     0.16  0.00       
  • PF: for the habitat types that can have a non-priority as well as a priority form (6210, 7130, 9430) enter "X" in the column PF to indicate the priority form.
  • NP: in case that a habitat type no longer exists in the site enter: x (optional)
  • Cover: decimal values can be entered
  • Caves: for habitat types 8310, 8330 (caves) enter the number of caves if estimated surface is not available.
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation)

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
M1364Halichoerus grypus               
P1676Omphalodes littoralis         
M1351Phocoena phocoena         
P1441Rumex rupestris         
M1349Tursiops truncatus         
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
Adiantum capillus-veneris                 
Aetheorhiza bulbosa                 
Anguis fragilis               
Aster linosyris subsp. Armoricanus                 
Bufo bufo               
Columba livia               
A350Corvus corax               
Crambe maritima                 
Crataegus monogyna subsp. monogyna var.maritima                 
Cuscuta planiflora subsp. Godronii                 
Daucus carota subsp. Gadacaeui                 
1350Delphinus delphis               
Dianthus gallicus                 
Erodium botrys                 
Erodium malacoides                 
Eryngium maritimum                 
A009Fulmarus glacialis               
Gladiolus illyricus                 
A130Haematopus ostralegus               
Isoetes histrix                 
Kickxia commutata                 
A184Larus argentatus               
A183Larus fuscus               
A187Larus marinus               
Limonium ovalifolium ssp. gallicum                 
Linaria arenaria               
Lithothamnion coralloides                       
Lithothamnion sp.                  
Lotus parviflorus                 
Natrix natrix               
Nucella lapillus                  
Ophioglossum lusitanicum                  
Ophioglossum vulgatum                 
Ophrys sphegodes                 
Ostrea edulis                  
Pancratium maritimum                 
Pelodytes punctatus               
A018Phalacrocorax aristotelis               
Plantago holosteum var. littoralis               
1256Podarcis muralis             
Pollicipes pollicipes                 
Polygonum maritimum                 
Polygonum raii                 
A346Pyrrhocorax pyrrhocorax               
A188Rissa tridactyla               
Serapias parviflora                 
A193Sterna hirundo               
Tolpis barbata                 
Zostera marina                 
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N0176.00
N021.00
N031.00
N041.00
N054.00
N085.00
N105.00
N145.00
N161.00
N171.00

Total Habitat Cover

100

Other Site Characteristics

Ile aux côtes constituées d'un vaste ensemble de falaises schisteuses aux contours déchiquetés d'anses et d'îlots, de récifs et de promontoires, couronnée de landes et de patures. l'extension marine du site (2008) permet d'englober l'ensemble du banc de maërl, habitat d'un grand intérêt patrimonial, dans le périmètre du site Natura 2000 et de prendre en compte la partie Sud de l'île composée essentiellement de l'habitat "récif". En premiers lieu, la fréquentation piétonne et automobile entrainent une déterioration importante des habitats de hauts de falaises et participe à la dégradation des landes littorales. D'autre part certains milieux connaissent un embroussaillement progressif et parfois important par défaut d'entretien (landes les moins proche du littoral en particulier). Parrallèlement à cela, d'autres pertubations concernent les habitats d'intérêt communautaire, cependant elles sont plus anecdotiques : espèces envahissantes, présence de colonies de goélands dans les landes... Par ailleurs, les bancs de maërl sont impactés par les dragues à coquillages, et sur ce site essentiellement à coquille Saint-Jacques. Le maintien en bon état des bancs de maërl (critère taux de couverture par le maërl vivant) n'est pas incompatible avec une exploitation raisonnée de ces coquillages. Il faut notamment souligner qu'en l'état des connaissances, à Belle-Île, l'effort de pêche actuel paraît compatible avec le maintien de l'habitat dans un bon état de conservation.

