Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

B

1.2 Site code

FR8201658

1.3 Site name

Vallée de l'Eyrieux et ses affluents

1.4 First Compilation date

1995-12

1.5 Update date

2016-07

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie - DGALN/DEB/SDEN/Bureau Natura 2000
Address:          La Défense Cedex  92055   
Email:en3.en.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr
Date site proposed as SCI:1999-03
Date site confirmed as SCI:2017-12
Date site designated as SAC:2016-11
National legal reference of SAC designation:https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033385536&dateTexte=

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:4.479220
Latitude:44.833000

2.2 Area [ha]

20305.0000

2.3 Marine area [%]

0.0000

2.4 Sitelength [km]:

0.00

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
FR71Rhône-Alpes

2.6 Biogeographical Region(s)

Mediterranean (80.70 %) Continental (19.30 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.1 Habitat types present on the site and assessment for them

Annex I Habitat types Site assessment
Code PF NP Cover [ha] Cave [number] Data quality A|B|C|D A|B|C
      RepresentativityRelative SurfaceConservationGlobal
3150  info      3.17  0.00       
3260  info      1.94  0.00 
3280  info      78.5  0.00 
4030  info      76.09  0.00 
5110  info      157.16  0.00 
5120  info      1282.3  0.00 
5210  info      0.00           
6120  info  X     0.54  0.00 
6210  info  X     1207.4  0.00 
6230  info  X     9.98  0.00       
6410  info      17.14  0.00 
6430  info      21.79  0.00 
6510  info      760.89  0.00 
6520  info      0.00 
8220  info      81.32  0.00 
8230  info      75.28  0.00 
8310  info      2.00       
9120  info      1389.4  0.00 
9160  info      494.57  0.00 
91E0  info  X     142.05  0.00 
9260  info      4841.6  0.00 
92A0  info      41.34  0.00 
9340  info      1.36  0.00       
  • PF: for the habitat types that can have a non-priority as well as a priority form (6210, 7130, 9430) enter "X" in the column PF to indicate the priority form.
  • NP: in case that a habitat type no longer exists in the site enter: x (optional)
  • Cover: decimal values can be entered
  • Caves: for habitat types 8310, 8330 (caves) enter the number of caves if estimated surface is not available.
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation)

