Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

B

1.2 Site code

FR4301342

1.3 Site name

Vallée de la Saône

1.4 First Compilation date

1995-11

1.5 Update date

2014-07

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Ministère de la Transition écologique - DGALN/DEB/SDET/ET5
Address:               
Email:en3.en.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr

1.7 Site indication and designation / classification dates

Date site proposed as SCI:1999-03
Date site confirmed as SCI:2007-11
Date site designated as SAC:2014-04
National legal reference of SAC designation:http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000028890125

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:5.903890
Latitude:47.620560

2.2 Area [ha]

21691.0000

2.3 Marine area [%]


No information provided

2.4 Sitelength [km] (optional):


No information provided

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
FR26Bourgogne
FR43Franche-Comté

2.6 Biogeographical Region(s)

Continental (100.00 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.1 Habitat types present on the site and assessment for them

Annex I Habitat types Site assessment
Code PF NP Cover [ha] Cave [number] Data quality A|B|C|D A|B|C
      RepresentativityRelative SurfaceConservationGlobal
3130  info      1.44  0.00 
3140  info      179.06  0.00 
3150  info      179.06  0.00 
3260  info      1432.48  0.00 
3270  info      2.55  0.00 
6210  info      7.72  0.00 
6410  info      7.16  0.00 
6430  info      86.36  0.00 
6440  info      1253.42  0.00   
6510  info      1718.8  0.00 
7220  info  X     0.21  0.00 
8210  info      0.00 
8310  info      179.06  0.00   
9110  info      123.24  0.00 
9130  info      0.00     
9160  info      0.00     
9180  info  X     1.08  0.00 
9190  info      0.00     
91D0  info  X     0.75  0.00 
91E0  info  X     84.7  0.00 
91F0  info      151.86  0.00 
  • PF: for the habitat types that can have a non-priority as well as a priority form (6210, 7130, 9430) enter "X" in the column PF to indicate the priority form.
  • NP: in case that a habitat type no longer exists in the site enter: x (optional)
  • Cover: decimal values can be entered
  • Caves: for habitat types 8310, 8330 (caves) enter the number of caves if estimated surface is not available.
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation)