4.2 Quality and importance

LE DOMAINE TERRESTRE La premières richesse du site est constitué par la présence du sous type à Erica Vagans des landes sèches littorales. Cet habitat prioritaire à distribution européenne très restreinte (Groix, Belle-Ile, Yeu et sous une forme différente dans les îles britanniques) trouve ici sa meilleure représentation (plus de 260 hectares). D'autre part, les falaises avec végétation des côtes atlantiques longent le littoral insulaire et ont des caractéristiques originales liées au climat et à leur exposition aux tempêtes : plantes trés rares (plantin holosté), présence originale d'espèces (obione et salicorne en haut de falaises). Les milieux dunaires sont modérement étendus (une soixantaine d'hectares dont 56 h. de dunes grises, habitat prioritaire). Ils se caractérisent par une grande richesse en espèces végétales patrimoniales. Omphalodes littoralis (espèce prioritaire) et Rumex rupestris (espèce d'intérêt communautaire) sont deux des espèces végétales patrimoniales présentes sur l'île. La plupart sont méridionales et plusieurs en limite nord de répartition (unique station armoricaine de Tolpis barbata). A noter la présence de l'habitat pelouse à Ophioglossum lusitanicum et Isoetes histrix sur des superficies très restreintes, non cartographiables et très temporaires. Il se présente en mosaïque au sein de l'habitat pelouse de falaise littorale (1230). LE DOMAINE MARIN La deuxième richesse du site est conditionnée par la présence d'un banc de maërl sur la côte abritée de l'île. Ce dernier est particulièrement vaste et apparaît en relativement bon état de conservation. Il se mélange localement à des herbiers de zostère maximisant ainsi les capacités écologiques marines du site. D'autre part, les estrans abritent en quelques lieux une diversité des plus fortes du territoire français (milieu prolifique de la Pointe de Taillefer) et sur la côte exposée l'un de plus important peuplement de pouce pied (Mitella pollicipes) à l'échelle européenne. L'extension 2008 vers le large du secteur " côte sauvage " de Belle-Ile se justifie par l'habitat " Récifs " et plus spécialement par l'habitat élémentaire " Roche infralittorale en mode exposé " avec une faune et une flore associées très riches et diversifiées. L'inventaire réalisé en 2007 (Derrien et al., sous presse) montre que l'intérêt de la zone semble majeur : 48 espèces dont 21 espèces déterminantes dont une par sa rareté, la Rhodophycée Drachiella spectabilis ont pu être inventoriées lors de cette mission. Les plongées effectuées par les scientifiques de la Station de Biologie Marine du MNHN de Concarnea ont permis d'identifier 27 faciès dont 14 faciès infralittoraux, 6 faciès de couvertures algaires sous influence sédimentaire et 7 faciès circalittoraux. Dans cette liste se trouvent des faciès considérés comme rares à l'échelle de la Bretagne : le faciès à Pollicipes pollicipes (pouce-pieds), le faciès à Cliona celata, le faciès à Alcyonium digitatum, le faciès à Aslia lefevrei et dans une moindre mesure le faciès à hydraires gazonnants Le site abrite d'autres richesses, en particulier avifaunistique : Mouette tridactyle, Fulmar boréal (limite sud de son aire principale), Crave à bec rouge, grand Corbeau et Pigeon biset (forme "sauvage") y sont des nicheurs. Ainsi que l'Huître plate (Ostrea edulis) et Pourpre petite pierre (Nucella lapillus). Par ailleurs, plusieurs espèces de mammifères marins sont régulièrement observées sur le site et notamment des groupes côtiers et des groupes océaniques de grand Dauphin.

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
LA04.03I
HD01.01I
LD01.02I
MD03.02I
ME01I
ME03.03I
LE03.04I
HG01I
LG01.01I
LG01.02I
HG01.03I
MG02.01I
HG05.01I
MH06.01I
MI01I
LJ02.05.01I
LJ02.12.01I
MK01.01I
MK05.01I
LL09I
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
HA04I