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
M1308Barbastella barbastellus         
F1138Barbus meridionalis     
A1193Bombina variegata         
M1337Castor fiber         
I1088Cerambyx cerdo         
I1044Coenagrion mercuriale               
F1163Cottus gobio                   
I1074Eriogaster catax         
I1065Euphydryas aurinia               
I6199Euplagia quadripunctaria               
F1096Lampetra planeri                   
I1083Lucanus cervus         
M1355Lutra lutra         
I1036Macromia splendens         
M1310Miniopterus schreibersii         
M1323Myotis bechsteinii         
M1307Myotis blythii         
M1321Myotis emarginatus         
M1324Myotis myotis         
I1041Oxygastra curtisii         
F6150Parachondrostoma toxostoma         
M1304Rhinolophus ferrumequinum         
M1303Rhinolophus hipposideros         
F5339Rhodeus amarus         
F6147Telestes souffia    35   
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
Achillea tomentosa                       
Aegilops cylindrica                       
1191Alytes obstetricans                 
Anacamptis coriophora                     
Anacamptis fragrans                       
Anacamptis laxiflora                     
Anemone rubra                       
Anguilla anguilla                 
Anogramma leptophylla                       
1762Arnica montana                     
Carex depauperata                       
Carex diandra                       
Carex limosa                       
Chaerophyllum nodosum                     
Chazara briseis                   
Cistus laurifolius                       
Cistus pouzolzii                       
Conringia orientalis                       
1283Coronella austriaca                 
Coronella girondica                   
Crassula tillaea                       
Cyperus longus                       
Cytisus elongatus                       
Dichoropetalum carvifolia                       
Drosera rotundifolia                       
Epipactis fibri                     
Epipactis microphylla                       
1327Eptesicus serotinus                 
Fontinalis antipyretica                       
Gagea bohemica                       
Gagea lutea                       
Gagea villosa                       
1360Genetta genetta                 
1657Gentiana lutea                     
Gentiana pneumonanthe                       
Hierophis viridiflavus                 
1205Hyla meridionalis                 
Hypericum androsaemum                       
1311Hypsugo savii                 
Ichthyosaura alpestris                   
Illecebrum verticillatum                       
Juncus capitatus                       
Juncus tenageia                       
Lacerta bilineata                 
Lathyrus angulatus                       
Legousia hybrida                       
Linaria arvensis                       
1058Maculinea arion                 
Muscari botryoides                       
Myosotis balbisiana                       
5003Myotis alcathoe                 
1314Myotis daubentonii                 
1330Myotis mystacinus                 
1322Myotis nattereri                 
Myrrhoides nodosa                       
Najas major                       
Najas marina                       
Narcissus assoanus                     
1328Nyctalus lasiopterus                 
1331Nyctalus leisleri                 
1312Nyctalus noctula                 
Oenanthe peucedanifolia                       
Oenanthe pimpinelloides                       
Ophioglossum vulgatum                     
Ophrys occidentalis                       
Osmunda regalis                     
Pedicularis palustris                       
Pelodytes punctatus                   
Pelophylax ridibundus                 
2016Pipistrellus kuhlii                 
1317Pipistrellus nathusii                 
1309Pipistrellus pipistrellus                 
5009Pipistrellus pygmaeus                 
Pisum sativum                       
1326Plecotus auritus                 
1329Plecotus austriacus                 
Poa palustris                       
1256Podarcis muralis                 
Psilurus incurvus                       
1209Rana dalmatina                 
1213Rana temporaria                 
Reseda jacquini                       
1849Ruscus aculeatus                     
Saxifraga prostii                     
Scolitantides orion                   
Sedum villosum                       
Serapias lingua                       
Spergula segetalis                   
1900Spiranthes aestivalis                 
1333Tadarida teniotis                 
Timon lepidus                 
Trifolium strictum                       
Trifolium sylvaticum                       
Ventenata dubia                       
Veronica cymbalaria                       
Vicia disperma                       
Zamenis longissimus                 
1053Zerynthia polyxena                 
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N063.00
N070.30
N0822.00
N098.00
N107.00
N121.00
N1651.00
N170.40
N203.00
N211.00
N220.30
N233.00

Total Habitat Cover

100

Other Site Characteristics

Le site FR8201658 « Vallée de l’Eyrieux et ses affluents » est inclus dans deux domaines biogéographiques : 81 % méditerranéen et 19 % continental. Le bassin versant de l’Eyrieux est entouré par le sillon rhodanien à l’est, les bordures du Massif central au sud-est et les monts du Vivarais à l’ouest. Cette fraction du département de l’Ardèche est caractérisée en premier lieu par sa teinte méditerranéenne atténuée, notamment à l’approche des limites nord, par les influences septentrionales. Le second facteur structurant n’est autre que la géologie. Le bassin est riche en roches métamorphiques et cristallines formées lors des remontées de magmas au début de l’ère secondaire. A l’Ere tertiaire, sous l’influence d’une très forte activité volcanique, des coulées de basaltes vont se répandre sur la partie occidentale de la zone et notamment au niveau des bassins de la Rimande, de l'Eysse et de la Saliouse (hors du site). Ces formations volcaniques restent très minoritaires à l’échelle d’un bassin largement dominé par les terrains cristallins et métamorphiques. Le site est un secteur de transition climatique, qui fait l’originalité et la diversité des habitats naturels du bassin versant. Au regard de la forte hétérogénéité du site d’étude, sont distinguées au sein de cette entité 3 unités paysagères distinctes : les Boutières, la moyenne vallée de l’Eyrieux avec ses plateaux et ses pentes et la basse vallée de l’Eyrieux ou plaine alluvionnaire. A l’interface de ces paysages, sur les pieds des versants se retrouvent de nombreux vallons humides s’échappant petit à petit vers la plaine. Si l’influence de l’homme se fait nettement ressentir, elle façonne aussi ce paysage et ne semble pas (pour l’heure) perturber outre mesure les équilibres spontanés. Afin d’assurer le maintien voire la restauration des habitats et espèces de ce site, il convient de concilier davantage utilisation du territoire et milieu naturel. Ainsi, la réouverture et l’entretien de milieux prairiaux par une activité pastorale adaptée apparaît très pertinente d’un point de vue social, économique et écologique. De même, une meilleure connaissance et gestion de l’eau permettraient d’améliorer la qualité d’habitats pour de nombreuses espèces (poissons, invertébrés et mammifères semi-aquatiques). Les populations d'écrevisses à pieds blanc nécessitent une attention particulière par rapport aux risques liés aux espèces invasives. La mise en place d’îlots de vieillissement contribuerait à diversifier les milieux forestiers, assez homogènes à ce jour du fait de l’exploitation récente sur la quasi-totalité des montagnes. Ces différents points ont le même objectif : préserver la richesse biologique locale en prenant en compte les enjeux écologiques et en développant une économie locale adaptée et respectueuse de ces enjeux écologiques. Vulnérabilité : Le corridor constitué par la ripisylve doit être maintenu ou par endroit recréé. Les cours d'eau nécessitent une amélioration de la qualité de l'eau. Les poissons migrateurs doivent pouvoir circuler librement car l'Eyrieux est le siège de nombreuses frayères potentielles pour les aloses et les lamproies. Les landes, les prairies et pelouses doivent être maintenues en gardant le milieu ouvert par des pratiques adaptées.

