Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

B

1.2 Site code

LU0001002

1.3 Site name

Vallée de l'Our de Ouren a Wallendorf Pont

1.4 First Compilation date

1996-11

1.5 Update date

2012-09

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Gilles Biver / Ministère du Développement durable et des Infrastructures Département de l'environnement
Address:               
Email:gilles.biver@mev.etat.lu
Date site proposed as SCI:1998-12
Date site confirmed as SCI:2004-12
Date site designated as SAC:2009-11
National legal reference of SAC designation:Règlement grand-ducal du 6 novembre 2009 portant désignation des zones spéciales de conservation.(Mém. A - 220 du 17 novembre 2009, p. 3834)

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:6.176700
Latitude:49.950800

2.2 Area [ha]

5675.9200

2.3 Marine area [%]

0.0000

2.4 Sitelength [km]:

0.00

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
LU00Luxembourg (Grand-Duché)

2.6 Biogeographical Region(s)

Continental (100.00 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.1 Habitat types present on the site and assessment for them

Annex I Habitat types Site assessment
Code PF NP Cover [ha] Cave [number] Data quality A|B|C|D A|B|C
      RepresentativityRelative SurfaceConservationGlobal
3130  info      0.02  0.00 
3140  info      0.23  0.00 
3150  info      0.15  0.00 
3260  info      56.76  0.00 
4030  info      1.34  0.00 
6210  info      0.00 
6230  info      0.1  0.00 
6410  info      1.24  0.00 
6430  info      3.19  0.00 
6510  info      92.27  0.00 
7140  info      0.16  0.00 
8150  info      0.00 
8220  info      0.3  0.00 
8230  info      0.53  0.00 
8310  info      0.00 
9110  info      517.89  0.00 
9130  info      190.11  0.00 
9180  info      12.44  0.00 
91E0  info      13.81  0.00 
  • PF: for the habitat types that can have a non-priority as well as a priority form (6210, 7130, 9430) enter "X" in the column PF to indicate the priority form.
  • NP: in case that a habitat type no longer exists in the site enter: x (optional)
  • Cover: decimal values can be entered
  • Caves: for habitat types 8310, 8330 (caves) enter the number of caves if estimated surface is not available.
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation)

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
BA085Accipiter gentilis       
BA223Aegolius funereus       
BA229Alcedo atthis     
BA104Bonasa bonasia     
BA215Bubo bubo       
I1078Callimorpha quadripunctaria       
BA030Ciconia nigra       
BA264Cinclus cinclus     
BA350Corvus corax       
F1163Cottus gobio       
BA236Dryocopus martius    10     
BA103Falco peregrinus     
BA099Falco subbuteo       
F1096Lampetra planeri       
BA338Lanius collurio       
M1355Lutra lutra       
I4038Lycaena helle    106  106   
I1029Margaritifera margaritifera       
BA070Mergus merganser    20     
BA074Milvus milvus       
BA261Motacilla cinerea    10   
M1323Myotis bechsteinii    20  150   
M1321Myotis emarginatus       
M1321Myotis emarginatus       
M1324Myotis myotis       
M1324Myotis myotis       
I1041Oxygastra curtisii       
BA327Parus cristatus       
BA072Pernis apivorus       
BA314Phylloscopus sibilatrix    10  15       
BA234Picus canus       
BA235Picus viridis       
F1106Salmo salar       
BA155Scolopax rusticola     
BA210Streptopelia turtur       
P1421Trichomanes speciosum       
I1032Unio crassus       
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
Barbitistes serricauda               
Boloria (Proclossiana) eunomia               
Carcharodus alceae               
Cardamine bulbifera               
Carex curta               
Endromis versicolora               
Eriophorum polystachion               
1363Felis silvestris             
Geranium pratense               
Gomphus vulgatissimus               
Lacerta agilis               
1322Myotis nattereri             
Nordmannia w-album               
1331Nyctalus leisleri             
1312Nyctalus noctula             
Omocestus ventralis               
Onychogomphus forcipatus               
Orthonama vittata               
Porella baueri               
Ranunculus platanifolius               
Rumex scutatus               
Sanguisorba officinalis               
Schistidium strictum               
Scirpus setaceus               
Seseli libanotis               
Trichiura crataegi               
Viola canina               
Viola palustris               
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N062.99
N220.01
N156.49
N149.70
N102.05
N081.56
N1639.13
N190.29
N210.25
N1721.54
N200.03
N090.42
N2613.00
N232.54

