Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

B

1.2 Site code

FR8201768

1.3 Site name

Ruisseaux du Boën, Ban et Font d'Aix

1.4 First Compilation date

1995-12

1.5 Update date

2016-06

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie - DGALN/DEB/SDEN/Bureau Natura 2000
Address:          La Défense Cedex  92055   
Email:en3.en.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr
Date site proposed as SCI:1999-03
Date site confirmed as SCI:2004-12
Date site designated as SAC:2016-08
National legal reference of SAC designation:https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000033079876&dateTexte=

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:3.872660
Latitude:45.964600

2.2 Area [ha]

1045.0000

2.3 Marine area [%]

0.0000

2.4 Sitelength [km]:

0.00

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
FR71Rhône-Alpes

2.6 Biogeographical Region(s)

Continental (100.00 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.1 Habitat types present on the site and assessment for them

Annex I Habitat types Site assessment
Code PF NP Cover [ha] Cave [number] Data quality A|B|C|D A|B|C
      RepresentativityRelative SurfaceConservationGlobal
6230  info  X     3.87  0.00       
6410  info      3.17  0.00       
6430  info      41.4  0.00 
7110  info  X     1.27  0.00       
7120  info      1.27  0.00       
9120  info      14.7  0.00 
91D0  info  X     1.12  0.00       
91E0  info  X     30.8  0.00 
9410  info      6.6  0.00       
  • PF: for the habitat types that can have a non-priority as well as a priority form (6210, 7130, 9430) enter "X" in the column PF to indicate the priority form.
  • NP: in case that a habitat type no longer exists in the site enter: x (optional)
  • Cover: decimal values can be entered
  • Caves: for habitat types 8310, 8330 (caves) enter the number of caves if estimated surface is not available.
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation)

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
I1092Austropotamobius pallipes         
F1163Cottus gobio         
F1096Lampetra planeri         
M1355Lutra lutra               
I1029Margaritifera margaritifera         
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N0612.00
N076.00
N091.00
N1073.00
N165.00
N173.00

Total Habitat Cover

100

Other Site Characteristics

Le site Natura 2000 correspond à la tête de bassin versant de l'Aix, un affluent rive gauche de la Loire qu'il rejoint au nord de la plaine du Forez (département de la Loire). C'est environ 60 km de linéaires de cours d'eau qui sont concernés, situés sur la partie sud des Monts de la Madeleine dans le département de la Loire (région Auvergne - Rhône-Alpes). Le Boën est un des principaux affluents de la rivière Aix et s'écoule globalement dans la direction nord-sud du site Natura 2000. Ses principaux affluents sont le Noyer, le Ban, le Machabrée et le Font d'Aix qui le rejoignent près de Saint-Just-en-Chevalet. Les sources du Boën sont situées à plus de 1000 mètres d'altitude sur le versant occidental des monts de la Madeleine, dans des tourbières acides oligotrophes en partie boisées, situées au "Gué de la Chaux". Le réseau hydrographique du site intègre les zones humides connectées aux cours d'eau, pour leur rôle fonctionnel et patrimonial. Vulnérabilité : L'Ecrevisse à pieds blancs est très sensible à la qualité de l'eau et aux variations chimiques ou physiques de son habitat. Son optimum correspond à des eaux à Truite, fraiches et claires ; de plus, elle apprécie les milieux riches en abris et cachettes. Le déclin de ses populations dû à une altération des cours d'eau s'est considérablement accéléré ces dernières années du fait de l'arrivée d'espèces allochtones et notamment de l'Ecrevisse de Californie. Très compétitive et porteuse saine d'une maladie mortelle pour l'Ecrevisse autochtone, elle a envahi la majeure partie des cours d'eau du site. Seuls quelques secteurs sont encore préservés, dont le Ban, qui possède actuellement la population d'Ecrevisses à pattes blanches du site la mieux conservée. Les zones humides, présentes en majorité en secteurs agricoles sont menacées par l'intensification des pratiques, le piétinement du bétail sur les berges, la fermeture des milieux par abandon de l'activité agricole ou par les plantations... Leur dégradation (qualité, altération des habitats...) aura des incidences directes sur les cours d'eau et les espèces associées.