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
I1092Austropotamobius pallipes        DD 
M1308Barbastella barbastellus    15  20       
M1308Barbastella barbastellus        DD       
A1193Bombina variegata    localities       
M1352Canis lupus        DD       
I1088Cerambyx cerdo        DD 
I1044Coenagrion mercuriale    10  20  localities       
F1163Cottus gobio    75  100       
P1381Dicranum viride        DD 
I1065Euphydryas aurinia        DD 
I6199Euplagia quadripunctaria        DD 
I1083Lucanus cervus        DD 
I1060Lycaena dispar    10  localities       
M1361Lynx lynx        DD       
M1310Miniopterus schreibersii    42  693 
M1310Miniopterus schreibersii    448 
M1310Miniopterus schreibersii   
M1323Myotis bechsteinii        DD 
M1323Myotis bechsteinii    DD 
M1323Myotis bechsteinii    DD 
M1321Myotis emarginatus    300  300 
M1321Myotis emarginatus   
M1321Myotis emarginatus   
M1324Myotis myotis   
M1324Myotis myotis    22 
M1324Myotis myotis    25 
I1041Oxygastra curtisii    10       
F6150Parachondrostoma toxostoma        DD 
M1304Rhinolophus ferrumequinum   
M1304Rhinolophus ferrumequinum    14  45 
M1304Rhinolophus ferrumequinum    45 
M1303Rhinolophus hipposideros    34 
M1303Rhinolophus hipposideros    76  179 
M1303Rhinolophus hipposideros   
F5339Rhodeus amarus         
F6147Telestes souffia        DD 
A1166Triturus cristatus    localities       
I1032Unio crassus         
I1016Vertigo moulinsiana       
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
A298Acrocephalus arundinaceus               
A295Acrocephalus schoenobaenus               
A168Actitis hypoleucos               
Aeshna grandis                   
Aeshna isoceles                   
Aiolopus thalassinus                   
Aira caryophyllea subsp. anceps                   
A229Alcedo atthis               
Allium schoenoprasum                   
A052Anas crecca               
A055Anas querquedula               
A051Anas strepera               
Anguilla anguilla               
A257Anthus pratensis               
A259Anthus spinoletta               
Apatura ilia                   
Aplexa hypnorum                   
A218Athene noctua                 
Avenionia brevis                 
A059Aythya ferina               
5085Barbus barbus               
Boyeria irene                   
Bromus racemosus                   
Bufo bufo               
1202Bufo calamita             
Butomus umbellatus                 
Bythinella carinulata                 
Calamagrostis canescens                   
Carduelis flammea               
Carex pilosa                   
Carex pseudocyperus                 
Carex strigosa                 
Carpodacus erythrinus               
Chondrilla juncea                   
A084Circus pygargus               
Coenagrion pulchellum                   
Coenagrion scitulum                   
Conocephalus dorsalis                   
Cordulegaster boltonii                   
Corrigiola littoralis                   
Crataegus germanica                   
A122Crex crex    12  19         
Dactylorhiza incarnata                 
A238Dendrocopos medius               
A236Dryocopus martius               
Emberiza cia               
Epipactis muelleri                 
1327Eptesicus serotinus    40  40         
Erinaceus europaeus               
Esox lucius               
Euphorbia palustris                 
1363Felis silvestris               
Filago lutescens                   
Fraxinus angustifolia                   
Gagea arvensis                 
A153Gallinago gallinago               
Glaucopsyche alexis                   
Gomphus vulgatissimus                   
Gratiola officinalis                 
Hippolais icterina               
Hottonia palustris                 
Hydrocharis morsus-ranae                   
1203Hyla arborea             
Ichthyosaura alpestris                 
Ischnura pumilio                   
A022Ixobrychus minutus               
Jasione montana                   
A233Jynx torquilla               
A338Lanius collurio               
A340Lanius excubitor               
A341Lanius senator               
Lemna trisulca                   
Leuciscus leuciscus                 
Libellula fulva                   
Lota Lota               
Ludwigia palustris                 
Lythrum portula                   
A073Milvus migrans               
A074Milvus milvus               
Myosurus minimus                 
5003Myotis alcathoe             
Myotis brandti             
Myotis daubentoni    15  15         
1330Myotis mystacinus               
1322Myotis nattereri             
Najas marina                 
A160Numenius arquata               
A158Numenius phaopeus                 
1331Nyctalus leisleri               
1312Nyctalus noctula               
Nymphoides peltata                   
Ochis pourpre                 
Oenanthe fistulosa                   
A277Oenanthe oenanthe               
Oenanthe pencedanifolia                 
Ophrys apifera subsp. apifera                 
Orobanche hederae var. godronii                   
Orthetrum brunneum                   
Orthetrum coerulescens                   
Pelophylax lessonae               
A072Pernis apivorus               
Phyteuma nigrum                   
A234Picus canus               
1309Pipistrellus pipistrellus             
Plebejus argyrognomon                   
1326Plecotus auritus               
1329Plecotus austriacus               
Poa palustris                 
A119Porzana porzana               
Potamogeton acutifolius                 
Pyrgus armoricanus                   
A118Rallus aquaticus               
1209Rana dalmatina               
Rana esculenta               
1213Rana temporaria             
Rhodeus sericeus                 
A249Riparia riparia               
Salamandra salamandra               
Salmo trutta fario                 
A275Saxicola rubetra               
Sciurus vulgaris               
Scrophularia oblongifolia                   
Segmentina nitida                   
Senecio helenitis                 
Somatochlora flavomaculata                   
Somatochlora metallica                   
Spiranthes spiralis                 
Stachys germanica                   
Stellaria palustris                 
Stratiotes aloides                 
Sympetrum danae                   
Triturus helveticus                 
Triturus vulgaris                 
Ulex minor                 
Ulmus laevis                   
Unio mancus                 
Upupa epops               
A142Vanellus vanellus               
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N0610.00
N075.00
N082.00
N1032.00
N1210.00
N1418.00
N1610.00
N1910.00
N201.00
N211.00
N231.00
N0610.00
N075.00
N082.00
N1032.00
N1210.00
N1418.00
N1610.00
N1910.00
N201.00
N211.00
N231.00

