Database release:
SDF
NATURA 2000 - STANDARD DATA FORM

For Special Protection Areas (SPA),
Proposed Sites for Community Importance (pSCI),
Sites of Community Importance (SCI) and
for Special Areas of Conservation (SAC)

TABLE OF CONTENTS

1. SITE IDENTIFICATION

Back to top

1.1 Type

A

1.2 Site code

FR8212032

1.3 Site name

Vallée de l'Arve

1.4 First Compilation date

2014-04

1.5 Update date

2016-03

1.6 Respondent:

Name/Organisation:Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie - DGALN/DEB/SDEN/Bureau Natura 2000
Address:          La Défense Cedex  92055   
Email:en3.en.deb.dgaln@developpement-durable.gouv.fr

1.7 Site indication and designation / classification dates

Date site classified as SPA:2016-05
National legal reference of SPA designationhttps://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000032575786&dateTexte=
Date site proposed as SCI:2016-05
Date site confirmed as SCI: No data
Date site designated as SAC: No data
National legal reference of SAC designation: No data

2. SITE LOCATION

Back to top

2.1 Site-centre location [decimal degrees]:

Longitude:6.348250
Latitude:46.111200

2.2 Area [ha]

757.0000

2.3 Marine area [%]

0.0000

2.4 Sitelength [km]:

0.00

2.5 Administrative region code and name

NUTS level 2 code Region Name
FR71Rhône-Alpes

2.6 Biogeographical Region(s)

Alpine (100.00 %)

3. ECOLOGICAL INFORMATION

Back to top

3.2 Species referred to in Article 4 of Directive 2009/147/EC and listed in Annex II of Directive 92/43/EEC and site evaluation for them

Species Population in the site Site assessment
G Code Scientific Name S NP T Size Unit Cat. D.qual. A|B|C|D A|B|C
      MinMax  Pop.Con.Iso.Glo.
BA168Actitis hypoleucos        DD       
BA229Alcedo atthis    10 
BA053Anas platyrhynchos        DD       
BA028Ardea cinerea        DD       
BA029Ardea purpurea         
BA021Botaurus stellaris   
BA136Charadrius dubius        DD       
BA027Egretta alba         
BA026Egretta garzetta         
BA125Fulica atra        DD       
BA123Gallinula chloropus        DD       
BA022Ixobrychus minutus   
BA338Lanius collurio    10       
BA073Milvus migrans    20  40 
BA074Milvus milvus             
BA058Netta rufina        DD       
BA023Nycticorax nycticorax   
BA005Podiceps cristatus        DD       
BA118Rallus aquaticus        DD       
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, I = Invertebrates, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Type: p = permanent, r = reproducing, c = concentration, w = wintering (for plant and non-migratory species use permanent)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the Standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting (see reference portal)
  • Abundance categories (Cat.): C = common, R = rare, V = very rare, P = present - to fill if data are deficient (DD) or in addition to population size information
  • Data quality: G = 'Good' (e.g. based on surveys); M = 'Moderate' (e.g. based on partial data with some extrapolation); P = 'Poor' (e.g. rough estimation); VP = 'Very poor' (use this category only, if not even a rough estimation of the population size can be made, in this case the fields for population size can remain empty, but the field "Abundance categories" has to be filled in)

3.3 Other important species of flora and fauna (optional)

Species

Population in the site

Motivation

Group CODE Scientific Name S NP Size Unit Cat. Species Annex Other categories
     MinMax C|R|V|PIVVABCD
A297Acrocephalus scirpaceus               
A264Cinclus cinclus               
A207Columba oenas               
A381Emberiza schoeniclus               
A099Falco subbuteo               
Hippolais polyglotta               
A233Jynx torquilla               
A340Lanius excubitor             
Larus michaellis               
Oriolus oriolus               
A249Riparia riparia               
Streptopelia turtur               
  • Group: A = Amphibians, B = Birds, F = Fish, Fu = Fungi, I = Invertebrates, L = Lichens, M = Mammals, P = Plants, R = Reptiles
  • CODE: for Birds, Annex IV and V species the code as provided in the reference portal should be used in addition to the scientific name
  • S: in case that the data on species are sensitive and therefore have to be blocked for any public access enter: yes
  • NP: in case that a species is no longer present in the site enter: x (optional)
  • Unit: i = individuals, p = pairs or other units according to the standard list of population units and codes in accordance with Article 12 and 17 reporting, (see reference portal)
  • Cat.: Abundance categories: C = common, R = rare, V = very rare, P = present
  • Motivation categories: IV, V: Annex Species (Habitats Directive), A: National Red List data; B: Endemics; C: International Conventions; D: other reasons