4.2 Quality and importance

La Moule perlière étant aujourd'hui quasiment éteinte, l'enjeu principal s'est recentré sur la présence encore significative de l'Ecrevisse à pattes blanches, dont le Ban abrite la plus belle population du site. Les ruisseaux du site voient la qualité de leur eau confirmée par la présence de cette espèce, ainsi que d'autres espèces piscicoles remarquables comme le Chabot, la Lamproie de Planer et la Truite fario. Ces espèces qualifiées de bio-indicatrices témoignent du bon état de ces milieux encore préservés, grâce à des activités humaines relativement extensives. La Loutre d'Europe, qui a colonisé les bassins versants voisins, est actuellement potentiellement présente sur le site. Ce site présente un réseau de zones humides très dense avec certains habitats identifiés d'intérêt communautaire, dont 2 principaux à enjeux directs pour les cours d'eau : les forêts alluviales (91E0) et les mégaphorbiaies rivulaires (6430).

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MA08I
LB02I
HC01.02I
LD01.02O
LE02I
MG01.03I
MG05.01I
HH01I
HI01I
MJ02.10I
HK03.03I
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
HA04I
MF02.03I

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.4 Ownership (optional)

Type[%]
PublicNational/Federal0
State/Province0
Local/Municipal0
Any Public0
Joint or Co-Ownership0
Private0
Unknown0
sum100

4.5 Documentation

1 - Document d'objectifs du site Natura 2000 FR8201768 « Ruisseaux du Boën, Ban et Font d'Aix » - Syndicat mixte des monts de la Madeleine - Janvier 2012 – 165 pages (7,6 MO) 2 - Atlas cartographique annexé au Document d'objectifs (21 pages - 4 MO). 3 - Fiches Habitats et Espèces (document annexé au Document d'objectifs - 21 pages – 4,9 MO).

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top No data

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.1 Body(ies) responsible for the site management:

Organisation:Syndicat mixte des monts de la Madeleine
Address:
Email:assopnr_montsmadeleine@yahoo.fr

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

Yes
No, but in preparation
X
No

6.3 Conservation measures (optional)

Le document d'objectifs du site FR8201768 "Ruisseaux du Boën, du Ban et Font d'Aix" a été validé par le Comité de pilotage du 31 janvier 2012. PRINCIPAUX OBJECTIFS ET PRINCIPES DE GESTION : - Préservation de la qualité des eaux (superficielles et souterraines). - Gestion adaptée du lit, des berges et des parcelles agricoles et forestières du bassin-versant. Plus généralement, protection globale de l'habitat physique. - Interdiction et contrôle sévère des introductions d'espèces allochtones compétitrices. - Préservation des zones humides par des pratiques extensives adaptées. - Suivi des populations d’Ecrevisses à pieds blancs et autres espèces d’intérêt patrimonial. STRATEGIES ENVISAGEABLES : - Limitation des pompages et détermination des débits minimum biologiques à l'aval des captages. - Limitation des implantations d'installations classées. - Interdiction de tous travaux de recalibrage sur le lit mineur. - Amélioration du fonctionnement des ouvrages d'assainissement. - Limitation de la fertilisation sur les prairies sensibles au sein du site Natura 2000. - Restauration de l'habitat sur les secteurs dégradés. - Suppression des dépôts sauvages d'ordures. - Protection des berges contre le piétinement bovin (pose de clôtures, mise en place d'abreuvoirs...). - Interdiction de passage d'engins agricoles ou de débardage forestier dans les stations à Ecrevisses à pattes blanches. - Pratiques de pêche intensive dans les secteurs d’écrevisses allochtones envahissantes. - Contrôle strict des programmes d'entretien de la ripisylve avec conservation maximum des débris ligneux grossiers, des branchages surplombants. - Interdiction de création ou d'extension de bâtiments industriels en bordure de cours d'eau. - Limitation de l'enrésinement en bordure de cours d'eau.

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top No data

SITE DISPLAY