Total Habitat Cover

200

Other Site Characteristics

La vallée alluviale de la Saône (lit majeur et lit mineur) constitue ce site dominé par les prairies (fauche et pâture). En effet, les cultures dont la surface est globalement estimée à environ 15% restent localisées principalement à l'amont et à l'aval de Gray. Concernant les chauves-souris, le site comprend également des gîtes de mise bas, le plus souvent situés en bâtiments ou infrastructures artificielles et les terrains de chasse associés pour les jeunes de 1 an, soit un rayon de 1 km autour des gîtes. Ces terrains de chasse sont sélectionnés en fonction de leur qualité en excluant les zones les plus artificialisées. Ils abritent également des habitats et d'autres espèces d'intérêt communautaire. 5 entités situées en Bourgogne sont ainsi intégrées au site : Talmay, Lamarche-sur-Saône, Auxonne, Saint-Jean-de-Losne et Longchamp. Le site comprend également une grotte naturelle présentant un très grand intérêt pour la reproduction et l'hibernation de nombreuses espèces de chiroptères : la grotte du Caroussel à Port-sur-Saône et Conflandey. Une autre cavité particulièrement remarquable fait également partie du site : la mine de Fleurey située sur la commune de Fleurey-les-Faverney. Parmi les menaces, les points de vulnérabilité et les principaux enjeux ayant trait à la conservation des habitats naturels, de la faune et de la flore de la du site Vallée de la Saône, il convient de retenir : - la dégradation de la qualité des eaux provenant, par ordre décroissant, des apports de nitrates et de phosphore véhiculés par les affluents émissaires récepteurs des principales agglomérations ne disposant pas d'un traitement efficace des eaux usées, des apports de phosphore en provenance d'usine, d'un déficit d'assainissement des communes rurales et de la mise en culture de certains secteurs (plateaux karstiques en relation avec la nappe et plaine) ; - la mise en culture de la vallée (disparition de prairies et de haies), - le surpâturage qui constitue une menace importante puisque c'est environ 550 ha des milieux ouverts et boisement linéaires concernés par le phénomène. - La réduction de l'espace pour certaines formations est également un problème, les chemins, les routes et les activités anthropiques étant les principaux facteurs dégradants. - un certain "assèchement" des prairies inondables, le drainage de certaines parcelles, - une diminution de la valeur piscicole de la rivière liée à une baisse de la qualité des eaux mais surtout à la chenalisation généralisée de tous les affluents de la Saône, - la disparition des forêts alluviales typiques (chênaie ormaie notamment). - la présence d'espèces exotiques envahissantes, - la plantation de résineux (douglas, épicéa…) et de feuillus allochtones (Peuplier, Chêne rouge…). Plus particulièrement concernant les chiroptères : - Les chauves-souris sont très sensibles au dérangement pendant la période de mise bas ou d'hibernation. Un aménagement ou des dérangements répétés liés à une surfréquentation humaine des lieux de vie (travaux, aménagement touristique, spéléologie, reprise d'exploitation de carrières ) peuvent entraîner la mortalité de chauves-souris ou leur déplacement vers d'autres sites plus paisibles. - La disparition des gîtes ou leur modification est une des causes du déclin des chauves-souris (travaux condamnant l'accès par les chauves-souris comme la pose de grillage dans les clochers d'églises, fermeture de mines ou carrières souterraines, rénovation de ponts et d'ouvrages d'art, coupe d'arbres creux ). - Les milieux aquatiques offrent des habitats favorables au développement des insectes, source d'alimentation d'un cortège d'espèces dont les chauves-souris. Le maintien des ripisylves en bon état s'avére ainsi très important pour celui des chauve-souris. - Des pratiques agricoles et sylvicoles extensives sont garantes de leur maintien et de la bonne qualité des eaux. Une modification de ces pratiques risque d'en modifier la qualité. En revanche, les cultures intensives, la suppression de haies, de boqueteaux et de petits bois, ainsi que le retournement des prairies constituent des facteurs d'isolement des populations pour de nombreuses espèces faunistiques (en particulier les amphibiens et les chauves-souris).