Total Habitat Cover

100

Other Site Characteristics

1.1 Situation Le site couvre le versant ouest de la vallée de l'Our ainsi que plusieurs de ses affluents et une partie du haut plateau ardennais de la frontière belgo-germano-luxembourgeoise jusqu'à Wallendorf. 1.2 Milieu physique L'altitude du site varie entre 250 et 500 m. Le substrat géologique est entièrement formé par les roches du Dévonien inférieur à l'exception de l'extrémité sud reposant sur le grés bigarré (1,3%) . La partie nord de la zone est essentiellement formée par les couches de l'Emsien inférieur (Quartzophyllades de Schuttbourg) et de l'Emsien moyen (Couches bigarrées de Clervaux). Dans la partie centrale, le substrat géologique est dominé par les couches de l'Emsien moyen entrecoupés par les couches de l'Emsien supérieur (Schiste de Wiltz). Le sud de la zone est formé par les couches de l'Emsien inférieur et du Siegenien supérieur. Les sols sont composés essentiellement de sols limono-caillouteux, à charge schisto-phylladeuse (83 %) et schisto-gréseuse (10%), non gleyifés, à horizon B structural. 1.3 Occupation du sol Les versants de la vallée de l'Our et des vallons de ses affluents sont couverts de taillis de chênes, de hêtraies submontagnardes, de pessières et de quelques forêts de ravins. La chênaie à Luzule blanche, exploitée sous la forme de taillis ou taillis sous futaie, couvre plus d'un tiers des surfaces boisées et plus de la moitié de la forêt feuillue. La hêtraie submontagnarde (Hêtraie à Luzule blanche et Hêtraie à grande fétuque sur les versants nord) occupe environ 670 ha soit presque 1/3 de la surface couverte par les formations feuillues. A noter l'importance des pessières qui occupent pratiquement la moitié des surfaces forestières. Les territoires agricoles couvrent plus de 18% du site. Les cultures annuelles, situées en grande partie sur le plateau, représentent le tiers des surfaces agricoles; le reste étant exploité comme herbage (pâturage et prairie de fauche), vergers et petits fruits. On trouve encore des restes de prairies de fauche submontagnardes et des prairies humides peu ou non fertilisées dans les fonds de vallées.

4.2 Quality and importance

Intérêts selon la directive "Habitats" La vallée de l'Our abrite 19 types d'habitats de l'annexe I de la directive dont 4 habitats prioritaires. L'habitat prioritaire le mieux représenté est sans doute la forêt de ravin, bien que ce qui reste des forêts alluviales et des formations herbeuses à nard soit également d'un grand intérêt. En ce qui concerne les habitats non prioritaires, citons les prairies humides non fertilisées à molinie et les prairies maigres de fauche. D'après la cartographie des biotopes, la prairie humide non fertilisée à molinie couvre une surface d'environ 2 ha et constitue un témoin très important de ce type d'habitat pour l'Oesling. Une partie des prairies maigres de fauche de la vallée de l'Our sont également très intéressante par leur composition floristique, grâce à une exploitation encore relativement extensive. Signalons encore la présence de nombreux rochers exposés abritant plusieurs plantes remarquables. La vallée de l'Our abrite 13 espèces de l'annexe II dont une espèce prioritaire. L'Our est particulièrement importante pour les animaux liés aux eaux courantes et notamment pour la conservation de deux bivalves, la moule perlière (Margaritifera margaritifera) et la mulette épaisse (Unio crassus). Pour la moule perlière, la vallée de l'Our constitue un des derniers sites à l'ouest du Rhin présentant une population encore assez importante (env. 3000 individus) avec une grande chance de survie jusqu'au prochain millénaire. La présence plus que probable de la loutre (Lutra lutra) en fait un des derniers sites du pays pour ce mammifère. A noter encore la présence de Oxygastra curtisii, seul site actuellement connu pour cette espèce dans le pays. L'Our et ses affluents, d'une longueur totale de prés de 240 km, abritent, en dehors des espèces nommées précédemment, trois espèces de poisson. Signalons encore la présence d'un important site d'hibernation pour deux espèces de chauves-souris de l'annexe II et la présence de deux sites abritant l'espèce prioritaire Callimorpha quadripunctaria. Le papillon Lycaena helle constitue egalement une espèce 'cible' de la zone. Intérêts selon la directive "Oiseaux" La zone est entièrement incluse dans la ZICO n° 3 (Région de la Haute Sûre) et revêt une grande importance pour les espèces d'oiseaux liées au milieu forestier, en particulier la Cigogne noire (Ciconia nigra) observée à plusieurs reprises dans cette région et susceptible d'y être déjà nicheuse. Le Pic noir (Dryocopus martius) est un nicheur confirmé comme la Gélinotte des bois (Bonasa bonasia), cette dernière étant souvent associée aux taillis de chêne à écorce. Une petite population d'Alouette lulu (Lullula arborea) occupe les crêtes en friche couvertes de genêts et de broussailles. Autres intérêts Le site présente, en outre, un cortège impressionnant de plantes rarissimes, notamment les espèces liées aux prés humides, aux landes, aux pelouses sèches et aux formations forestières. Pour certaines espèces, ce sont les dernières stations connues ! (ex. Dianthus gratianopolitanus, Rorippa pyrenaica..). Notons également la présence de sept espèces de sauterelles sur les treize espèces considérées comme très menacées selon la liste rouge nationale et enfin le chat sauvage (Felis silvestris), espèce visée à l'annexe IV de la directive . Ce site couvre partiellement un des quatre sites d'intérêt bryophytique européen et abrite de nombreuses espèces de bryophytes menacées. Notons, en plus, l'abondance et la grande diversité d'espèces de lichens (dont une bonne partie est considérée comme rarissime) sur les stations sèches et ensoleillées. Au point de vue de l'avifaune, les prairies humides de fond de vallon abritent encore des cantons de Traquets tariers (Saxicola rubetra) dont la population est fortement menacée au niveau national.

