Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

B

1.2 Site code

FR8201697

1.3 Site name

Grotte à chauves-souris de Baume Sourde

1.4 First Compilation date

1995-12

1.5 Update date

2013-09

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Ministère de la Transition écologique - DGALN/DEB/SDET/ET5
Address:               
Email:en3.en.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr

1.7 Site indication and designation / classification dates

Date site proposed as SCI:1998-12
Date site confirmed as SCI:2009-12
Date site designated as SAC:2014-09
National legal reference of SAC designation:http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000029574395

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:5.052380
Latitude:44.628700

2.2 Area [ha]

333.0000

2.3 Marine area [%]

0.0000

2.4 Sitelength [km] (optional):


No information provided

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
FR71Rhône-Alpes

2.6 Biogeographical Region(s)

Mediterranean (100.00 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.1 Habitat types present on the site and assessment for them

Annex I Habitat types Site assessment
Code PF NP Cover [ha] Cave [number] Data quality A|B|C|D A|B|C
      RepresentativityRelative SurfaceConservationGlobal
3250  info      11.99  0.00 
6210  info  X     0.00 
8130  info      1.23  0.00 
8310  info      2.00 
92A0  info      22.98  0.00 
  • PF: for the habitat types that can have a non-priority as well as a priority form (6210, 7130, 9430) enter "X" in the column PF to indicate the priority form.
  • NP: in case that a habitat type no longer exists in the site enter: x (optional)
  • Cover: decimal values can be entered
  • Caves: for habitat types 8310, 8330 (caves) enter the number of caves if estimated surface is not available.
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation)

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
I1092Austropotamobius pallipes        DD       
M1308Barbastella barbastellus        DD       
M1308Barbastella barbastellus        DD       
F1138Barbus meridionalis        DD       
F1163Cottus gobio        DD       
I6199Euplagia quadripunctaria        DD       
M1310Miniopterus schreibersii    5000  13000 
M1310Miniopterus schreibersii    500  2000 
M1323Myotis bechsteinii        DD       
M1323Myotis bechsteinii        DD       
M1307Myotis blythii        DD       
M1307Myotis blythii        DD       
M1321Myotis emarginatus        DD       
M1321Myotis emarginatus        DD       
F6150Parachondrostoma toxostoma        DD       
M1305Rhinolophus euryale        DD       
M1305Rhinolophus euryale        DD       
M1304Rhinolophus ferrumequinum    30 
M1304Rhinolophus ferrumequinum   
M1303Rhinolophus hipposideros    10 
M1303Rhinolophus hipposideros    50 
F6147Telestes souffia        DD       
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
A224Caprimulgus europaeus                   
A080Circaetus gallicus                   
1327Eptesicus serotinus             
Hierophis viridiflavus                 
1311Hypsugo savii             
Myotis daubentoni                 
1322Myotis nattereri             
1331Nyctalus leisleri                 
Pipistrellus kuhli               
1309Pipistrellus pipistrellus               
Rana esculenta                 
1212Rana ridibunda                 
1849Ruscus aculeatus                 
1333Tadarida teniotis                 
Zamenis longissimus                 
Zygaena rhadamanthus                   
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N060.00
N0818.00
N098.00
N100.00
N1511.00
N1657.00
N175.00
N210.00
N220.00
N231.00

Total Habitat Cover

100

Other Site Characteristics

Creusée sous la colline du Grand Quinson (Diois - Drôme) par l'action récurrente de la tectonique et de la dissolution du calcaire par l'eau, la grotte de Baume Sourde est une vaste cavité qui présente un développement souterrain total d'environ 300 m. Trois entrées donnent accès à la cavité dont deux sont naturelles. La troisième, située en bordure du sentier qui longe le Roubion, est un tunnel creusé par la main de l'Homme. Percé vers 1850, ce tunnel aurait servi à exploiter le guano des chauves-souris et les phosphates accumulés dans la grotte (in CHOPPY 1963). Les Chiroptères sont des espèces animales globalement sensibles à tous types de perturbation surtout pendant les périodes d'hivernage et de reproduction ; mais la période hivernale, du fait de l'état de léthargie dans lequel se trouvent les animaux, accentue encore cette particularité biologique. La vulnérabilité des animaux est d'autant plus accrue lorsque ceux-ci sont directement suspendus aux parois ou aux plafonds de la cavité, comme c'est le cas des Minioptères et des Rhinolophes. Le fait d'être suspendus en pleine vue les expose d'une part aux dérangements directs (lumière, fumée, bruit) et d'autre part accentue la probabilité de destruction volontaire (vandalisme). Par ailleurs, les Minioptères se tenant en essaim, chaque dérangement touche l'ensemble de la population et par conséquent a un impact négatif d'autant plus important. Les animaux encastrés (Murins) sont quant à eux moins soumis au dérangement direct. Toutefois, un grand nombre de visiteurs ou la propagation de fumée (torche ou feu) peuvent les sortir de leur léthargie au même titre que les autres espèces. L'absence de reproduction dans la grotte de Baume Sourde est peut-être due à un dérangement trop fréquent en période estivale. La pose de grille à l'entrée de la grotte ne pouvant être envisagée à cause de la fréquentation de celle-ci par le Minioptère de Schreibers, un système de " protection " plus adapté à cette espèce (de type " douve ") a été mis en place pour limiter la pénétration du public dans la cavité. La réduction de la ressource alimentaire est étroitement dépendante de la fermeture des milieux et de l'usage de pesticides en milieu agricole.