4.2 Quality and importance

De Vioménil, où elle prend sa source dans les Vosges, à sa confluence avec le Rhône, la Saône traverse 6 départements sur 480 km dont 145 en Haute-Saône. L'axe de la vallée est d'orientation générale nord-est/sud-ouest. La rivière s'écoule sur des alluvions reposant sur des grès, des marnes et des calcaires argileux jusqu'à la confluence avec la Lanterne. Dès ce niveau, les calcaires constituent l'assise jusqu'à l'amont de Gray où leur succèdent des remplissages lacustres. Un système de terrasses étagées, témoin d'un ancien lit de la Saône, domine l'actuel lit majeur. La nappe alluviale de la Saône est semi-captive. Les échanges, latéraux avec la rivière et verticaux avec la surface, sont en effet restreints en raison de l'imperméabilité des alluvions. L'infiltration très ralentie des eaux pluviales expose les sols aux pluies et aux crues principalement en hiver et au printemps. Il en résulte une hydromorphie marquée dans tous les secteurs de niveau topographique inférieur et dans ceux caractérisés par l'existence de nappes superficielles. Les sols sont mieux drainés (granulométrie assez grossière des matériaux) en bordure de rivière. Ces dispositions se modifient de l'amont à l'aval. Malgré la mise en culture de certains secteurs, les prairies inondables du lit majeur constituent encore des complexes fonctionnels bien typiques et bien individualisés dans lesquels les groupements végétaux aquatiques, prairiaux ou forestiers restent remarquables. Parmi les groupements herbacés constituant le lit majeur de la vallée, on distingue : - L'arrhénathéraie à colchique, prairie qui se développe sur les niveaux topographiques supérieurs. Elle est menacée par les cultures en raison du caractère temporaire et court de l'inondabilité du sol. - Les prairies inondables à brome et à séneçon et pâture mésohygrophile occupent la plus grande partie de la surface alluviale*, sur les niveaux topographiques moyens et inondables. Elles présentent une grande diversité floristique, caractéristique des couloirs alluviaux. - Les prairies longuement inondables à Oenanthe fistuleuse et le groupement pâturé inondable à Vulpin genouillé sont des groupements rencontrés dans les dépressions mouillées une grande partie de l'année. Deux espèces végétales protégées leur sont associées : la Stellaire des marais et la Gratiole officinale. Ces groupements assurent la transition topographique entre les prairies de niveau moyen et les groupements plus humides ou aquatiques. L'ensemble de ces prairies est actuellement géré en fauche, pâturage ou système mixte ; les apports de fertilisants sont généralement faibles à nuls. On peut considérer qu'il s'agit de milieux naturels fragiles, menacés par des processus d'intensification (amendement ou mise en culture) ou de conversion (plantation de peupliers) qui ont, jusqu'à présent, relativement épargné le site. Des formations plus linéaires ou ponctuelles de mégaphorbiaies, cariçaies et roselières sont associées à ces ensembles prairiaux. En quelques endroits, ces groupements peuvent atteindre une extension importante (à Rupt-sur-Saône, par exemple). Dans le lit majeur de la Saône, se développent également plusieurs types de forêts : - La chênaie-frênaie-ormaie inondable est bien représentée dans la plaine d'inondation de la Saône. Seule cette vallée (et la zone de confluence avec l'Ognon) présente ce groupement en Franche-Comté. Elle est fragmentaire en amont de Gray (confluences de la Lanterne et de la Superbe, Rupt-sur-Saône, Mercey, Autet) pour devenir plus importante sur la partie basse où elle formait un continuum jusqu'à l'aval de Pontailler-sur-Saône. Ces forêts sont marquées par un régime d'inondation régulier (de quelques décimètres à plus d'un mètre) et sont installées sur des terrains fertiles. Marqués par une grande productivité, ce sont des milieux forestiers exceptionnels par la diversité des essences telles que l'Orme lisse ou le Frêne oxyphylle. Ce dernier est une espèce supra-méditerranéenne et ces secteurs constituent les stations les plus septentrionales de l'est de la France. - Des aulnaies marécageuses apparaissent dans les secteurs engorgés du lit inondable. Elles sont très localisées (Chaux-les-Port par exemple). - Les saulaies et aulnaies-frênaies de rives, malgré leur fonction stabilisatrice des berges et épuratrices des eaux, restent fragmentées car supplantées par les peupleraies. Elles restent malgré tout bien développées sur la basse vallée de la Lanterne. Quelquefois, ces aulnaies-frênaies forment des bois tels que le bois de la Vaivre à Ovanches et le bois des Vernes à Vauchoux. - L'érablaie-tiliaie à Scolopendre est très localisée, de manière linéaire, sur les zones de pente en front de faille des plateaux calcaires sous-jacents. La diversité végétale y est très élevée. L'intérêt des habitats prairiaux et forestiers est renforcé