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.5 Documentation

ATEN, 1998, Guide méthodologique des documents d'objectifs Natura 2000, ouvrage collectif, coordonné et rédigé par Gilles valentin-Smith, 144 p. ADESA 56, 2003, Le devenir de l'agriculture à Belle-Île, Rapport final, 30 p. ARGALON B., PRIEUR B., RICHE B., 1979, Etude du site classé de Belle-Île-en-Mer, 1. Etude du milieu et de ses utilisations, SEPNB, Rapport, 93 p. ARGALON B., PRIEUR B., RICHE B., 1979, Etude du site classé de Belle-Île-en-Mer, 2. Proposition de gestion, SEPNB, Rapport, 101p. ARGALON B., PRIEUR B., RICHE B., 1979, Etude du site classé de Belle-Île-en-Mer, Cartes de végétation des communes de Locmaria etde Sauzon - Cartes des aménagements existants et utilisation du site des communes de Locmaria et Bangor AUDREN C., 1983, Litho-stratigraphie et structure des séries volcano-sédimentaires de Belle-Ile-en-Mer, Bretgne méridionale, Article du Bull. Soc. Géol. Minéral. Bretagne n°16 (1984) p. 31- 44 BECKER M., 1994, Paysage perçu, paysage vécu, paysage planifié : le cas de Belle-Île-en-Mer, Mémoire de maîtrise de géographie, Université Paris XII Créteil BRETAGNE VIVANTE - SEPNB, mars / juin 2000, n°176/177, Homme et nature à Belle-Ile, Revue, 88 p. BRETAGNE VIVANTE - SEPNB, 2000, Annuaire des réserves, Extrait Koh Kastel p.134-135 BRIEN Y., BIORET F., RIVIERE G., 2000, Principaux traits de la flore et de la vegetation de Belle-Île-en-Mer, in Pen ar Bed, Bull. SEPNB-Bretagne Vivante n°176/177 p.46-58 BRIEN Y., 2000, Les oiseaux nicheurs de Belle-Île-en-Mer, in in Pen ar Bed, Bull. SEPNB-Bretagne Vivante n°176/177 p.59-66 BRIGAND L., 2002, Les îles du Ponant : Histoires et géographie des îles et azrchipels de la Manche et de l'Atlantique, éd. Palantines, 479 p. BOUGAULT C., HARDEGEN M., QUERE E., 2002, Site Natura 2000 de Belle-Île-en-Mer, Conservatoire Botanique National de Brest, Rapport, 142 p. BIOTOPE, 2005, Orientations Régionales de Gestion de la Faune sauvage et d'amélioration de la qualité de ses habitats (les ORGFH) - Etat des lieux, Rapport, 141 p. CADIOU B., 2002, Les oiseaux marins nicheurs de Bretagne, Bretagne Vivante - SEPNB, éd. Biotope, Mèze, 135 p. CERESA, 1993, Site de Ster Vras et de l'Apothicairerie - Commune de Sauzon - ETAT ACTUEL ET PROBLEMATIQUE, 118 p. CERESA, 1993, Site de Ster Vras et de l'Apothicairerie - Commune de Sauzon - PROPOSITION DE MISE EN VALEUR DU SITE, Rapport, 24 p. CHAUVAND S., GRALL J., GELINAUD G., 2004, Mise en place d'un réseau d'observation des estrans marins insulaires du Morbihan, Rapport Final, 103 p. CHEMETOFF A., 1995, Belle-Île-en-Mer, Plan Paysage, Rapport de conclusion, 51 p. CONSERVATOIRE DU LITTORAL ET DES RIVAGES LACUSTRES, 1998-2004, Site Natura 2000 Trégor-Goelo, Document d'Objetifs - Tome 1 Document de synthèse, Rapport, 140 p. CONSERVATOIRE DU LITTORAL ET DES RIVAGES LACUSTRES, 1998-2004, Site Natura 2000 Trégor-Goelo, Document d'Objetifs - Tome 2 Fiches Actions, Rapport, X p. COURTES T., FROGER J., été 2005, Analyse des flux de fréquentation, des usages et évaluation des leurs impacts sur les habitats d'intérêt communautaire, Atlas commenté, 79 p. DELAUGE J., 2002, Diagnostics écologiques des landes mésophiles de Belle-Ile-en-Mer, Maison de la Nature de Belle-Ile-en-Mer, Rapport, 102 p. DERRIEN-COURTEL S., PECARD M., 2005, Inventaire ZNIEFF-Mer faunistique et floristique des fonds subtidaux rcheux de Belle-Ile-en-Mer - 1ère partie, Rapport intermédiaire du Muséum National d'Histoire Naturelle, dép. Milieux et peuplement aquatiques, station de biologie marine de Concarneau, 28 p. Derrien-Courtel S., Mercier-Pécard M., Derrien R., Decaris F.X., Le Gal A. et Mercier N., 2008 : Inventaire Znieff-Mer faunistique et floristique des fonds subtiduax rocheux de Belle Ile en Mer. Données 2002-2005. Rapport MNHN-DMPA, Station de Biologie marine de Concarneau, 259 p. DESLANDES J.P., 1988, Les grands sables, état initial et propositions d'aménagement, Rapport, 37 p. DUPRE E., 2003, Cartographie des grands ensembles végétaux de Belle-Île-en-Mer (carte) EHOUARNE N., 2003, Etude de la fréquentation touristique estivale sur les dunes de Donnant et la pointe des Poulains, mémoire de DESS, Rapport, 61 p. ELOUARD E., 2004, Site FR 5300027 Massif dunaire Gâvres Quiberon et zones humides associées - TOME 1 : Etat des lieux et objectifs de gestion, Grand Site Dunaire de Gâvres à Quiberon, Rapport, 137 p. ELOUARD E., 2004, Site FR 5300027 Massif dunaire Gâvres Quiberon et zones humides associées - TOME 2 : Fiches action, cahiers des charges, indication des dispositions financières et indicateurs de suivi et d'évaluation, Grand Site Dunaire de Gâvres à Quiberon, Rapport, 425 p. EUZENES P., LE FOLL F., 2004, Pour une gestion concertée du littoral en Bretagne, Rapport, 214 p. FITTER R., FITTER A., BLAMEY M., 1997, Guide des fleurs sauvages (sixiéme édition), delachaux et niestlé, Paris, Ouvrage, 352 p. FITTER R., FITTER A., FARRER A., 1991, Guide