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
LG01.02i
HG02.08i
HK02.03i
MJ02.05i
MB02.04i
HB02i
HB01.02i
MF02.03i
MA03i
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MA03.02i
MA04.02i
MA04.02.02i
HB02i
MA03i
LG01.02i

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.5 Documentation

ECAU , 1995; Naturschutzgebiet "Oberes Ourtal" RN RD 30; Abgrenzung. - Ministère de l'Environnement, Luxembourg. ECAU , 1995; Dossier de classement : Naturschutzgebiet "Oberes Ourtal" (RN RD 30). - Ministère de l'Environnement, Luxembourg. ECAU, EFOR, 1993; Réserve naturelle forestière Wahlhausen - Akeschterbaach. Dossier de classement RN RF 01. - Ministère de l'Environnement, Luxembourg. EFOR, 1990; Les Forêts de la vallée Supérieur de l'Our: 30p. ERPELDING, André (1989):, 1989; Beitrag zur Kenntis der Schwebfliegenfauna Luxemburgs (Diptera, Syrphidae). Paiperlek 11(1), 17-29. ERSA, 1990; Vegetationsökologische Studie von zwei Öslinger Feuchtgebieten mit Vorschlägen für zukünftige Pflegemassnahmen. Zwischenbericht. - Ministère de l'Environnement Luxembourg: 71 S. ERSA, 1993; Dossier de classement: Réserve naturelle "Wahlhausenerdickt/Sauerwis (RN ZH 14), non publié. - Ministère de l'Environnement Luxembourg. FELTON, John C. (1994):, 1994; Materiaux pour un catalogue de Hymenopteres Aculeates du Luxembourg. Bull. SNL 95(1994), 287-294. JUNGBLUTH, J.H., FUCHS, H & GROH, K., 1991; Die Flußperlmuschel Margaritifera margaritifera (L.) in der Our/Luxemburg. Untersuchungen 1991. - Unveröff. Gutachten für die Administration des Eaux et Forêts, Luxembourg: - 10 + 8 S. Neckarsteinach JUNGBLUTH, J.H., FUCHS, H & GROH, K., 1992; Die Flußperlmuschel Margaritifera margaritifera (L.) in der Our/Luxemburg. Untersuchungen 1992. - Neckarsteinach Unveröff. Gutachten für die Direktion des Eaux et forêts, Luxembourg), 13 p. JUNGBLUTH, J.H., FUCHS, H. & GROH, K., 1990; Die Flußperlmuschel Margaritifera margaritifera (L.) in der Our/Luxemburg. Untersuchungen 1989/1990. - Unveröff. Gutachten für die Administration des Eaux et Forêts, Luxembourg. 17 + 4 S., 16 Karten, 4 Anlagen: JUNGBLUTH, J.H., GROH, K., KNOBLAUCH, J., 1994; Projektgruppe Molluskenkartierung : Die Flußperlmuschel Margaritifera maragritifera (Linné,1758) in der Our / Luxemburg. Strukturkartierung 1992 - 1994. - Administration des Eaux et Forêts, Luxembourg. LEJOLY-GABRIEL, M., 1973; Recherches phytosociologiques sur les forêts feuillues de la vallée de l'Our. - Bulletin du Jardin Botanique National de Belgique 43(1/2): 101-186 LEMAT, 1987; Réserve forestière n°1, Vallons dits "Akteschterbaachen" (Walhausen). Etude écologique. - Laboratoire d'Etude des Milieux Aquatiques et Terrestres (LEMAT), Administration des Eaux et Forêts, Luxembourg. MOES, M., 1993; Untersuchungen zur Vegetation, Physiognomie und Entwicklung älterer Eichenschälwälder des Öslings. Endbericht. MOES, Marc (1993):, 1993; Untersuchung zur Verbreitung und Okologie des Wildkatze (Felis silvestris silvestris) in Luxembourg. MUSEE NATIONAL D'HISTOIRE NATURELLE, ADMINISTRATION DES EAUX ET FORÊTS, 1989; Vallée de l'Our en amont du pont de Dasbourg. REICHLING, Léopold (1981):, 1981; 30 annees d'observations floristiques au Luxembourg 1949 - 1979. Bull. SNL 83-84(1978-1979), 75-95. REICHLING, Léopold (1987):, 1987; travaux de la Societe. Excursion du 8 mai 86. Bull. SNL 87(1987), 121. RIES, C., 1993; Die Ackerbegleitflora der Ourtalregion. - In: Klampfl, R., Mersch, C., Moder, G. & Weber, G., 1993. Biotopkartierung der Ourtalregion Teil 1: Vegetation und Landschaft. - "Fondatioun Hëllef fir 'Natur", SCHNEIDER, Nico (1991):, 1991; Contribution a la connaissance des Arthropodes rubicoles du Grand-Duché de Luxembourg. Bull. SNL 92(1191), 85-119. WEBER, G., 1993; Die Hecken der Ourtalregion. - In: Klampfl, R., Mersch, C., Moder, G. & Weber, G. 1993: Biotopkartierungen der Ourtalregion Teil 1: Vegetation und Landschaft. - "Fondatioun Hellef fir 'Natur", Luxemburg: 49-54