4. SITE DESCRIPTION

Back to top

4.1 General site character

Habitat class % Cover
N052.00
N0630.00
N072.00
N081.00
N091.00
N101.00
N122.00
N141.00
N1655.00
N201.00
N211.00
N233.00

Total Habitat Cover

100

Other Site Characteristics

La vallée de l’Arve, marquée par l’histoire glaciaire, présente un profil en auge dans la partie médiane de son cours, des verrous et des champs d’inondation avec de nombreux bras se recoupant (zones d’expansion résiduelles). La zone actuellement proposée inclut les arrêtés préfectoraux de protection de biotope (APPB) de "la moyenne vallée de l'Arve" et du "bois de la Vernaz et des îles d'Arve", et une partie de l'APPB du marais du Pont Neuf. Vulnérabilité : Le régime de l’Arve est faiblement domestiqué et garantit le maintien de la plupart des formations visées par la directive "Habitats-Faune-Flore". Ce site est majoritairement sous maîtrise foncière publique : SM3A (Syndicat mixte d'aménagement de l'Arve et ses abords) et DPF (domaine public fluvial), et dans une moindre mesure, les communes. Les secteurs privés peuvent néanmoins être soumis à un fort morcellement, en particulier sur les communes d'Arthaz et Reignier-Esery.