4.2 Quality and importance

La grotte naturelle de Baume Sourde est située dans le Diois (Drôme), sur la commune de Francillon-sur-Roubion. L'entrée de la cavité se trouve le long du sentier pédestre qui longe le Roubion, au pied de la colline du Grand Quinson, à 310 m d'altitude. Les terrains environnant la cavité sont variés, alternant des zones forestières (forêts du Grand et du Petit Quinson), des landes sub-méditerranéennes (landes à genêt cendré et genévriers, pelouses sèches), des zones de cultures ainsi que des forêts riveraines (ripisylve du Roubion). Cette grotte est connue des chiroptérologues depuis plus de 20 ans comme le plus important gîte d'hivernage de Rhône-Alpes pour plusieurs espèces de chauves-souris (et notamment du Minioptère de Schreibers). Le suivi annuel du site en période hivernale depuis 1978 a mis en évidence le considérable intérêt de la grotte, tant vis-à-vis des espèces et des effectifs observés que de la régularité de sa fréquentation. Sa localisation à basse altitude (310 m) contribue au maintien d'une température hivernale douce et sans variation brutale. La présence de la rivière souterraine dans le réseau inférieur concourt à la stabilité d'un taux d'hygrométrie saturé. La configuration complexe du réseau et la hauteur des plafonds assurent une importante diversité de sites de suspension pour les animaux, ainsi qu'une sécurité accrue par rapport aux éventuels prédateurs. Les espèces de Chiroptères d'intérêt communautaire présentes sur le site « Grotte à chauves-souris de Baume Sourde » sont au nombre de huit. Parmi elles, trois hivernent de manière régulière sur le site (Grand rhinolophe, Petit rhinolophe et Minioptère de Schreibers). Les autres espèces sont connues soit par observations d'individus en transit ou en estivage dans la cavité, soit par contacts d'individus en chasse. Les effectifs réels de ces espèces sont difficiles à estimer et leur reproduction est possible sur le site ou en périphérie, compte tenu de la régularité des contacts et des milieux favorables présents. La grotte abrite une population dense et abondante de Minioptère de Schreibers, ici en limite de son aire de répartition. Il s'agit du site d'hivernage le plus important de la région Rhône-Alpes pour cette espèce, avec des effectifs de l'ordre de 5000 à 13000 individus. Les effectifs de Minioptères ont fortement chuté en 2002, comme partout en France (probablement par suite de maladie). On assiste à une ré-augmentation progressive des populations. Le Minioptère ne se reproduit pas dans cette grotte, peut-être du fait d'un dérangement trop fréquent (randonneurs..) ou de la faiblesse des ressources en nourriture à proximité ou à cause des conditions intrinsèques au gîte (température, humidité) non adaptées en période estivale. Les hivernants vont très probablement se reproduire dans des cavités voisines comme la grotte des Sadoux (site Natura 2000 FR8201690) et le tunnel de drainage du château de la Borie (site Natura 2000 " Sables du Tricastin " FR8201676). Le Minioptère de Schreibers fait l'objet de préoccupations majeures (« vulnérable » au niveau national et « en danger » au niveau régional) du fait du faible nombre de sites occupés en France. Chaque site de reproduction ou d'hibernation rassemble généralement une part importante de la population nationale. Ainsi, la colonie d'hivernage de la grotte de Baume Sourde représente au moins 10 % de la population nationale. Le Petit et le Grand Rhinolophe sont également notés chaque hiver dans la grotte de Baume Sourde avec des effectifs pouvant atteindre la trentaine ou cinquantaine d'individus. Ces populations sont remarquables, puisque les rassemblements hivernaux de plus de 25 individus sont rares en Rhône-Alpes pour ces deux espèces. L'état de conservation des trois espèces hivernant régulièrement en nombre dans la cavité (espèces 1310, 1303 et 1304) peut être considéré comme modérément défavorable sur le site de la grotte de Baume Sourde. La fluctuation des effectifs ou de leur statut à l'échelle biogéographique explique ce statut, malgré la protection physique de leur gîte. Cependant la disponibilité en terrains de chasse favorables sur un périmètre cohérent avec leurs exigences écologiques demeure inconnue. Cette disponibilité est essentielle pour l'avenir de ces espèces. Pour les autres Chiroptères d'intérêt communautaire contactés sur le site, un manque de connaissance certain limite l'évaluation de leur état de conservation. Pour les Rhinolophes, , la tendance globale y compris localement est une diminution du nombre de gîtes du fait de la restauration du bâti ou sa désaffection entraînant sa dégradation et sa disparition (ruines des bâtiments les plus anciens). L'état de conservation à l'échelle biogéographique est pour toutes les espèces « défavorable mauvais », sauf pour le Murin à oreilles échancrées (défavorable inadéquat) et le Murin de Bechstein (inconnu). Dans un cadre plus large, les listes rouges nationale et régionale donnent des statuts de conservation assez préoccupants pour la plupart de ces espèces. Huit autres espèces de chiroptères (figurant à l'annexe IV de la directive Habitats, ainsi que sur le Livre Rouge national) fréquentent également ce site. Les deux espèces de Murins (de Natterer et de Daubenton) sont notées de manière régulière, en petit nombre, dans la grotte elle-même, surtout en période de transit. Les autres espèces ont été contactées sur les terrains de chasse qu'elles exploitent à proximité de la grotte. L'intérêt remarquable de la grotte de Baume Sourde a été reconnu par son inscription à l'inventaire des Zones Naturelles d'Intérêt Ecologique, Floristique et Faunistique (ZNIEFF de type 1) ainsi qu'à l'inventaire départemental des Espaces Naturels Sensibles (ENS).