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top

5.1 Designation types at national and regional level:

Code Cover [%]
LU0595.80
LU0730.70

5.2 Relation of the described site with other sites:

Designated at national or regional level:

Type code Site name Type Cover [%]
LU05Parc Naturel de l'Our*95.80
LU07Vallée supérieure de l'Our et affluents de Lieler à Dasbourg+30.70

Designated at international level:

Type Site name Type Cover [%]
Other Parc Naturel de l'Our*95.80
Vallée supérieure de l'Our et affluents de Lieler à Dasbourg+30.70

5.3 Site designation (optional)

Règlement grand-ducal du 6 novembre 2009 portant désignation des zones spéciales de conservation.

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

Yes
No, but in preparation
X
No

6.3 Conservation measures (optional)

Principes de gestion Pour les milieux ouverts, il est primordial de sauvegarder les prairies des fonds de vallons et les prairies alluviales de l’Our. Ces milieux constituent des refuges très importants pour une multitude d’espèces animales et végétales menacées. Les dangers les plus importants qui pèsent sur ces prairies sont la conversion en pessières peu productives et l’abandon pur et simple. La gestion de ces zones devrait être la sauvegarde ou la réintroduction d’un pâturage extensif avec des jeunes bovins, si possible sans applications de fertilisants pour les types de prairies les plus menacés. Cette gestion doit se faire en collaboration avec les agriculteurs concernés moyennant des contrats d’extensification tels qu’ils sont proposés par le projet pilote ‘Nature 2000’ du Ministère de l’Environnement. Le long de l’Our des restes de prairies alluviales sont encore présents, elles sont dans certains cas les uniques stations de certaines espèces végétales menacées comme Sanguisorba officinalis, qu'on devrait essayer de sauvegarder à l’aide de contrats d’extensification. Sur le plateau, des restes de zones de suintement formant des marais, ainsi que le reste de prairies à molinie constituent des biotopes très importants et les principes de gestion à y appliquer doivent être définis dans des études précises. L’amélioration de la qualité de l’eau constitue un des facteurs primordiaux pour la sauvegarde de la moule perlière (Margaritifera margaritifera). Il faudra également veiller à sauvegarder la végétation des mégaphorbiaies le long de l’Our qui y est particulièrement bien développée. Le principe de gestion à appliquer pour les forêts de feuillus devrait être celui d’une sylviculture proche de la nature. Pour les forêts de ravin ainsi que les restes des forêts alluviales, le repect des fonctions écologiques devrait primer sur l’exploitation économique. S’il s’agit de forêts domaniales, une mise sous réserve intégrale pourrait être envisagée pour ces types de forêts particulièrement menacées et constituant des habitats prioritaires de la directive.

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top
INSPIRE ID:LU.MDDI.LU0001002
Map delivered as PDF in electronic format (optional)
Yes
No

SITE DISPLAY