4.2 Quality and importance

La richesse écologique du site Natura 2000 est à mettre en lien avec la rivière et son caractère torrentiel. Cette dynamique façonne des peuplements pionniers spécifiques aux cours d’eau alpins comme les bancs à petite massette autant que des forêts alluviales à bois tendre ou à bois durs. Or depuis plusieurs décennies, voire plusieurs siècles, l’Arve et ses berges ont été remodelés dans le but de répondre aux enjeux du moment (endiguement pour protéger les biens et les personnes, exploitation des granulats...). La dynamique alluviale a ainsi régressé sur la vallée de l’Arve et, avec elle, les cortèges d’habitats et d’espèces associées. Néanmoins, si le site a parfois été malmené par le passé, via les extractions de matériaux ou le dépôt de décharge, la nature a, dans bien des zones, repris ses droits et abrite désormais une biodiversité importante. Les étangs issus des anciennes ballastières attirent notamment des espèces rares comme le Blongios nain. Si ces milieux ne sont, initialement, pas spécifiques à la vallée, ils jouent désormais un rôle important dans la conservation de ces espèces de plans d’eau dont les habitats tendent à disparaître avec l’artificialisation des sols, la disparition des zones humides… On retrouve quatre grands types d’habitats sur ce site : - les forêts alluviales : elles sont directement dépendantes des inondations temporaires ou permanentes du site. Source de biodiversité, elles jouent également un rôle « tampon », constituant par exemple des écrans entre les activités humaines et les sites remarquables, créant ainsi les zones de quiétude nécessaires à la reproduction. Ces forêts abritent également des espèces d’intérêt communautaire comme le Milan noir qui y niche ou encore certaines espèces de chauves-souris. C’est également l’habitat du Castor qui a réussi sa recolonisation des bords d’Arve après avoir totalement disparu. - les habitats dits « pionniers » : premiers à recoloniser les bancs de la rivière et ses berges après les crues, ces habitats sont constitués d’une flore particulière comme la petite Massette, la Myricaire ou encore certains saules arbustifs. - les milieux « ouverts » qui présentent des caractéristiques très hétérogènes. Le site étant situé entre 390 et 480m d’altitude, les milieux ouverts ne sont pas apparus « naturellement », mais sont liés à l’activité humaine (en particulier l’agriculture). Certains sont particulièrement remarquables comme les coteaux secs d’Arthaz. - les « ballastières » : ces étangs sont issus des activités d’extraction de matériaux, destinés en particulier au ballast des routes et autoroutes. Le site en abrite encore 35 qui se sont aujourd’hui « renaturées » toutes seules. D’autres ont été comblées par des décharges avec lesquelles il faut aujourd’hui composer, en particulier en vue de leur réhabilitation. Sur les ballastières encore en eau, le développement de la végétation, et en particulier des roselières, a permis l’arrivée d’oiseaux nicheurs typiques des étangs qui trouvent, dans ces nouveaux milieux, des zones de remplacement aux zones humides disparues. L’espèce la plus emblématique de ces milieux est le Blongios nain. Seule une quinzaine de couple de ce petit héron migrateur nichent sur l’ensemble du département. La vallée de l’Arve abrite, selon les années, 50 à 80% de ces oiseaux nicheurs. Le site possède donc deux intérêts écologiques différents, l’un historique, l’autre consécutif à l’activité anthropique avec laquelle il faut composer. Il est devenu "propice" à plusieurs espèces d'Ardéidés, outre le Bongios nain. L’Arve constitue, à ce jour, un des seuls sites d’hivernage réguliers du Butor étoilé en Haute-Savoie. La Grande Aigrette est essentiellement notée en halte migratoire au printemps ou à l’automne. Il s’agit également d’un hivernant assez régulier notamment sur l’espace Bornes-Pont de Bellecombe où jusque 4 individus ont été observé en hivernage. Ces oiseaux se nourrissent principalement dans les parcelles agricoles alentours. Le Héron pourpré utilise la vallée de l’Arve comme site de halte migratoire au printemps ou à l’automne. Noté chaque année sur l’espace Borne-Pont de Bellecombe, il s’agit d’un estivant régulier. 1 à 3 individus, souvent immatures, sont observés entre mai et juillet. L’Aigrette garzette est notée au printemps avec 1 à 5 individus entre les mois d’avril et de juin ; elle est observé chaque année depuis 2007. On la retrouve à proximité de nombreux étangs lors de ses haltes migratoires. En terme de rapaces de l'annexe 1 de la directive Oiseaux, seul le Milan noir niche sur le site. Le Milan royal est régulièrement observé entre mars et mai. L’espèce est en cours de colonisation sur le département de la Haute-Savoie, et des observations peuvent laisser présager un estivage voire une reproduction à proximité du site. Le Busard des roseaux n'est observé qu'en halte migratoire principalement au printemps, entre mars et mai, et occasionnellement en automne. Les stationnements sont de courte durée. Le Balbuzard pêcheur est observé chaque année depuis 2007 et utilise le site en stationnement lors des migrations pré et postnuptiales. Chaque année entre 1 et 5 individus sont contactés, mais le stationnement est toujours de courte durée. Le Faucon pèlerin est un "visiteur" qui utilise parfois le site comme terrain de chasse.

4.3 Threats, pressures and activities with impacts on the site

The most important impacts and activities with high effect on the site

Negative Impacts
RankThreats and pressures [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
MD01.02O
MD02.01B
LE03I
MG01.03I
MI01B
LJ02B
Positive Impacts
RankActivities, management [code]Pollution (optional) [code]inside/outside [i|o|b]
LA04.02B
LB02I

Rank: H = high, M = medium, L = low
Pollution: N = Nitrogen input, P = Phosphor/Phosphate input, A = Acid input/acidification,
T = toxic inorganic chemicals, O = toxic organic chemicals, X = Mixed pollutions
i = inside, o = outside, b = both

4.4 Ownership (optional)

Type[%]
PublicNational/Federal0
State/Province0
Local/Municipal0
Any Public0
Joint or Co-Ownership0
Private0
Unknown0
sum100