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MA01Xb
LA03i
LA04i
MA04.03b
MB02b
LF03.01i
LF03.02i
LG01.02i
LG01.03i
HG01.04i
LJ02.03b
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.4 Ownership (optional)

Type[%]
PublicNational/Federal0
State/Province0
Local/Municipal0
Any Public0
Joint or Co-Ownership0
Private0
Unknown0
sum100

4.5 Documentation (optional)

- CORA Drôme - Document d'objectifs pour le site " Grotte à chauves-souris de Baume sourde " - Version provisoire - Mai 2008 - 72p. - VINCENT S., VUINEE L. 2013 - Document d'Objectifs 2013-2018 – Site Natura 2000 FR 820 1697 « Grotte à chauves-souris Baume Sourde », Saint-Marcel-lès-Valence, 2012, 104 p. - CORA Drôme - Mai 2005 - Mise en œuvre du document d'objectifs du site " Grotte à chauves-souris de Baume Sourde " - Actions 2004. - CORA Drôme - Avril 2006 - Mise en œuvre du document d'objectifs du site " Grotte à chauves-souris de Baume Sourde " - Actions 2005. - CORA (Groupe Chiroptères Rhône-Alpes) - 2002 - Atlas des Chiroptères de Rhône-Alpes - Le Bièvre, hors série n°2, 134 p. - CORA (Groupe Chiroptères Rhône-Alpes) - Novembre 2005 - Inventaire des gîtes cavernicoles d'intérêt majeur pour les Chiroptères en région Rhône-Alpes, 42 p. - Cahiers d'habitats Natura 2000 - Tome 7 : Espèces animales - La Documentation française - Avril 2004, 353 p.

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top

5.1 Designation types at national and regional level (optional):

Code Cover [%]
FR00100.00

5.2 Relation of the described site with other sites (optional):


No information provided

5.3 Site designation (optional)


No information provided

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.1 Body(ies) responsible for the site management:


No information provided

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

Yes
No, but in preparation
X
No

6.3 Conservation measures (optional)

Suite à l'extension du site FR8201697 « Grotte à chauves-souris de Baume Sourde » (de 7 ha à 333 ha) afin d'intégrer les territoires de chasse des chiroptères, le document d'objectifs, qui avait été élaboré en 2008, a été actualisé. Le document d'objec

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top No information provided

SITE DISPLAY