par la présence de bras secondaires, de bras morts et de mares temporaires ou non. Ces milieux abritent une végétation originale avec plusieurs espèces protégées. Entre autres, le groupement à Hydrocharis (faux-nénuphar), prioritaire, occupe de nombreux bras morts du Val de Saône lorsque l'eau est stagnante. Il héberge une espèce protégée régionalement : le Stratiotès faux-aloès. L'axe fluvial constitue avant tout un lieu d'intérêt ornithologique remarquable. Il constitue une zone de nidification unique en Franche-Comté pour certaines espèces à très forte valeur patrimoniale. Citons le Râle des genêts, habitant des terrains humides à bonne couverture herbeuse, menacé par la disparition de son habitat et par la modernisation des pratiques agricoles, la fauche précoce en particulier, ou encore la Marouette ponctuée et le Blongios nain, oiseaux des zones marécageuses, bénéficiant eux-aussi d'une protection européenne. Le site abrite également de nombreux rapaces, dont 3 des 4 espèces de busards ainsi que la Pie-grièche écorcheur, le Martin pêcheur, ou la Pie-grièche à tête rousse. La vallée est aussi une voie de migration importante d'espèces liées aux prairies humides et menacées par leur raréfaction. La Grue cendrée, un des plus grands oiseaux d'Europe nichant à l'extrême nord des pays scandinaves, en est un exemple. Les milieux naturels du site sont aussi extrêmement favorables au développement des amphibiens parmi lesquels il convient de mentionner le Triton crêté et le crapaud Sonneur à ventre jaune, protégés au niveau européen. Quelques insectes également sont remarquables, comme le Lucane cerf-volant, plus grand coléoptère d'Europe, dont la larve se développe dans le bois mort des chênes, ou encore le Cuivré des marais, papillon des prés et clairières de forêts humides. Des libellules protégées au niveau européen, telles que l'Agrion de Mercure ou la Cordulie à corps fin, sont également présentes sur le site. Toujours dans le domaine faunistique, il est intéressant de mentionner la présence de nombreux chiroptères (chauves-souris) inscrits à l'annexe II de la directive Habitats. Le développement de ces mammifères, strictement insectivores, est corrélé au maintien d'écosystèmes marqués par une bonne productivité (prairies alluviales inondables, forêts inondables, cours d'eau) et par un ensemble de gîtes permettant à ces espèces d'accomplir leur cycle annuel. En effet, située entre les premiers contreforts des Vosges, le plateau de Langres et le massif du Jura, la Haute-Saône offre un réseau karstique dont les galeries sont pour la plupart fréquentées par les chiroptères. Comme ces cavités karstiques*, des galeries d'anciennes mines offrent des conditions de vie particulières : obscurité permanente, humidité et température beaucoup moins variables qu'en surface et qui conviennent aux chiroptères. De plus, la présence de certains bâtiments favorise également la présence de certaines espèces dites anthropophiles. Plusieurs colonies profitent donc d'un ensemble de conditions favorables. Parmi elles : - deux colonies de Grand Murin d'importance régionale logent à Port-sur-Saône et à Gray - la grotte du Carroussel à Port-sur-Saône et Conflandey abrite 10% des effectifs régionaux de Minioptères de Schreibers, ainsi qu'une cinquantaine de chauves-souris en hiver (Grand Rhinolophe principalement). Cette cavité est située en limite nord de l'aire de répartition de l'espèce en France - A Vellexon, une colonie importante de Grand Rhinolophe est également présente. - La mine de Fleurey se situe à proximité de la plaine alluviale où conflue la Lanterne et la Saône. Elle sert de cavité mère à une population de l'ordre de 70 Petits Rhinolophes. Lors de l'hiver 2013/2014, 180 Petits Rhinolophes ont été comptabilisés. La qualité des eaux de la Saône et de ses affluents est correcte (classe 1B) sur 50 % de son linéaire et médiocre (classe 2) sur le reste. Compte-tenu de ses caractéristiques morpho-dynamiques, de la présence d'un lit majeur largement développé et de son régime hydrologique de type pluvial, caractérisé par des hautes eaux de début d'automne, poursuivies généralement jusqu'en février-mars, la Saône est un exemple type de rivière à Brochet. Cette espèce trouve, en effet, dans les prairies de bas niveau longuement inondées au début du printemps des frayères propices. Doit être impérativement mentionnée dans ce domaine, l'importance vitale des affluents pour la reproduction des poissons. De très nombreux espaces de ce type ont subi des travaux de correction assez importants. Certains ont cependant conservé, sur des territoires réduits, des caractéristiques favorables à certains poissons tels que la Bouvière, espèce polluo-sensible ou le Chabot, deux poissons des zones bien oxygénées, à fort courant. L'Ecrevisse à pieds blancs est présente sur les petits effluents forestiers du secteur de Rupt.