4.5 Documentation

1. Etudes de référence sur le site Natura 2000 de l’Arve - FRAPNA (2011) : diagnostic écologique du site Natura 2000 de l’Arve, 56 pages. - RIVOLLET M. (2011) : Synthèse des connaissances sur les peuplements piscicoles d’intérêt communautaire du site de l’Arve, 20 pages. - SM3A (2013) : Document d'objectifs du site Natura 2000 de l’Arve, février 2013, 133 pages (hors annexes). - SM3A (2012) : Notice de présentation pour la proposition d’intégration de zones d’extension au site Natura 2000 de l’Arve, décembre 2012, 15 pages. 2. Etudes utilisées pour l’élaboration du document d'objectifs du site Natura 2000 « Vallée de l'Arve » - CHASSERIAU C. (décembre 2011) : Evaluation des travaux de restauration réalisés en fin d’année 2008 sur le Nant de Sion aval. Comparaison des états des lieux réalisés avant travaux (2008) et un an après travaux (2010), rapport intermédiaire, Fédération de Haute-Savoie pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, 59 pages. - CSP-BD74, AAPPMA du Chablais Genevois (novembre 2005) : Aménagement d’Arthaz-Pont-Notre-Dame sur l’Arve : synthèse des suivis biologiques du dispositif de franchissement réalisé sur le barrage d’Arthaz, 13 pages. - CSP-SD 74, AAPPMA du Chablais Genevois (janvier 2001) : Etat du peuplement piscicole de trois stations de l’Arve, situation de l’Ombre commun, 24 pages. - HAHN J. (2005) : étude de faisabilité pour la réintroduction de la Cistude d’Europe en Haute-Savoie, rapport de stage DESS Gestion des zones humides et biodiversité, Université d’Angers, 44 pages. - LPO 74 (2011) : Plan d’action Blongios nain : résultats de l’étude de 2011 et bilan du Plan d’Action 2009-2011, Etude commandée par le Conseil Général de Haute-Savoie, année 2011, 77 pages. - MNHN : Cahiers d’habitats Natura 2000 « poissons ». - MOUGIN P. (1914) : les torrents de la Savoie, Grenoble, 1914, 1252 pages. - ONF (2006) : Life eau et forêt : synthèse des connaissances et propositions de gestion pour la forêt alluviale de l’Arve, janvier 2006, 44 pages. - SEPIA Conseils (novembre 2010) : Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux du Bassin Versant de l’Arve – Etat initial, rapport, 337 pages. - SM3A (Mars 2010) : Bilan du premier contrat de rivière Arve, Module 1 : état des lieux environnemental, disponible auprès de Nicolas Le Méhauté au SM3A. - VALLET (2002) : Etude d’aménagement de l’Arve et de ses berges du PK 16.3 au PK 6.7 : valorisation du milieu, rapport d’étude commandé par le SM3A, décembre 2002 3. Etudes spécifiques - LPO, 2004, Suivi de l’avifaune des bords de l’Arve, résultats 2004, programme Life eau et forêt. - LPO, 2005, Suivi de l’avifaune des bords de l’Arve, résultats 2005, programme Life eau et forêt. - LPO, 2006, Suivi de l’avifaune des bords de l’Arve, résultats 2006, programme Life eau et forêt.

5. SITE PROTECTION STATUS

Back to top

5.1 Designation types at national and regional level:

Code Cover [%]
FR0512.90
FR990.00
FR9923.90

5.2 Relation of the described site with other sites:

Designated at national or regional level:

Type code Site name Type Cover [%]
FR05Marais du Pont neuf*1.00
FR05Bois de la Vernaz et des îles d'Arve+5.00
FR05Moyenne vallée de l'Arve+6.00

5.3 Site designation (optional)

Dans la vallée de l’Arve, un site unique regroupe deux secteurs, inscrits depuis 2006, au réseau Natura 2000 : le marais de Reignier et la moyenne vallée de l’Arve (pour une superficie totale de 72ha). Dès les premiers travaux du COPIL en 2010, ce site

6. SITE MANAGEMENT

Back to top

6.1 Body(ies) responsible for the site management:

Organisation:Syndicat Mixte d'Aménagement de l'Arve et de ses Abords (SM3A)
Address:
Email:sm3a@riviere-arve.org

6.2 Management Plan(s):

An actual management plan does exist:

Yes
No, but in preparation
X
No

6.3 Conservation measures (optional)

Le document d'objectifs du site « Vallée de l'Arve » a été approuvé par le Comité de pilotage du 7 février 2013. Ce document a été rédigé en tenant compte de l’extension à près de 760 ha du site FR8201715 (proposé initialement sur une surface de 72 ha),

 

7. MAP OF THE SITE

Back to top No data

SITE DISPLAY