des graminées, carex, joncs et fougères, delachaux et niestlé, Paris, Ouvrage 255 p. FLEURY P., 1976, Les productions biologiques de la mer et la mise en valeur du littoral morbihannais, Rapport Chambre de Commerce et d'Industrie du Morbihan, 71 p. + planches GARANS L., 1999, Belle-Île-en-Mer, Histoire d'une île, éditions Palantine, Quimper, 188 p. GRALL J., HILY C., 2002, Evaluation de la santé des bancs de Maërl de la pointe de Bretagne, Rapport DIREN Bretagne - UMR 6539, 75 p. GUILLOU M., 1977, Les activités de pêche sur les côtes ouest et sud de Bretagne, Rapport cartographique Laboratoire d'Océanographie Biologique - Université de Bretagne Occidentale, 83 p. + planche GIRARD S., 1982, Etude du stock de Pouces Pieds de Belle-Ile et de son exploitation, Rapport, 79 p. HASSANI S., 2008, communication personnelle - actualisation des données sur les mammifères marins : DIREN-Océanopolis. HILY C., RAFFIN C., CONNAN S., 1999, Les herbiers de Zostères en Bretagne - Inventaire des sites, faune et flore, Rapport CNRS (UMR 6539), IUEM, UBO, 56 p. JAHNS H.M., 1996, Guide des fougères, mousses et lichens d'Europe, delachaux et niestlé, Paris, Ouvrage, 257 p. KERAUTRET Y., 2004, Belle-Île-en-Mer, Petit paradis pour faisan, in Chasse en Morbihan, n°11, 2004, Fédération de chasse du Morbihan LE BORGNE M., 2005, Document d'Objectif - Tome 1 - Etat des lieux - site Natura 2000 FR5300023 et FR 5310057 - Archipel des Glénan, Rapport d'étape, 110 p. LE PETIT, 2000, Conséquences directes et indirectes de la marée noire sur l'environnement de Belle-île-en-Mer (morbihan) 5 à 7 mois après le naufrage de l'Erika, mémoire institut d'Ecologie Appliquée, 52 p. LE DUFF A., 2003, Etude de la fréquentation touristique estivale du site naturel des Dunes de Donnant - Propriété du Conservatoire du Littoral, Mémoire de maîtrise, Rapport, 59 p. LELIEVRE C., 2004, Document d'Objectifs du Site Natura 2000 FR5300031 de l'île de Groix, Rapport Final, 227 p. LE ROY R., 2004, Contrat Nature Gestion et valorisation des landes à bruyères vagabonde à Belle-Île, Bilan de la phase 1 (année 2004), Bretange Vivante - SEPNB, Rapport, 26 p. MAGNAN M., 2001, Evolution de la végétation des vallons à Belle-Ile (Morbihan), Rapport Maison de la Nature de Belle-Ile, 38 p. MARTIGNAC C., 1999, Pour une gestion des vallons Bellilois : outils d'aide à la décision, mémoire de DESS, Rapport, 98 p. PLANCHAIS N. & CORILLON R., 1968, Recherches sur l'évolution récente de la flore et de la végétation de belle-Île-en-Mer (Morbihan) d'après l'analyse pollinique de la tourbière submergée de Ster-Vraz, in Bull. soc. Bot. Fr., 1968, 115, p.441-458 PLANCHAIS N., CORILLION R., 1968, Recherche sur l'évolution récente de la flore et de la végétation de Belle-Ile-en-Mer (Morbihan) d'après l'analyse pollinique de la tourbière submergée de SterVras - Bulletin de la Société botanique française n°115, Article (p.441 à 458) PONT H., 1977, Perspective de relance de la pêche à Quiberon, Belle-Île, Houat et Hoedic, Rapport, 47 p. QUERE E., 2005, Guide méthodologique pour la mise en place de suivis de la végétation dans les sites Natura 2000, Conservatoire Botanique national de Brest, 82 p. ROCAMORA G., YEATMAN-BERTHELOT D., Oiseaux menaces et à surveiller en France, Société d'Etudes Ornithologique de France - Ligue pour la Protection des Oiseaux, MNHN, 1999, 598 p. SHOM, 2003, Carte Marine Officielle, Belle-Île, n° 7142 L SHOM, 2003, Carte Spéciale " G ", Nature du fond, Belle-Île, n° 7042 G SOLARD J., 2004, Influence du couvert végétal sur les populations de papillons et détermination d'espèces d'intérêt patrimoniale à Belle-Île-en-Mer, rapport ENITA de Bordeaux, Maison de la Nature, 48 p. SVENSSON L., MILLARNEY K., ZETTERSTRÖM D., GRANT P.J., Le guide Ornitho des oiseaux d'Europe, delachaux et niestlé, Paris, Ouvrage, 400 p. TOMATIS J., LEVY M., 2002, Schéma de développement de l'Economie Touristique de Belle-Île-en-Mer, Rapport final, Diagnostique, stratégie et Plan d'actions, Rapport, 167 p. VALENTIN-SMITH G. et al., 1998, Guide méthodologique des DOCument d'Objectifs Natura 2000, Outils de Gestions, Rapport, 144 p GEOLITTOMER, 200X. Carte de synthèse du littoral de la Bretagne. Géolittomer-LETG UMR 6554 CNRS, 6 p. Derrien S., 2006. Suivi stationnel des roches subtidales - 2004-2005 - Suivi du Benthos, Région Bretagne. REBENT - IFREMER/MNHN, 262 p. GEOLITTOMER, 200X. Carte de synthèse du littoral de la Bretagne. Géolittomer-LETG UMR 6554 CNRS, 6 p. Grall J., 2003. Fiche de synthèse sur les biocénoses : les bancs de maërl, Rebent, 20 p. Froger J., Communauté de communes de Belle-Ile, 2006. Document d'Objectifs Site Natura 200 FR530032 Belle-Ile-en-Mer, Volume 1 : Etat des lieux et Objectifs. CCBI/DIREN, 196 p. Chauvaud S., 2006. Cartographie des Habitats marins - Site de Belle-Île-en-Mer - Natura 2000, Rapport et notice - TBM/CCBI/DIREN Les Cahiers d'Habitats, 2004. Habitats côtiers, Natura 2000, Tome 2. La documentation française, 399 p.