4.2 Quality and importance

Les nombreux corridors (axes de déplacement) terrestres et aquatiques font du site FR8201658 « Vallées de l’Eyrieux et de ses affluents » un véritable relai en Ardèche : l'Eyrieux et ses affluents possèdent de nombreuses zones de remous et de tourbillons (affouillements) favorisant certaines espèces aquatiques ; le long de la rivière, le dépôt de sable a rendu possible le boisement en forêt de bois blanc et les gorges exposent leurs falaises riches en espèces de reptiles. L’Eyrieux dans sa vallée alluviale est un cours d’eau à connotation naturelle, qui ne comprend pas de digue, de canalisation ou d’épis récents. Son espace de bon fonctionnement ou de divagation pendant les évènements de crue n’est pas contraint par les ouvrages (seuils notamment), qui sont quasi-transparents lors de la montée des eaux. A noter que le maintien de cet espace de bon fonctionnement génère une diversité de milieux et d’espèces. La vallée de l’Eyrieux et ses contreforts affichent une dominance des végétations liées aux sols siliceux mais également de manière plus ponctuelle aux substrats basaltiques (massif de Chirouse par exemple). Bien que relativement homogène sur le plan géologique, l’étagement des végétations est particulièrement marqué, allant des basses plaines de la vallée du Rhône (méso- et supra-méditerranéen) jusqu’aux plateaux ardéchois (montagnard inférieur). De même on constatera une forte variation des agencements écologiques : peuplements aquatiques, rivulaires, rocheux… Il en découle une forte diversité de formations végétales. Les Boutières, représentées par des sommets doux qui s’amenuisent vers l’est en crêtes rocheuses déchiquetées, offrent un paysage très minéral. C’est le pays des pentes, résultant de l’action des cours d’eau sur le socle cristallin. Des serres (crêtes) plus ou moins larges compartimentent les vallées, les espaces alluviaux de fond de vallée sont étroits. Le territoire est occupé majoritairement par des milieux forestiers. Cela s’explique notamment du fait de l’abandon de l’agropastoralisme et de l’entretien des terrasses, qui ont induit la recolonisation de ces espaces par la végétation arbustive (landes à genêts, landes sèches européennes). Sur certains secteurs des Boutières, l’activité pastorale subsiste cependant, permettant le maintien de milieux ouverts, les sommets des serres sont encore bien pâturés et des pelouses remarquables y sont représentées. Les Boutières, par cette mosaïque de milieux ouverts et semi-ouverts, accueille une faune patrimoniale telle que le Bruant ortolan, le Lézard ocellé, le Lézard catalan, la Laineuse du prunellier, des papillons en forte régression sur le territoire national comme le Mercure ou l’Hermite qui semblent encore se maintenir localement. L’Azuré du Serpolet est connu de plusieurs stations où l’Origan, sa plante hôte, et Myrmica sabuletti, sa fourmi hôte, ont des populations suffisantes pour son développement. L’un des lépidoptères les plus emblématiques du site pourrait être l’Azuré des Orpins. La moitié des habitats naturels présents sur le site sont inscrits à l’annexe I de la Directive Habitats, soit 20 habitats représentant 47 % de la superficie du site. Le site est remarquable par sa diversité faunistique. Tous les groupes sont représentés : de nombreux gîtes favorables aux chauves-souris (vieux arbres et bâtis) accueillent des colonies de Petit Rhinolophe, Murins de grande taille et de Pipistrelles. L’ensemble des cours d’eau permanents du site sont favorables à la Loutre d’Europe, au Castor mais également à de nombreux invertébrés (Cordulie à corps fin, Agrion de Mercure, Ecrevisse à pattes blanches), poissons (Barbeau méridional, Blageon, Toxostome, Bouvière), amphibiens (Sonneur à ventre jaune, Grenouille rousse, Grenouille agile, Alyte accoucheur) et reptiles (Couleuvre vipérine). Le territoire est un lieu de transition bioclimatique par l’ouverture et l’orientation est/ouest de la vallée de l’Eyrieux sur le couloir rhodanien qui permet d’adjoindre au climat dominant continental des irradiations méridionales, notamment dans le secteur de la basse vallée de l’Eyrieux. La basse vallée de l’Eyrieux est en ce sens représentatif d’un secteur de transition climatique entre le climat méditerranéen et un climat plus tempéré. Ces discontinuités climatiques se retrouvent au sein des assemblages d’écosystèmes qui forment des mélanges originaux d’espèces rattachées à des secteurs biogéographiques différents. De nombreuses espèces méditerranéennes trouvent là leur limite nord d'aire de répartition. C’est le cas par exemple de la Cordulie splendide et du Ciste de pouzolz.