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MA01i
MA02i
HA04.01i
LA04.03i
MA07i
MA08i
LA10i
MA10.01i
LB01.02i
LB02.01i
LB02.03i
LB02.04i
LC01.01.01i
LD01.02i
LD01.05i
LD02.01i
LE01i
LE01.02i
LE02.01i
LE03.01i
LF03.02.03i
LG05.01i
LH01i
LH06.01i
MI01i
MJ02.01i
MJ02.03i
MJ02.05i
HJ02.06i
LJ02.06i
MK02.03i
LK03.05i
MA01i
MA02i
HA04.01i
LA04.03i
MA07i
MA08i
LA10i
MA10.01i
LB01.02i
LB02.01i
LB02.03i
LB02.04i
LC01.01.01i
LD01.02i
LD01.05i
LD02.01i
LE01i
LE01.02i
LE02.01i
LE03.01i
LF03.02.03i
LG05.01i
LH01i
LH06.01i
MI01i
MJ02.01i
MJ02.03i
MJ02.05i
HJ02.06i
LJ02.06i
MK02.03i
LK03.05i
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
HA03i
HA03i

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.4 Ownership (optional)


No information provided

4.5 Documentation (optional)

- TERRAZ, L. et al (2008). Guide pour une rédaction synthétique des Docobs Natura 2000. ATEN, Montpellier, 56 pages (ISBN 10 : 2-912801-74-5 ISBN 13 : 978-2-912801-74-6, dépôt légal : juin 2008). - TERRAZ, L. et al (2008). Guide pour une rédaction synthétique des Docobs Natura 2000 : le Docob type " prêt à remplir ". ATEN, Montpellier, 56 pages (dépôt légal : juin 2008). - TERRAZ, L., PROFIT, A-F., BLANCHARD, O. (2008). Natura 2000 en Franche-Comté : quand l'Homme s'engage pour la Biodiversité ". CPIE Haut-Doubs, DIREN Franche-Comté, Besançon, 20 pages (dépôt légal : juin 2008). -GADEN J.-L., GADEN F., EGGERT C. (2010). Etude des amphibiens sur le site N 2000 de la Vallée de la Saône dans le cadre de l'animation du DocOb, Ecotope Faune Flore, FaunaConsult - MORIN, C. , LEGAY, P. , GUINCHARD, M. (2008). Inventaires ornithologiques du site Natura 2000 de la Vallée de la Saône. État des lieux réalisé dans le cadre de la mise en œuvre du document d'objectifs. LPO Franche Comte. BE Etudes en environnement. 53p + annexes. - MORA, F. , KARAS, F. ,  Désignation des enjeux entomologiques et mise en évidence de zones  d'intérêt. Vallées supérieures de la Lanterne et de l'Ognon. Complexe alluvial de la Saône. (Rhopalocères et Odonates) (2007). 41p + annexes. - MONY, F. (2012). Etude et cartographie de la végétation des milieux ouverts et boisements linéaires associés du site Natura 2000 de la « Vallée de la Saône ». BE Biotope - RICHARD. P. (2011). Détermination du Vertigo moulinsiana. Responsable scientifique du Conservatoire des Sites Lorrains et membre du CSRPN de Lorraine. - MOUTHON, J., MORA, F., FRANZONI, A., 2011. Recherche ciblée de deux espèces de Naïdes patrimoniales en Franche-Comté : la Moule perlière d'eau douce (Margaritifera margaritifera) et la Mulette épaisse (Unio