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top

5.1 Designation types at national and regional level:

Code Cover [%]
FR051.00
FR1215.00
FR1340.00
FR143.00
FR1810.00
FR323.00

5.2 Relation of the described site with other sites:

Designated at national or regional level:

Type code Site name Type Cover [%]
FR14Site de la Pointe de Kerzo (Locmaria)+1.00
FR14Site de la Pointe du Skeul - Port Coter+1.00
FR14Site de Vazen+1.00
FR14Site des Aiguilles de Port Coton+1.00
FR32Arr. préf. 12/01/82 Ilots Roc'h toul, En Oulm & Er Hastellic+1.00
FR12Site de Donnant+1.00
FR12Site de la Pointe de Pouldon+1.00
FR12Site de la Pointe des Poulains+1.00
FR12Site de l'Apothicairerie+1.00
FR13Arr. interministériel - 25/07/73 - Belle-Île-en-Mer+10.00
FR05Site de Belle-Île-en-Mer+40.00
FR18Site de Belle-Île-en-Mer+15.00

Designated at international level:

Type Site name Type Cover [%]
Other Site de la Pointe de Kerzo (Locmaria)+1.00
Site de la Pointe du Skeul - Port Coter+1.00
Site de Vazen+1.00
Site des Aiguilles de Port Coton+1.00
Arr. préf. 12/01/82 Ilots Roc'h toul, En Oulm & Er Hastellic+1.00
Site de Donnant+1.00
Site de la Pointe de Pouldon+1.00
Site de la Pointe des Poulains+1.00
Site de l'Apothicairerie+1.00
Arr. interministériel - 25/07/73 - Belle-Île-en-Mer+10.00
Site de Belle-Île-en-Mer+40.00
Site de Belle-Île-en-Mer+15.00

5.3 Site designation (optional)

Liste des codes désignations non reportés dans le nouveau FSD : Code Designation : FR33 ; Couverture : 1

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.1 Body(ies) responsible for the site management:

Organisation:Communauté de Communes de Belle-Île-en-Mer
Address:
Email:ccbi@cc-belle-ile-en-mer.fr

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

Yes
No, but in preparation
X
No

6.3 Conservation measures (optional)

PROGRAMME DE RESTAURATION (investissement) Réhabilitation de la pointe des Poulains, des Dunes de Donnant et du site de l'Apothicairerie - Ces terrains sont propriétés du Conservatoire de Littoral et des rivages lacustres et ont fait l'objet de programmes de gestion aujourd'hui achevés. GESTION COURANTE (fonctionnement) A l'aide de la taxe sur les passagers maritime enbarqués à destination de Belle-Île (taxe Barnier), la Communauté de Communes de Belle-Île-en-Mer dispose d'un service espaces naturels employant des agents de terrains agissant au jour le jour pour l'entretien du site (gestion courante : nettoyage des plages et du sentier côtier, entretien des aménagements). Le documents d'objectifs du site sera complété pour prendre en compte l'extension marine de 2008. Les pêcheurs et autres usagers seront particulièrement associés à la définition des mesures de gestion. L'extension en mer du site Natura 2000 permettra une meilleure représentation du fonctionnement écologique de cet ensemble. Sur la base du travail déjà réalisé d'inventaires, de concertations, de préconisations et de mesures de gestion par l'opérateur, l'extension du site permettra de conduire un projet territorial adapté intégrant l'ensemble des acteurs et des problématiques liées au maërl. Il est rappelé que l'extraction de Maërl (non envisagée ici) se traduit par la disparition totale de l'habitat lui-même, ainsi que la diversité qui lui est associée (Grall, 2003). Ces algues à développement très lent peuvent être considérées comme une ressource non renouvelable, en forte diminution. Sur le plan scientifique, Belle-Ile doit faire partie des points de surveillance en matière de réchauffement global des eaux marines par rapport aux Laminaires et à la présence d'espèces méridionales. Le caractère maritime du site nécessite un périmètre cohérent de gestion : le maintien et la restauration de l'état de conservation des habitats, la gestion des activités nautiques et l'information et la sensibilisation, questions prioritaires à traiter, pourront ainsi être mieux abordées par rapport aux enjeux de conservation et de gestion. Ces orientations, envisagées dans un cadre plus large et en associant d'autres aires marines et d'autres acteurs, pourraient également être envisagées à partir de la palette d'outils déclinée par la Loi du 14 avril 2006, à l'instar d'un parc naturel marin, outil de concertation et de gestion adapté à cette échelle de territoire. Les activités de défense exercées sont en particulier : Aérienne : Patrouilles opérationnelles et de surveillance aérienne ; Zone TMA de la BAN Lann-Bihoué; Zones d'entraînement aérien très basse altitude, zone de largage chaîne SAR, bouées acoustiques et artifices; Zone de survol pour les essais de missiles avec environnement électromagnétique potentiellement dense. Surface : Patrouilles opérationnelles et de surveillance nautique ; Zones d'entraînement commandos marine et du centre parachutiste d'entraînement aux opérations maritimes (CPEOM) de ROSCANVEL(29); Zone de transit, activité et mouillage de bâtiments militaires; Zones de tir; Zones communes avec le champ de tir marin de Gâvres et le champ de tir marin sud Belle-île; Zone de patrouille en liaison avec les essais de misiles, retombées possibles d'objets ou engins en cas de difficultés rencontrées lors des essais avec environnement électromagnétique potentiellement dense. Zone d'exercices amphibies Sous marine : Zones d'entraînement commandos marine et du centre parachutiste d'entraînement aux opérations maritimes (CPEOM) de Roscanvel(29) ; Emissions sonar. Zone d'activité sous-marine; Zone d'opérations de guerre des mines; Action de l'état en mer : Opérations de déminage sur l'estran et points de dépose et de destruction d'explosifs ; Plus généralement les espaces marins inclus dans le périmètre du site sont mobilisés pour assurer îa protection du territoire national, y compris à un niveau stratégique. Les activités de défense, d'assistance et de sauvetage , de prévention et de lutte contre la pollution et de police en mer ne pourront pas être remises en cause par cette mesure de classement. La pérennisation des missions précitées ne devra pas être remise en cause. Le classement concerne des postes d'observations sur le champ de tir de Gâvres. Il ne devra pas remettre en cause les fonctions de défense et d'action de l'Etat en mer concernées par ces espaces et équipements ainsi que leur entretien et leur capacité d'évolution.

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top No data

SITE DISPLAY