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MA01I
LA02I
HA04.03I
LA10.01I
LG01.02I
LG01.03I
LG01.04I
LG05I
HH01I
MJ02.01I
MJ02.06I
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
LA04I
LB02.05I

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.4 Ownership (optional)

Type[%]
PublicNational/Federal0
State/Province0
Local/Municipal0
Any Public0
Joint or Co-Ownership0
Private0
Unknown0
sum100

4.5 Documentation

- DOCUGE valant DOCOB Natura 2000 « vallée de l’Eyrieux et ses affluents » et DOCPROG de l’ENS « Serres Boutiérots et vallée de l’Auzène, de la Gluyère et de l’Orsanne » RIGAUX J., MARANGONI E., CHEVALIER G, GRIVAUD M., NATURALIA Environnement-SMEC-DDT07, 898p. + annexes. MEDDE – 2015. Lien URL : http://vallee-eyrieux-et-affluents.n2000.fr/ - Document de programmation et de gestion de l’ENS « Serres Boutiérots et vallées de l’Auzène, de la Gluèyre et de l’Orsanne » - ONF - 2008 - Plan de gestion de la zone à enjeux : « Gorge de la Glueyre » - ONF - 2011 Lien URL : https://sites.google.com/site/gorgesdelaglueyre/plan-de-gestion--partie-1 https://sites.google.com/site/gorgesdelaglueyre/plan-de-gestion--partie-2 - Notice de gestion de la zone humide des Plots - commune de Saint-Chritol - Biodiv - 2012

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top

5.1 Designation types at national and regional level:

Code Cover [%]
FR120.67
FR1584.60

5.2 Relation of the described site with other sites:

Designated at national or regional level:

Type code Site name Type Cover [%]
FR15Monts d'Ardèche*85.00
FR12Site inscrit "Roc de Gourdon"+0.00
FR12Site inscrit "Ruines du château de la Tourette"+0.00
FR12Site inscrit "Village de Beauchastel et ses abords"+0.00

Designated at international level:

Type Site name Type Cover [%]
Other Monts d'Ardèche*85.00
Site inscrit "Roc de Gourdon"+0.00
Site inscrit "Ruines du château de la Tourette"+0.00
Site inscrit "Village de Beauchastel et ses abords"+0.00

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.1 Body(ies) responsible for the site management:

Organisation:
Address:
Email:
Organisation:Syndicat Mixte Eyrieux Clair
Address:
Email:natura2000@inforoutes-ardeche.fr

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

Yes
No, but in preparation
X
No

6.3 Conservation measures (optional)

Le document d’objectifs du site FR8201658 « Vallées de l’Eyrieux et de ses affluents » a été validé le 22 septembre 2015. L’Espace Naturel Sensible appelé « Serres Boutiérots, vallées de la Gluèyre de l’Orsanne et de l’Auzène » est situé dans le même secteur que ce site Natura 2000. Chacune de ces politiques s’appuie sur un document de gestion propre. Afin de mettre en synergie ces programmes de préservation du patrimoine naturel et de les rendre plus cohérents, un document commun a été élaboré, intitulé Document Unique de Gestion (DOCUGE). Sont listés ci-après les objectifs de conservation identifiés dans le DOCUGE 2015-2020 du site. Les mesures concernant les suivis scientifiques et amélioration des connaissances ne sont pas indiquées ici (cf. DOCUGE). Objectifs de conservation : . Conserver et restaurer la dynamique naturelle, l'espace de bon fonctionnement ainsi que la bonne qualité et quantité des eaux des cours d'eau, des habitats naturels et des habitats d'espèces associés ; . Maintenir en bon état de conservation et/ou restaurer les pelouses, les prairies, les landes et les mosaïques d'habitats par des pratiques agricoles appropriées aux habitats naturels et habitats d'espèces associés ; . Maintenir en bon état de conservation les habitats forestiers, les habitats naturels et les habitats d'espèces associés ; . Maintenir en bon état et/ou restaurer les milieux et zones humides : tourbières, prairies humides, mégaphorbiaies, etc. ainsi que les habitats naturels et les habitats d'espèces associés ; . Réduire les effets des espèces exotiques envahissantes sur les habitats naturels et les espèces patrimoniales ; . Mettre en œuvre des mesures de protection et de gestion des espèces de la Directive Habitats et des espèces remarquables ; . Améliorer la connaissance locale des espèces et des habitats relevant de la Directive Habitats et des espèces remarquables ; . Améliorer les connaissances sur les activités socio-économiques ; . Suivre les espèces et les habitats de la Directive Habitats et les espèces remarquables présentes ainsi que leur état de conservation. . Sensibiliser et informer ; . Gérer la fréquentation ; . Communiquer et porter à connaissance ; . Coordonner, animer et suivre les actions du DOCUGE en concertation avec les acteurs du territoire. Les mesures de gestion établies dans ce document proposent donc de : . Conserver et restaurer le fonctionnement naturel des écosystèmes alluviaux ; . Conserver des activités agricoles et agropastorales garantes du bon état des habitats naturels et des espèces persistant au sein de cette trame ; . Développer une hétérogénéité dans les peuplements forestiers (essences autochtones, âges) et permettre un développement amenant des boisements à sénescence, dans le cadre d’une gestion durable agrosylvicole ; . Conserver dans un bon état et restaurer les zones humides ; . Limiter et contraindre le développement des espèces exotiques envahissantes ; . Gérer la fréquentation et les activités de loisirs ; . Améliorer les connaissances sur le site d’un point de vue écologique et socio-économique ; . Assurer un suivi de l’état de conservation des habitats et espèces d’intérêt communautaire ; . Sensibiliser la population locale aux richesses naturelles du site. Sur les 33 communes concernées par le site B6, le caractère privé de la majorité des parcelles associé à leur très fort morcellement entraîne une difficulté de gestion du territoire. Avec l’évolution des pratiques agricoles, pastorales et forestières, de nombreuses terres ont été délaissées au profit de parcelles plus accessibles. Un travail de diagnostic et d’animation foncière est de ce fait prévu dans la phase d’animation 2016 – 2021.

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top No data

SITE DISPLAY