crassus) (Mollusca Bivalvia). Tome I : Rapport de restitution des investigations 2010. OPIE-FC, DREAL-FC, UE, 59 pages. - BRESSON, C., 2013. Expertise sur les chiroptères - Inventaires sur le peuplement des chiroptères Site Natura 2000 Vallée de la Saône. CPEPESC, DREAL-FC, 70 pages. - BOUCHARD, J., 2009. Réseau de contrôle et Surveillance - Réseau de Contrôle opérationnel - Résultats campagne 2007/2008 - Pêche en cours d'eau - Départements de Haute-Saône et Territoire de Belfort. ONEMA, 143 pages. - Base de données CBNFC-ORI, 2012. - ECOLOGIE & BOTANIQUE - Etude et cartographie des milieux forestiers, aquatiques et annexes du site Natura 2000 « Vallée de la Saône » - 2016, 277 pages. - Etude entomologique et malacologique des sites Natura 2000 "Vallée de la Saône" et "Vallée de la Lanterne", CBNFC-ORI 2017-2019

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top

5.1 Designation types at national and regional level (optional):

Code Cover [%]
FR030.00
FR051.00
FR121.00

5.2 Relation of the described site with other sites (optional):

Designated at national or regional level:

Type code Site name Type Cover [%]
FR12PARC NOTRE-DAME DE LORETTE DU CHATEAU DE SCEY*0.00
FR03Grotte du Carroussel0.00
FR12Site urbain d'Auxonne0.00

5.3 Site designation (optional)

Ce site a déjà fait l'objet d'une désignation au titre de la directive habitats naturels en 1998. Dans le cadre de l'extension au titre de la directive habitats et de la désignation au titre de la directive oiseaux, une concertation avec les communes conc

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.1 Body(ies) responsible for the site management:

Organisation:Etablissement Public Territorial du Bassin Saône et Doubs
Address:
Email:info@eptb-saone-doubs.fr

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

X
Yes Name: Document d'objectifs de gestion (DOCOB) du site Natura 2000 n° FR2601012 "Gîtes et habitats à chauves-souris en Bourgogne"
Link: http://www.side.developpement-durable.gouv.fr/exploitation/DEFAULT/doc/IFD/IFD_REFDOC_0527334/

Name: Document d'objectifs du site "Vallée de la Saône"
Link: http://natura2000.mnhn.fr/uploads/doc/PRODBIOTOP/1833_FR4301342_DOCOB_2005.pdf

No, but in preparation
No

6.3 Conservation measures (optional)

Opérateur du document d'objectifs : Syndicat mixte d'étude pour l'aménagement du bassin de la Saône et du Doubs, BP 173, F-71017 MACON CEDEX, tel (+33) 3 85 21 98 12, fax (+33) 3 85 21 98 64, Email smesd@club-internet.fr. Document d'objectifs validé en ju

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top No information provided

SITE DISPLAY